Pakistan : au moins un mort et douze blessés dans une explosion dans une mosquée

(AFP)

Au moins une personne est morte et plus d'une douzaine d'autres ont été blessées suite à une explosion vendredi dans une mosquée de Quetta, capitale du Baloutchistan, la plus instable des provinces du Pakistan, a-t-on appris de source policière.

La nature de l'explosion, survenue dans la banlieue de Quetta (sud-ouest), n'a pas été précisée dans l'immédiat.

"Plus d'une douzaine de personnes ont été blessées et une est morte" dans l'incident, a déclaré à l'AFP le chef de la police de Quetta, Abdur Razzaq Cheema, ajoutant que trois des blessés, dont l'imam qui menait la prière, sont "dans un état critique".

Des cadres de l'hôpital provincial Sandeman, où les victimes ont été transportées, ont confirmé l'explosion et son bilan.

Aucun groupe insurgé n'a dans l'immédiat revendiqué l'incident, survenu peu avant la prière de vendredi, durant le mois saint du ramadan.

Quetta est la capitale du Baloutchistan, la plus grande et la plus pauvre province du Pakistan, frontalière de l'Iran et de l'Afghanistan. Des violences perpétrées par des séparatistes locaux et par des groupes jihadistes s'y produisent régulièrement.

Mi-avril, un attentat-suicide revendiqué tant par le groupe Etat islamique que par une faction des talibans pakistanais avait fait 20 morts et 48 blessés.

Le 12 mai, une attaque à Gwadar, autre ville du Baloutchistan, avait par ailleurs fait cinq morts et six blessés. Elle visait un site symbolique: un hôtel de luxe surplombant un port en eaux profondes creusé par la Chine dans le cadre d'un vaste projet d'infrastructures d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards d'euros, le Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC).

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Pakistan : au moins un mort et douze blessés dans une explosion dans une mosquée

Le 16 septembre 2019 à17:50

Modifié le 16 septembre 2019 à 17:50

Au moins une personne est morte et plus d'une douzaine d'autres ont été blessées suite à une explosion vendredi dans une mosquée de Quetta, capitale du Baloutchistan, la plus instable des provinces du Pakistan, a-t-on appris de source policière.

La nature de l'explosion, survenue dans la banlieue de Quetta (sud-ouest), n'a pas été précisée dans l'immédiat.

"Plus d'une douzaine de personnes ont été blessées et une est morte" dans l'incident, a déclaré à l'AFP le chef de la police de Quetta, Abdur Razzaq Cheema, ajoutant que trois des blessés, dont l'imam qui menait la prière, sont "dans un état critique".

Des cadres de l'hôpital provincial Sandeman, où les victimes ont été transportées, ont confirmé l'explosion et son bilan.

Aucun groupe insurgé n'a dans l'immédiat revendiqué l'incident, survenu peu avant la prière de vendredi, durant le mois saint du ramadan.

Quetta est la capitale du Baloutchistan, la plus grande et la plus pauvre province du Pakistan, frontalière de l'Iran et de l'Afghanistan. Des violences perpétrées par des séparatistes locaux et par des groupes jihadistes s'y produisent régulièrement.

Mi-avril, un attentat-suicide revendiqué tant par le groupe Etat islamique que par une faction des talibans pakistanais avait fait 20 morts et 48 blessés.

Le 12 mai, une attaque à Gwadar, autre ville du Baloutchistan, avait par ailleurs fait cinq morts et six blessés. Elle visait un site symbolique: un hôtel de luxe surplombant un port en eaux profondes creusé par la Chine dans le cadre d'un vaste projet d'infrastructures d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards d'euros, le Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC).

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.