Fès: 8 projets industriels approuvés dans la zone ex-Cotef

La Commission régionale unifiée de l'investissement de Fès-Meknès (CRUI) a émis un avis favorable pour huit projets industriels prévus dans la zone ex-Cotef pour un investissement prévisionnel de 213 MDH, permettant de créer 1.560 emplois.

Fès: 8 projets industriels approuvés dans la zone ex-Cotef

Le 22 janvier 2020 à 16:41

Modifié le 22 janvier 2020 à 17:06

La réunion de la CRUI, tenue le 16 janvier, a été principalement dédiée à l'évaluation préalable des demandes déposées pour la réalisation de projets industriels dans la zone dite ex-Cotef au quartier industriel de Sidi Brahim dans la commune de Fès.

"Les efforts importants déployés par les ministères de l'Intérieur, des Finances, de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique ont permis d'assainir la situation de la zone en procédant à l'expropriation du foncier, relevant désormais des domaines privés de l'Etat", rappelle le Centre régional d'investissement (CRI), dans un communiqué.

Suite à l'appel à projets lancé en octobre dernier, plusieurs industriels ont manifesté leur intérêt pour s'installer dans cette zone industrielle stratégique, dans des conditions favorables, dont la location avec option d'achat, relève le CRI. Dix-neuf demandes ont ainsi été déposées dans le cadre de cet appel à projets d’un investissement global de 270 MDH, correspondant à 1.945 emplois à créer.

Les deux filières les plus représentées sont l'industrie textile et cuir (44%) et l'industrie chimique et parachimique (31%), précise-t-on.

La méthodologie adoptée par la CRUI pour l'évaluation des demandes avait pour objectifs d’"assurer une objectivité" dans l'opération d'attribution des lots et de privilégier les projets générant le plus d'emplois, mobilisant le montant d'investissement le plus important, appartenant aux filières industrielles à forte valeur ajoutée, permettant une rentabilité maximale en matière d'emplois générés par m2 et réduisant les superficies non valorisées en matière d'emplois et d'investissement et exploitées en entrepôts.

Selon le communiqué, le ministère de l'Industrie, représenté au sein de cette commission, participe à l'évaluation des projets en formulant son expertise et en accompagnant les investisseurs dans la préparation de leurs dossiers aux côtés du CRI.

Dans ce cadre, la CRUI a émis un avis favorable pour 8 projets à fort impact socio-économique, pour un investissement prévisionnel de 213 MDH permettant de créer 1.560 emplois, ajoute la même source. Un autre appel à projets sera lancé par le CRI dès le 23 janvier 2020 pour poursuivre les actions engagées permettant le développement de cette zone.

(MAP)

Fès: 8 projets industriels approuvés dans la zone ex-Cotef

Le 22 janvier 2020 à16:52

Modifié le 22 janvier 2020 à 17:06

La Commission régionale unifiée de l'investissement de Fès-Meknès (CRUI) a émis un avis favorable pour huit projets industriels prévus dans la zone ex-Cotef pour un investissement prévisionnel de 213 MDH, permettant de créer 1.560 emplois.

La réunion de la CRUI, tenue le 16 janvier, a été principalement dédiée à l'évaluation préalable des demandes déposées pour la réalisation de projets industriels dans la zone dite ex-Cotef au quartier industriel de Sidi Brahim dans la commune de Fès.

"Les efforts importants déployés par les ministères de l'Intérieur, des Finances, de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique ont permis d'assainir la situation de la zone en procédant à l'expropriation du foncier, relevant désormais des domaines privés de l'Etat", rappelle le Centre régional d'investissement (CRI), dans un communiqué.

Suite à l'appel à projets lancé en octobre dernier, plusieurs industriels ont manifesté leur intérêt pour s'installer dans cette zone industrielle stratégique, dans des conditions favorables, dont la location avec option d'achat, relève le CRI. Dix-neuf demandes ont ainsi été déposées dans le cadre de cet appel à projets d’un investissement global de 270 MDH, correspondant à 1.945 emplois à créer.

Les deux filières les plus représentées sont l'industrie textile et cuir (44%) et l'industrie chimique et parachimique (31%), précise-t-on.

La méthodologie adoptée par la CRUI pour l'évaluation des demandes avait pour objectifs d’"assurer une objectivité" dans l'opération d'attribution des lots et de privilégier les projets générant le plus d'emplois, mobilisant le montant d'investissement le plus important, appartenant aux filières industrielles à forte valeur ajoutée, permettant une rentabilité maximale en matière d'emplois générés par m2 et réduisant les superficies non valorisées en matière d'emplois et d'investissement et exploitées en entrepôts.

Selon le communiqué, le ministère de l'Industrie, représenté au sein de cette commission, participe à l'évaluation des projets en formulant son expertise et en accompagnant les investisseurs dans la préparation de leurs dossiers aux côtés du CRI.

Dans ce cadre, la CRUI a émis un avis favorable pour 8 projets à fort impact socio-économique, pour un investissement prévisionnel de 213 MDH permettant de créer 1.560 emplois, ajoute la même source. Un autre appel à projets sera lancé par le CRI dès le 23 janvier 2020 pour poursuivre les actions engagées permettant le développement de cette zone.

(MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.