Exploitation de la nouvelle décharge de Médiouna: SNTRO remporte le marché

SNTRO a remporté le marché relatif à l'exploitation de la première partie de la nouvelle décharge de Médiouna. Les détails.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/21-01-2020/casablanca.jpg-oui
Exploitation de la nouvelle décharge de Médiouna : SNTRO remporte le marché Source: flickr

Le 21 janvier 2020 à 11:01

Modifié le 22 janvier 2020 à 10:57

L'appel d'offres relatif à la gestion du casier de 11 ha de la nouvelle décharge contrôlée, lancé en décembre 2019, a été remporté par SNTRO, Société nouvelle des travaux routiers et ouvrages, apprend Médias24 de source sûre.

L'ouverture des plis des offres financières a eu lieu lundi 20 janvier. Le nouvel exploitant a été le moins-disant, avec une offre de 48,3 millions de DH. Le coût d'exploitation de ce casier était estimé à 57.500.000 DH par le maître d'ouvrage délégué. 

SNTRO, qui gère déjà la décharge de Tanger, exploitera celle de Casablanca durant 12 mois, un délai susceptible d'être prorogé mois par mois jusqu'à 15 mois.

L'ouverture d'une première partie de la décharge contrôlée permettra d'accélérer le processus de fermeture de l'ancienne décharge, qui fait polémique depuis plusieurs années. C'est en tout cas ce que nous a confié Mohammed Haddadi, adjoint au maire de Casablanca, chargé de la propreté, dans un article précédent. 

Rappelons que les 11 ha concernés font partie du terrain de 35 ha acquis par la Ville de Casablanca pour la construction de la nouvelle décharge. 

Source: flickr

Exploitation de la nouvelle décharge de Médiouna: SNTRO remporte le marché

Le 21 janvier 2020 à11:45

Modifié le 22 janvier 2020 à 10:57

SNTRO a remporté le marché relatif à l'exploitation de la première partie de la nouvelle décharge de Médiouna. Les détails.

L'appel d'offres relatif à la gestion du casier de 11 ha de la nouvelle décharge contrôlée, lancé en décembre 2019, a été remporté par SNTRO, Société nouvelle des travaux routiers et ouvrages, apprend Médias24 de source sûre.

L'ouverture des plis des offres financières a eu lieu lundi 20 janvier. Le nouvel exploitant a été le moins-disant, avec une offre de 48,3 millions de DH. Le coût d'exploitation de ce casier était estimé à 57.500.000 DH par le maître d'ouvrage délégué. 

SNTRO, qui gère déjà la décharge de Tanger, exploitera celle de Casablanca durant 12 mois, un délai susceptible d'être prorogé mois par mois jusqu'à 15 mois.

L'ouverture d'une première partie de la décharge contrôlée permettra d'accélérer le processus de fermeture de l'ancienne décharge, qui fait polémique depuis plusieurs années. C'est en tout cas ce que nous a confié Mohammed Haddadi, adjoint au maire de Casablanca, chargé de la propreté, dans un article précédent. 

Rappelons que les 11 ha concernés font partie du terrain de 35 ha acquis par la Ville de Casablanca pour la construction de la nouvelle décharge. 

A lire aussi


Communication financière

SOCIETE MAGHREBINE DE MONETIQUE : Note d'information relative à l'offre publique d'achat obligatoire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.