La Bourse de Paris en léger repli en début de matinée

(AFP)

La Bourse de Paris avançait prudemment vendredi matin, les investisseurs désirant en apprendre davantage sur l'avancée des pourparlers commerciaux intensifs entre la Chine et les Etats-Unis.

A 09H38, l'indice CAC 40 prenait 9,55 points à 5.205,66 points. La veille, il avait clôturé en parfait équilibre.

"L'actualité est toujours dominée par les négociations sino-américaines et, dans une moindre mesure (...), par le Brexit", a souligné Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Le président américain Donald Trump devrait s'entretenir vendredi à la Maison Blanche avec le négociateur en chef de Pékin sur le commerce, le vice-Premier ministre chinois Liu He, selon des informations de presse.

Donald Trump a laissé entendre ces derniers jours qu'il pourrait repousser la date limite du 1er mars pour la conclusion d'un accord commercial avec la Chine mais rien de très concret n'a filtré à ce jour, ni en provenance de Washington ni de Pékin.

"En ce moment, il n'y a pas de nouvelle fraîche pour garder un contexte de marché à la hausse alors les investisseurs vendent avant le week-end", souligne de son côté Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

"La date butoir de la trêve dans la guerre commerciale approchant, la nervosité du marché commence à se faire sentir", ajoute-t-il.

Sur l'autre front commercial, avec l'Union européenne cette fois, les ministres européens du Commerce, réunis à Bucarest, devaient débattre de l'ouverture des négociations sur un accord limité avec les Etats-Unis afin d'échapper aux douloureuses taxes que Donald Trump menace à nouveau d'imposer sur leurs automobiles.

Concernant le Brexit, la dirigeante britannique Theresa May devrait discuter avec des responsables européens durant le week-end dans une tentative ultime pour obtenir un accord qui puisse être voté par le parlement.

Le chef de l'opposition britannique Jeremy Corbyn a mis en garde jeudi à Bruxelles contre le risque "très grave" d'un divorce sans accord entre l'UE et le Royaume-Uni.

L'ambassadeur du Japon à Londres a lancé le même avertissement, évoquant des conséquences potentielles "extrêmement dommageables" d'un scénario sans accord.

Le titre Sopra Steria bondissait (+17,91% à 107 euros), profitant de résultats 2018 légèrement au-dessus des attentes et d'une légère amélioration prévue de son taux de marge opérationnelle pour 2019.

L'action Edenred montait de 3,25% à 39,05 euros grâce à un bénéfice net en hausse de 5,2% à 254 millions d'euros et à la confirmation de ses objectifs pour l'année en cours.

Eutelsat perdait 4,60% à 18,25 euros après l'annonce par Bpifrance de la cession de 6,67% de sa participation au capital de l'opérateur européen de satellites dont il conservera près de 20% à l'issue de l'opération.

Euronext CAC40

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

La Bourse de Paris en léger repli en début de matinée

Le 20 mars 2019 à17:06

Modifié le 20 mars 2019 à 17:06

La Bourse de Paris avançait prudemment vendredi matin, les investisseurs désirant en apprendre davantage sur l'avancée des pourparlers commerciaux intensifs entre la Chine et les Etats-Unis.

A 09H38, l'indice CAC 40 prenait 9,55 points à 5.205,66 points. La veille, il avait clôturé en parfait équilibre.

"L'actualité est toujours dominée par les négociations sino-américaines et, dans une moindre mesure (...), par le Brexit", a souligné Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Le président américain Donald Trump devrait s'entretenir vendredi à la Maison Blanche avec le négociateur en chef de Pékin sur le commerce, le vice-Premier ministre chinois Liu He, selon des informations de presse.

Donald Trump a laissé entendre ces derniers jours qu'il pourrait repousser la date limite du 1er mars pour la conclusion d'un accord commercial avec la Chine mais rien de très concret n'a filtré à ce jour, ni en provenance de Washington ni de Pékin.

"En ce moment, il n'y a pas de nouvelle fraîche pour garder un contexte de marché à la hausse alors les investisseurs vendent avant le week-end", souligne de son côté Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

"La date butoir de la trêve dans la guerre commerciale approchant, la nervosité du marché commence à se faire sentir", ajoute-t-il.

Sur l'autre front commercial, avec l'Union européenne cette fois, les ministres européens du Commerce, réunis à Bucarest, devaient débattre de l'ouverture des négociations sur un accord limité avec les Etats-Unis afin d'échapper aux douloureuses taxes que Donald Trump menace à nouveau d'imposer sur leurs automobiles.

Concernant le Brexit, la dirigeante britannique Theresa May devrait discuter avec des responsables européens durant le week-end dans une tentative ultime pour obtenir un accord qui puisse être voté par le parlement.

Le chef de l'opposition britannique Jeremy Corbyn a mis en garde jeudi à Bruxelles contre le risque "très grave" d'un divorce sans accord entre l'UE et le Royaume-Uni.

L'ambassadeur du Japon à Londres a lancé le même avertissement, évoquant des conséquences potentielles "extrêmement dommageables" d'un scénario sans accord.

Le titre Sopra Steria bondissait (+17,91% à 107 euros), profitant de résultats 2018 légèrement au-dessus des attentes et d'une légère amélioration prévue de son taux de marge opérationnelle pour 2019.

L'action Edenred montait de 3,25% à 39,05 euros grâce à un bénéfice net en hausse de 5,2% à 254 millions d'euros et à la confirmation de ses objectifs pour l'année en cours.

Eutelsat perdait 4,60% à 18,25 euros après l'annonce par Bpifrance de la cession de 6,67% de sa participation au capital de l'opérateur européen de satellites dont il conservera près de 20% à l'issue de l'opération.

Euronext CAC40

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.