Wall Street ouvre en ordre dispersé, attentiste après une envolée

(AFP)

Wall Street a ouvert en ordre dispersé mercredi, indécise sur la direction à prendre après une récente envolée des indices grâce à un apaisement sur le commerce et l'anticipation d'une baisse de taux de la Fed.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, avançait vers 14H05 GMT de 0,03%, à 26.056,96 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, baissait de 0,17%, à 7.809,14 points.

L'indice élargi S&P 500 était quasi stable, à 2.885,73 points.

La place new-yorkaise avait terminé tout près de l'équilibre mardi, reprenant déjà son souffle après plusieurs séances de progression ininterrompue: le Dow Jones avait reculé de 0,05% et le Nasdaq de 0,01%.

Comme la veille, les indices reprenaient mercredi leur souffle après six séances de hausse d'affilée pour le Dow Jones et cinq pour le Nasdaq et le S&P 500.

"Les investisseurs attendent d'en savoir plus sur les dossiers commerciaux", ont commenté les analystes de Wells Fargo.

Après l'annonce d'un accord avec le Mexique, les acteurs du marché sont désormais dans l'attente de nouvelles au sujet de la relation entre Washington et Pékin, les deux premières économies au monde.

Les deux capitales se livrent une guerre sans merci depuis un an et commencent sérieusement à en ressentir les effets dans leurs économies respectives.

Signe des répercussions des tensions commerciales sur la conjoncture chinoise, les ventes automobiles ont chuté en mai sur un an, poursuivant leur repli pour le 11e mois consécutif, selon une fédération professionnelle mercredi.

Or la Chine est considérée comme le moteur de la croissance mondiale et le ralentissement de son économie est surveillé avec inquiétude à travers le globe.

Sur le plan des indicateurs économiques américains mercredi, les prix à la consommation ont modestement avancé en mai, moins vite que lors du mois précédent, selon l'indice des prix CPI publié par le département du Travail.

"Les pressions inflationnistes demeurent mutiques", a commenté Patrick O'Hare, de Briefing. Cette situation donne, selon lui, davantage d'assurance aux partisans d'une baisse de taux d'intérêt de la banque centrale américaine (Fed) dès l'été.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans baissait, à 2,129% contre 2,143% la veille à la clôture.

Nasdaq

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Wall Street ouvre en ordre dispersé, attentiste après une envolée

Le 21 août 2019 à20:57

Modifié le 21 août 2019 à 20:57

Wall Street a ouvert en ordre dispersé mercredi, indécise sur la direction à prendre après une récente envolée des indices grâce à un apaisement sur le commerce et l'anticipation d'une baisse de taux de la Fed.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, avançait vers 14H05 GMT de 0,03%, à 26.056,96 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, baissait de 0,17%, à 7.809,14 points.

L'indice élargi S&P 500 était quasi stable, à 2.885,73 points.

La place new-yorkaise avait terminé tout près de l'équilibre mardi, reprenant déjà son souffle après plusieurs séances de progression ininterrompue: le Dow Jones avait reculé de 0,05% et le Nasdaq de 0,01%.

Comme la veille, les indices reprenaient mercredi leur souffle après six séances de hausse d'affilée pour le Dow Jones et cinq pour le Nasdaq et le S&P 500.

"Les investisseurs attendent d'en savoir plus sur les dossiers commerciaux", ont commenté les analystes de Wells Fargo.

Après l'annonce d'un accord avec le Mexique, les acteurs du marché sont désormais dans l'attente de nouvelles au sujet de la relation entre Washington et Pékin, les deux premières économies au monde.

Les deux capitales se livrent une guerre sans merci depuis un an et commencent sérieusement à en ressentir les effets dans leurs économies respectives.

Signe des répercussions des tensions commerciales sur la conjoncture chinoise, les ventes automobiles ont chuté en mai sur un an, poursuivant leur repli pour le 11e mois consécutif, selon une fédération professionnelle mercredi.

Or la Chine est considérée comme le moteur de la croissance mondiale et le ralentissement de son économie est surveillé avec inquiétude à travers le globe.

Sur le plan des indicateurs économiques américains mercredi, les prix à la consommation ont modestement avancé en mai, moins vite que lors du mois précédent, selon l'indice des prix CPI publié par le département du Travail.

"Les pressions inflationnistes demeurent mutiques", a commenté Patrick O'Hare, de Briefing. Cette situation donne, selon lui, davantage d'assurance aux partisans d'une baisse de taux d'intérêt de la banque centrale américaine (Fed) dès l'été.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans baissait, à 2,129% contre 2,143% la veille à la clôture.

Nasdaq

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.