La Bourse de Paris reste dans le vert à la mi-journée (+0,12%)

(AFP)

La Bourse de Paris évoluait de justesse dans le vert (+0,12%) à la mi-journée jeudi, dans une séance toujours dominée par la thématique monétaire.

A 13H53 (11H53 GMT), l'indice CAC 40 prenait 6,89 points à 5.574,48 points, dans un volume d'échanges de 799 millions d'euros. Mercredi, il avait fini sans direction (-0,08%).

Le marché a ouvert en hausse, reprenant des couleurs après quatre séances de baisse d'affilée, puis a fait une petite incursion dans le rouge avant de revenir en territoire positif.

Wall Street s'apprêtait à également à faire ses premiers pas en hausse. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 0,34%, l'indice élargi S&P 500 0,23% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,21%.

Le marché évoluait en hausse "car les investisseurs estiment que la Réserve fédérale va baisser ses taux (lors de sa prochaine réunion de politique monétaire les 30 et 31 juillet, NDLR) à la suite" des propos accommodants du patron de l'institution, a analysé dans une note David Madden, analyste chez CMC Markets UK.

Jerome Powell a laissé mercredi la porte ouverte à un prochain abaissement des taux directeurs en dressant un tableau en demi-teinte de l'économie américaine, soumise à des risques persistants.

Du côté des indicateurs, la hausse des prix à la consommation s'est accélérée en juin à 1,2% sur un an en France, après 0,9% en mai, selon l'indice définitif par l'Insee.

Le taux d'inflation en Allemagne est quant à lui bien remonté en juin à 1,6% sur un an après 1,4% en mai, se rapprochant de l'objectif "proche de 2%" visé par la BCE, selon les chiffres définitifs de Destatis.

- Kaufman & Broad remonte -

Les investisseurs prendront également connaissance du rapport mensuel de l'Opep avant de s'intéresser aux Etats-Unis à l'indice des prix à la consommation pour juin, au rapport WASDE sur les marchés agricoles ainsi qu'au solde budgétaire fédéral pour juin.

Mais c'est l'audition du chef de la Réserve fédérale Jerome Powell devant la commission bancaire du Sénat qui captera l'attention des investisseurs.

Parmi les valeurs, Carrefour baissait de 0,28% à 17,76 euros. Le géant de la distribution vend pour presque 900 millions d'euros d'entrepôts à la foncière spécialisée Argan, a annoncé mercredi celle-ci, une opération historique en France pour ce secteur immobilier en plein développement face à l'essor du commerce en ligne.

ArcelorMittal cédait 1,09% à 14,49 euros, après avoir annoncé la suppression possible de "plus de 2.000" emplois en Afrique du Sud, soit environ un quart de ses effectifs dans le pays, en raison d'une dégradation de ses comptes au premier semestre 2019.

Kaufman & Broad prenait 2,22% à 34,10 euros, après un début de séance dans le rouge. Le promoteur immobilier a vu ses revenus décliner au deuxième trimestre, subissant une baisse d'activité dans les bureaux, et confirme globalement sa prévision d'une stagnation sur l'ensemble de l'année avant un probable ralentissement dans les logements.

Euronext CAC40

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

La Bourse de Paris reste dans le vert à la mi-journée (+0,12%)

Le 20 juillet 2019 à23:03

Modifié le 20 juillet 2019 à 23:03

La Bourse de Paris évoluait de justesse dans le vert (+0,12%) à la mi-journée jeudi, dans une séance toujours dominée par la thématique monétaire.

A 13H53 (11H53 GMT), l'indice CAC 40 prenait 6,89 points à 5.574,48 points, dans un volume d'échanges de 799 millions d'euros. Mercredi, il avait fini sans direction (-0,08%).

Le marché a ouvert en hausse, reprenant des couleurs après quatre séances de baisse d'affilée, puis a fait une petite incursion dans le rouge avant de revenir en territoire positif.

Wall Street s'apprêtait à également à faire ses premiers pas en hausse. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 0,34%, l'indice élargi S&P 500 0,23% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,21%.

Le marché évoluait en hausse "car les investisseurs estiment que la Réserve fédérale va baisser ses taux (lors de sa prochaine réunion de politique monétaire les 30 et 31 juillet, NDLR) à la suite" des propos accommodants du patron de l'institution, a analysé dans une note David Madden, analyste chez CMC Markets UK.

Jerome Powell a laissé mercredi la porte ouverte à un prochain abaissement des taux directeurs en dressant un tableau en demi-teinte de l'économie américaine, soumise à des risques persistants.

Du côté des indicateurs, la hausse des prix à la consommation s'est accélérée en juin à 1,2% sur un an en France, après 0,9% en mai, selon l'indice définitif par l'Insee.

Le taux d'inflation en Allemagne est quant à lui bien remonté en juin à 1,6% sur un an après 1,4% en mai, se rapprochant de l'objectif "proche de 2%" visé par la BCE, selon les chiffres définitifs de Destatis.

- Kaufman & Broad remonte -

Les investisseurs prendront également connaissance du rapport mensuel de l'Opep avant de s'intéresser aux Etats-Unis à l'indice des prix à la consommation pour juin, au rapport WASDE sur les marchés agricoles ainsi qu'au solde budgétaire fédéral pour juin.

Mais c'est l'audition du chef de la Réserve fédérale Jerome Powell devant la commission bancaire du Sénat qui captera l'attention des investisseurs.

Parmi les valeurs, Carrefour baissait de 0,28% à 17,76 euros. Le géant de la distribution vend pour presque 900 millions d'euros d'entrepôts à la foncière spécialisée Argan, a annoncé mercredi celle-ci, une opération historique en France pour ce secteur immobilier en plein développement face à l'essor du commerce en ligne.

ArcelorMittal cédait 1,09% à 14,49 euros, après avoir annoncé la suppression possible de "plus de 2.000" emplois en Afrique du Sud, soit environ un quart de ses effectifs dans le pays, en raison d'une dégradation de ses comptes au premier semestre 2019.

Kaufman & Broad prenait 2,22% à 34,10 euros, après un début de séance dans le rouge. Le promoteur immobilier a vu ses revenus décliner au deuxième trimestre, subissant une baisse d'activité dans les bureaux, et confirme globalement sa prévision d'une stagnation sur l'ensemble de l'année avant un probable ralentissement dans les logements.

Euronext CAC40

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.