Cachemire: un soldat indien tué par des forces pakistanaises, selon Delhi

(AFP)

Un soldat indien a été tué par des forces pakistanaises à la frontière avec le Cachemire, a affirmé vendredi l'armée indienne qui participe depuis trois semaines au bouclage de la région, toujours privée de télécommunications et d'internet.

Le soldat indien tenait un poste avancé dans le district montagneux du Rajouri vendredi, lorsqu'il a été la cible de tirs non provoqués partis de l'autre côté de la frontière, selon des informations de la presse locale.

Un porte-parole de l'Armée indienne a confirmé l'incident à l'AFP.

Les deux pays voisins, dotés de l'arme nucléaire, échangent régulièrement des tirs de mortiers et coups de feu à la frontière du territoire himalayen qu'ils revendiquent.

Ce dernier incident survient alors que les relations continuent de se détériorer depuis que l'Inde a révoqué le statut spécial d'autonomie de la partie du Cachemire qu'elle contrôle le 5 août, provoquant des manifestations sporadiques et l'indignation du Pakistan.

Il s'agit du quatrième mort du côté indien depuis la décision indienne, décidée par New Delhi.

L'armée pakistanaise, de son côté, déplore la mort de cinq personnes dont trois soldats, dans des bombardements de forces indiennes.

Ces heurts à la frontière se sont produits vendredi alors que la vallée, dont la ville principale Srinagar, est régie par un strict couvre-feu imposé avec l'appui de renforts massifs de troupes envoyés par l'Inde qui redoute des soulèvements.

Selon des sources gouvernementales, au moins 4.000 personnes ont été interpellées au Cachemire indien depuis le 5 août.

Un groupe d'experts de l'ONU chargés des droits de l'homme a exhorté l'Inde jeudi à lever le blocage, affirmant qu'il s'agissait d'une "punition collective" injustifiée.

Le Pakistan et l'Inde se sont livré trois guerres depuis leur partition en 1947, dont deux au sujet du Cachemire.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Cachemire: un soldat indien tué par des forces pakistanaises, selon Delhi

Le 16 septembre 2019 à03:11

Modifié le 16 septembre 2019 à 03:11

Un soldat indien a été tué par des forces pakistanaises à la frontière avec le Cachemire, a affirmé vendredi l'armée indienne qui participe depuis trois semaines au bouclage de la région, toujours privée de télécommunications et d'internet.

Le soldat indien tenait un poste avancé dans le district montagneux du Rajouri vendredi, lorsqu'il a été la cible de tirs non provoqués partis de l'autre côté de la frontière, selon des informations de la presse locale.

Un porte-parole de l'Armée indienne a confirmé l'incident à l'AFP.

Les deux pays voisins, dotés de l'arme nucléaire, échangent régulièrement des tirs de mortiers et coups de feu à la frontière du territoire himalayen qu'ils revendiquent.

Ce dernier incident survient alors que les relations continuent de se détériorer depuis que l'Inde a révoqué le statut spécial d'autonomie de la partie du Cachemire qu'elle contrôle le 5 août, provoquant des manifestations sporadiques et l'indignation du Pakistan.

Il s'agit du quatrième mort du côté indien depuis la décision indienne, décidée par New Delhi.

L'armée pakistanaise, de son côté, déplore la mort de cinq personnes dont trois soldats, dans des bombardements de forces indiennes.

Ces heurts à la frontière se sont produits vendredi alors que la vallée, dont la ville principale Srinagar, est régie par un strict couvre-feu imposé avec l'appui de renforts massifs de troupes envoyés par l'Inde qui redoute des soulèvements.

Selon des sources gouvernementales, au moins 4.000 personnes ont été interpellées au Cachemire indien depuis le 5 août.

Un groupe d'experts de l'ONU chargés des droits de l'homme a exhorté l'Inde jeudi à lever le blocage, affirmant qu'il s'agissait d'une "punition collective" injustifiée.

Le Pakistan et l'Inde se sont livré trois guerres depuis leur partition en 1947, dont deux au sujet du Cachemire.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.