Espagne: le PSOE remporte les élections législatives avec 120 sièges

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche) a remporté les élections législatives anticipées organisées dimanche en Espagne avec 28% des voix et 120 sièges au Congrès des députés, selon des résultats quasi-définitifs.

Espagne: le PSOE remporte les élections législatives avec 120 sièges

Le 11 novembre 2019 à 09:42

Modifié le 11 novembre 2019 à 09:52

Selon ces résultats publiés par le ministère espagnol de l’Intérieur, après dépouillement de 99,8% des voix, le Parti Populaire (PP, droite) est arrivé en deuxième position avec 20,81% des suffrages et 87 sièges, suivi du parti d’extrême droite Vox avec 15,09% et 52 sièges, marquant une montée fulgurante dans le paysage politique du pays.

Le parti d’extrême gauche Unidas-Podemos a été la quatrième formation la plus votée avec 12,84% des voix (35 sièges).

Malgré cette victoire, le PSOE ne pourra pas gouverner en solitaire et sera ainsi contraint de nouer des alliances pour atteindre la majorité absolue, à savoir 176 élus sur les 350 que compte la chambre basse du parlement.

Le bloc de gauche, avec le PSOE, Unidas-Podemos et la nouvelle formation Mas Pais (1,35% des voix) qui totalisent tous les trois 157 députés, devra sceller des accords avec d’autres formations pour atteindre les 176 députés de la majorité absolue.

A droite, une alliance entre le PP, Ciudadanos (6,79% des voix) et Vox, qui totalisent 150 sièges, semble aussi loin de la majorité absolue.

Une grande coalition entre le PSOE et le PP, avec 208 sièges, permettrait de dépasser le seuil de 176 sièges et de gouverner confortablement, mais le candidat socialiste Pedro Sanchez avait exclu catégoriquement cette option.

De nombreux observateurs estiment que les résultats de ces élections augurent de la poursuite de la situation du blocage politique que connait actuellement le pays.

Organisé moins de sept mois après les élections législatives anticipées du 28 avril dernier, ce scrutin a été aussi marqué par une baisse de 5,63% du taux de participation qui est passé de 75,5% en avril à 69,87% actuellement.

Quelque 37.000.608 électeurs, dont 2.128.559 vivant à l'étranger, étaient appelés aux urnes pour élire les députés et sénateurs des Cortes Generales, les deux chambres du parlement espagnol.

(MAP)

Espagne: le PSOE remporte les élections législatives avec 120 sièges

Le 11 novembre 2019 à09:42

Modifié le 11 novembre 2019 à 09:52

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche) a remporté les élections législatives anticipées organisées dimanche en Espagne avec 28% des voix et 120 sièges au Congrès des députés, selon des résultats quasi-définitifs.

Selon ces résultats publiés par le ministère espagnol de l’Intérieur, après dépouillement de 99,8% des voix, le Parti Populaire (PP, droite) est arrivé en deuxième position avec 20,81% des suffrages et 87 sièges, suivi du parti d’extrême droite Vox avec 15,09% et 52 sièges, marquant une montée fulgurante dans le paysage politique du pays.

Le parti d’extrême gauche Unidas-Podemos a été la quatrième formation la plus votée avec 12,84% des voix (35 sièges).

Malgré cette victoire, le PSOE ne pourra pas gouverner en solitaire et sera ainsi contraint de nouer des alliances pour atteindre la majorité absolue, à savoir 176 élus sur les 350 que compte la chambre basse du parlement.

Le bloc de gauche, avec le PSOE, Unidas-Podemos et la nouvelle formation Mas Pais (1,35% des voix) qui totalisent tous les trois 157 députés, devra sceller des accords avec d’autres formations pour atteindre les 176 députés de la majorité absolue.

A droite, une alliance entre le PP, Ciudadanos (6,79% des voix) et Vox, qui totalisent 150 sièges, semble aussi loin de la majorité absolue.

Une grande coalition entre le PSOE et le PP, avec 208 sièges, permettrait de dépasser le seuil de 176 sièges et de gouverner confortablement, mais le candidat socialiste Pedro Sanchez avait exclu catégoriquement cette option.

De nombreux observateurs estiment que les résultats de ces élections augurent de la poursuite de la situation du blocage politique que connait actuellement le pays.

Organisé moins de sept mois après les élections législatives anticipées du 28 avril dernier, ce scrutin a été aussi marqué par une baisse de 5,63% du taux de participation qui est passé de 75,5% en avril à 69,87% actuellement.

Quelque 37.000.608 électeurs, dont 2.128.559 vivant à l'étranger, étaient appelés aux urnes pour élire les députés et sénateurs des Cortes Generales, les deux chambres du parlement espagnol.

(MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.