Etudiants en médecine: échec des discussions avec le gouvernement

Faute d'accord avec le gouvernement, les étudiants des facultés de médecine générale, médecine dentaire et de pharmacie reviennent dans la rue. Une marche nationale est annoncée le 1er septembre prochain.

Etudiants en médecine : échec des discussions avec le gouvernement

Le 02 août 2019 à 11:29

Modifié le 02 août 2019 à 12:18

Lors d'une conférence de presse, tenue jeudi 1er août à Rabat, la Commission nationale des étudiants en médecine (CNEM) a annoncé l'échec des négociations avec la commission interministérielle chargée de leur dossier revendicatif.

Après plusieurs réunions, la commission interministérielle présidée par Jamaâ Mouatassim, directeur du cabinet du chef du gouvernement, n'a pas réussi à conclure un accord avec les représentants des étudiants.

Ces derniers regrettent un "manque d'engagements concrets et des propositions vagues dans le cadre d'une réforme globale du système de formation".

Reportés pour le mois de septembre prochain, les examens de rattrapage sont désormais menacés suite à la poursuite de la grève. Les discussions avec le gouvernement sont suspendues en raison du congé ministériel.

Une marche de protestation est annoncée le 1er septembre prochain à Rabat. Des assemblées générales seront organisées le 3 septembre pour élire les organes de la Commission nationale des étudiants et examiner les prochaines étapes.

Lire aussi: Etudiants en médecine: le redoublement ou l'expulsion, menace le gouvernement

Etudiants en médecine: échec des discussions avec le gouvernement

Le 02 août 2019 à12:18

Modifié le 02 août 2019 à 12:18

Faute d'accord avec le gouvernement, les étudiants des facultés de médecine générale, médecine dentaire et de pharmacie reviennent dans la rue. Une marche nationale est annoncée le 1er septembre prochain.

Lors d'une conférence de presse, tenue jeudi 1er août à Rabat, la Commission nationale des étudiants en médecine (CNEM) a annoncé l'échec des négociations avec la commission interministérielle chargée de leur dossier revendicatif.

Après plusieurs réunions, la commission interministérielle présidée par Jamaâ Mouatassim, directeur du cabinet du chef du gouvernement, n'a pas réussi à conclure un accord avec les représentants des étudiants.

Ces derniers regrettent un "manque d'engagements concrets et des propositions vagues dans le cadre d'une réforme globale du système de formation".

Reportés pour le mois de septembre prochain, les examens de rattrapage sont désormais menacés suite à la poursuite de la grève. Les discussions avec le gouvernement sont suspendues en raison du congé ministériel.

Une marche de protestation est annoncée le 1er septembre prochain à Rabat. Des assemblées générales seront organisées le 3 septembre pour élire les organes de la Commission nationale des étudiants et examiner les prochaines étapes.

Lire aussi: Etudiants en médecine: le redoublement ou l'expulsion, menace le gouvernement

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.