Syrie: Trump espère qu'Erdogan agira de manière "rationnelle" et "humaine"

(AFP)

Le président américain Donald Trump a dit mercredi espérer que son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, qui a lancé une offensive contre des forces kurdes en Syrie, agisse de manière "rationnelle" et aussi "humaine" que possible.

"J'espère qu'il agira de manière rationnelle", a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche.

"Nous verrons comment il mène (cette opération)", a ajouté le président américain qui a annoncé dimanche le retrait des troupes américaines de secteurs proches de la frontière turque, plaçant les forces kurdes - alliées de Washington dans la lutte antijihadiste - à la merci d'une offensive militaire d'Ankara.

"S'il le fait de manière injuste, il paiera un énorme prix économique", a-t-il mis en garde. "J'anéantirai leur économie si cela arrive", a-t-il ajouté, reprenant des menaces déjà mises en avant en début de semaine.

Comment le président des Etats-Unis définirait-il une offensive militaire menée de manière "humaine" ? "Nous verrons au fur et à mesure", a-t-il répondu.

M. Trump a par ailleurs longuement insisté sur le fait que son homologue turc envisageait depuis longtemps de lancer cette offensive contre des forces kurdes en Syrie.

"Il y une véritable haine", a-t-il souligné. "C'est comme Israël avec les Palestiniens", a-t-il ajouté.

Le président américain, très critiqué sur la scène internationale comme au sein de sa propre famille politique pour cette décision de retrait, a assuré avoir reçu énormément de soutien "en dehors de Washington et même à Washington".

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Syrie: Trump espère qu'Erdogan agira de manière "rationnelle" et "humaine"

Le 17 octobre 2019 à03:40

Modifié le 17 octobre 2019 à 03:40

Le président américain Donald Trump a dit mercredi espérer que son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, qui a lancé une offensive contre des forces kurdes en Syrie, agisse de manière "rationnelle" et aussi "humaine" que possible.

"J'espère qu'il agira de manière rationnelle", a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche.

"Nous verrons comment il mène (cette opération)", a ajouté le président américain qui a annoncé dimanche le retrait des troupes américaines de secteurs proches de la frontière turque, plaçant les forces kurdes - alliées de Washington dans la lutte antijihadiste - à la merci d'une offensive militaire d'Ankara.

"S'il le fait de manière injuste, il paiera un énorme prix économique", a-t-il mis en garde. "J'anéantirai leur économie si cela arrive", a-t-il ajouté, reprenant des menaces déjà mises en avant en début de semaine.

Comment le président des Etats-Unis définirait-il une offensive militaire menée de manière "humaine" ? "Nous verrons au fur et à mesure", a-t-il répondu.

M. Trump a par ailleurs longuement insisté sur le fait que son homologue turc envisageait depuis longtemps de lancer cette offensive contre des forces kurdes en Syrie.

"Il y une véritable haine", a-t-il souligné. "C'est comme Israël avec les Palestiniens", a-t-il ajouté.

Le président américain, très critiqué sur la scène internationale comme au sein de sa propre famille politique pour cette décision de retrait, a assuré avoir reçu énormément de soutien "en dehors de Washington et même à Washington".

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.