Air Calédonie International renvoie un de ses nouveaux Airbus A330neo à Toulouse

(AFP)

La compagnie Air Calédonie International (ACI) va renvoyer à Toulouse l'un de ses deux nouveaux Airbus A330neo, en raison d'odeurs suspectes dans la cabine, a-t-elle indiqué vendredi.

Cet appareil est entré en service le 4 octobre dernier, dans le cadre du renouvellement complet de la flotte de la compagnie calédonienne, qui avait déjà réceptionné en août un premier avion du même type.

"Une odeur de +chaussette mouillée+ a incommodé à plusieurs reprises des membres de l'équipage pendant les phases de décollage et de descente", a indiqué à l'AFP Didier Tappero, directeur général de la compagnie. Il a précisé que des analyses réalisées avec un aérotraceur avaient permis d'identifier des émanations d'huile.

Selon le rapport d’Airbus transmis à la compagnie, ces mesures effectuées à bord de l’avion indiquent que la qualité de l’air en cabine est dans les normes et conforme aux directives internationales, en dessous des seuils de toxicité, a également indiqué ACI.

Des prélèvement sanguins ont toutefois été effectués sur les personnels navigants qui ont inhalé ces mauvaises odeurs.

L'Airbus A330neo est cloué au sol depuis deux semaines et va dans les prochains jours rejoindre les ateliers d'Airbus à Toulouse après que des techniciens de maintenance de l'avionneur européen et de Rolls Royce, dépéchés à Nouméa, n'ont pu "résoudre ce problème de façon pérenne".

"Nous travaillons à une solution pour résoudre les problèmes d’odeur survenus dans la cabine d’un petit nombre d’Airbus A330neo en service", a pour sa part indiqué à l'AFP Sean Lee, porte-parole d'Airbus pour la région Asie-Pacifique.

Des problèmes identiques auraient été rencontrés par des compagnies aériennes du Portugal et du Sénégal, a également indiqué ACI.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
(AFP)

Air Calédonie International renvoie un de ses nouveaux Airbus A330neo à Toulouse

Le 13 décembre 2019 à12:28

Modifié le 13 décembre 2019 à 12:28

La compagnie Air Calédonie International (ACI) va renvoyer à Toulouse l'un de ses deux nouveaux Airbus A330neo, en raison d'odeurs suspectes dans la cabine, a-t-elle indiqué vendredi.

Cet appareil est entré en service le 4 octobre dernier, dans le cadre du renouvellement complet de la flotte de la compagnie calédonienne, qui avait déjà réceptionné en août un premier avion du même type.

"Une odeur de +chaussette mouillée+ a incommodé à plusieurs reprises des membres de l'équipage pendant les phases de décollage et de descente", a indiqué à l'AFP Didier Tappero, directeur général de la compagnie. Il a précisé que des analyses réalisées avec un aérotraceur avaient permis d'identifier des émanations d'huile.

Selon le rapport d’Airbus transmis à la compagnie, ces mesures effectuées à bord de l’avion indiquent que la qualité de l’air en cabine est dans les normes et conforme aux directives internationales, en dessous des seuils de toxicité, a également indiqué ACI.

Des prélèvement sanguins ont toutefois été effectués sur les personnels navigants qui ont inhalé ces mauvaises odeurs.

L'Airbus A330neo est cloué au sol depuis deux semaines et va dans les prochains jours rejoindre les ateliers d'Airbus à Toulouse après que des techniciens de maintenance de l'avionneur européen et de Rolls Royce, dépéchés à Nouméa, n'ont pu "résoudre ce problème de façon pérenne".

"Nous travaillons à une solution pour résoudre les problèmes d’odeur survenus dans la cabine d’un petit nombre d’Airbus A330neo en service", a pour sa part indiqué à l'AFP Sean Lee, porte-parole d'Airbus pour la région Asie-Pacifique.

Des problèmes identiques auraient été rencontrés par des compagnies aériennes du Portugal et du Sénégal, a également indiqué ACI.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.