Argentine: démission du ministre des Finances (médias)

(AFP)

Le ministre argentin des Finances Nicolas Dujovne a démissionné samedi, selon les médias, au terme d'une semaine de turbulences sur les marchés qui a vu le peso perdre plus de 20% de sa valeur et la Bourse plonger de plus de 30%.

M. Dujovne sera remplacé par Hernan Lacunza, ministre de l'Economie de la province de Buenos Aires, affirment les médias argentins qui ont publié sa lettre de démission.

Dans cette lettre, reproduite sur le site du quotidien La Nacion, M. Dujovne se dit "convaincu qu'en raison des circonstances, la gestion (gouvernementale) nécessite une rénovation significative dans le secteur économique".

Nicolas Dujovne quitte ses fonctions alors que la crise économique que connaît le pays s'est aggravée après le revers électoral du président Mauricio Macri qui brigue un nouveau mandat lors de la présidentielle d'octobre.

Le président sortant a été sèchement battu dimanche dernier lors de primaires au sein de son parti par Alberto Fernandez, un péroniste modéré devenu le favori de la présidentielle d'octobre.

Le peso et la Bourse ont aussitôt plongé lundi, et vendredi les agences Fitch et S&P ont abaissé la note de la dette souveraine de l'Argentine.

Sous pression, le président Macri a annoncé mercredi une série de mesures pour "donner un coup de pouce" au pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires et tenter de combler son retard avant le scrutin présidentiel du 27 octobre: hausse du salaire minimum, primes ponctuelles, réductions d'impôts et gel des prix de l'essence durant trois mois.

Dans ce pays en récession depuis l'an dernier, l'inflation reste par ailleurs très élevée sur les 12 derniers mois, à 40%, alors que le taux de chômage atteint 10,1%.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Argentine: démission du ministre des Finances (médias)

Le 16 septembre 2019 à02:57

Modifié le 16 septembre 2019 à 02:57

Le ministre argentin des Finances Nicolas Dujovne a démissionné samedi, selon les médias, au terme d'une semaine de turbulences sur les marchés qui a vu le peso perdre plus de 20% de sa valeur et la Bourse plonger de plus de 30%.

M. Dujovne sera remplacé par Hernan Lacunza, ministre de l'Economie de la province de Buenos Aires, affirment les médias argentins qui ont publié sa lettre de démission.

Dans cette lettre, reproduite sur le site du quotidien La Nacion, M. Dujovne se dit "convaincu qu'en raison des circonstances, la gestion (gouvernementale) nécessite une rénovation significative dans le secteur économique".

Nicolas Dujovne quitte ses fonctions alors que la crise économique que connaît le pays s'est aggravée après le revers électoral du président Mauricio Macri qui brigue un nouveau mandat lors de la présidentielle d'octobre.

Le président sortant a été sèchement battu dimanche dernier lors de primaires au sein de son parti par Alberto Fernandez, un péroniste modéré devenu le favori de la présidentielle d'octobre.

Le peso et la Bourse ont aussitôt plongé lundi, et vendredi les agences Fitch et S&P ont abaissé la note de la dette souveraine de l'Argentine.

Sous pression, le président Macri a annoncé mercredi une série de mesures pour "donner un coup de pouce" au pouvoir d'achat des classes moyennes et populaires et tenter de combler son retard avant le scrutin présidentiel du 27 octobre: hausse du salaire minimum, primes ponctuelles, réductions d'impôts et gel des prix de l'essence durant trois mois.

Dans ce pays en récession depuis l'an dernier, l'inflation reste par ailleurs très élevée sur les 12 derniers mois, à 40%, alors que le taux de chômage atteint 10,1%.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.