Wall Street ouvre en baisse, inquiète des ralentissements chinois et américains

(AFP)

Wall Street reculait mercredi à l'ouverture, affaiblie par des données économiques jugées décevantes en Chine ainsi qu'aux Etats-Unis, ravivant les craintes de décélération de l'économie mondiale.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, baissait vers 13H50 GMT de 0,62%, à 25.373,69 points, et l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,28%, à 7.712,81 points.

L'indice élargi S&P 500 cédait 0,44%, à 2.822,00 points.

La Bourse de New York avait terminé en nette hausse mardi, profitant d'un rebond marqué au lendemain de sa pire séance en quatre mois, à la faveur notamment d'une apparente détente dans les négociations commerciales entre Pékin et Washington: le Dow Jones avait pris 0,82% et le Nasdaq 1,14%.

En Chine, la croissance des ventes de détail, baromètre de la consommation des ménages, a chuté au plus bas depuis 16 ans en avril sur un an. La production industrielle a quant à elle brusquement ralenti le mois dernier.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a reculé de 0,5% en avril et enregistré pour le sixième mois d'affilée une faible performance. Chère à la politique économique du président Donald Trump, la production manufacturière a également baissé.

"Ces données ont éclipsé d'autres chiffres relativement favorables en Europe", ont signalé les analystes de Charles Schwab, en référence notamment aux statistiques de la croissance allemande, à +0,4% au premier trimestre.

La Chine et les Etats-Unis, les deux premières économies mondiales, sont engagées depuis près d'un an dans une guerre commerciale d'ampleur qui peine à accoucher d'un accord, pourtant initialement annoncé par les autorités américaines pour le début de l'année 2019. Mais la perspective d'un compromis a sans cesse été repoussée depuis.

Le bras de fer s'est même de nouveau tendu ces derniers jours avec l'imposition réciproque d'une nouvelle salve de tarifs douaniers punitifs.

Le recul des indices mercredi survient après un rebond mardi qui avait lui-même succédé à un plongeon des indices lundi.

"Les investisseurs vont devoir s'habituer à cette inconstance du marché au vu des gros titres très changeants autour de la guerre commerciale et l'économie mondiale ces derniers jours", a observé Patrick O'Hare de Briefing.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis baissait à 2,369%, contre 2,410% mardi soir.

Nasdaq

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Wall Street ouvre en baisse, inquiète des ralentissements chinois et américains

Le 19 août 2019 à15:16

Modifié le 19 août 2019 à 15:16

Wall Street reculait mercredi à l'ouverture, affaiblie par des données économiques jugées décevantes en Chine ainsi qu'aux Etats-Unis, ravivant les craintes de décélération de l'économie mondiale.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, baissait vers 13H50 GMT de 0,62%, à 25.373,69 points, et l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,28%, à 7.712,81 points.

L'indice élargi S&P 500 cédait 0,44%, à 2.822,00 points.

La Bourse de New York avait terminé en nette hausse mardi, profitant d'un rebond marqué au lendemain de sa pire séance en quatre mois, à la faveur notamment d'une apparente détente dans les négociations commerciales entre Pékin et Washington: le Dow Jones avait pris 0,82% et le Nasdaq 1,14%.

En Chine, la croissance des ventes de détail, baromètre de la consommation des ménages, a chuté au plus bas depuis 16 ans en avril sur un an. La production industrielle a quant à elle brusquement ralenti le mois dernier.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a reculé de 0,5% en avril et enregistré pour le sixième mois d'affilée une faible performance. Chère à la politique économique du président Donald Trump, la production manufacturière a également baissé.

"Ces données ont éclipsé d'autres chiffres relativement favorables en Europe", ont signalé les analystes de Charles Schwab, en référence notamment aux statistiques de la croissance allemande, à +0,4% au premier trimestre.

La Chine et les Etats-Unis, les deux premières économies mondiales, sont engagées depuis près d'un an dans une guerre commerciale d'ampleur qui peine à accoucher d'un accord, pourtant initialement annoncé par les autorités américaines pour le début de l'année 2019. Mais la perspective d'un compromis a sans cesse été repoussée depuis.

Le bras de fer s'est même de nouveau tendu ces derniers jours avec l'imposition réciproque d'une nouvelle salve de tarifs douaniers punitifs.

Le recul des indices mercredi survient après un rebond mardi qui avait lui-même succédé à un plongeon des indices lundi.

"Les investisseurs vont devoir s'habituer à cette inconstance du marché au vu des gros titres très changeants autour de la guerre commerciale et l'économie mondiale ces derniers jours", a observé Patrick O'Hare de Briefing.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis baissait à 2,369%, contre 2,410% mardi soir.

Nasdaq

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.