La Bourse de Paris en baisse, la FDJ star du jour

(AFP)

La Bourse de Paris a débuté dans le rouge jeudi (-0,88%), sous le coup des derniers développements négatifs dans la négociation commerciale sino-américaine, au jour de l'arrivée très attendue de la Française des Jeux, qui a démarré en fanfare (+15%).

A 09H44, l'indice CAC 40 perdait 51,70 points à 5.842,33 points. La veille, il avait fini en légère baisse de 0,25%.

"Le marché reste sur la défensive, du fait du coup de froid entre la Chine et les Etats-Unis à propos de Hong Kong", a relevé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"Le fait que le président Trump signe bientôt un décret (après le Sénat et le Congrès) condamnant la répression des manifestants à Hong-Kong a du mal à passer à Pékin...", ont également souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les indices boursiers ont largement profité ces derniers temps des déclarations encourageantes des deux parties sur la signature d'un accord partiel.

Mais l'atmosphère été refroidie par des déclarations de président américain mardi promettant une nouvelle hausse des tarifs douaniers sur les produits chinois faute d'accord. Mercredi, Donald Trump a enfoncé le clou en affirmant qu'il n'en avait pas encore signé parce que Pékin n'est pas prêt "à faire (sa) part".

Le Congrès américain a en outre adopté mercredi à une écrasante majorité une résolution soutenant les "droits humains et la démocratie" à Hong Kong face à Pékin et menaçant de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l'ancienne colonie britannique.

Les investisseurs ont pris connaissance dans la soirée des minutes de la dernière réunion de la Fed, s'intéressant en particulier au rapport de force concernant une pause dans la baisse des taux d'intérêt.

La Banque centrale européenne doit aussi publier les minutes de sa dernière réunion en début d'après-midi.

Du côté des indicateurs, le climat des affaires en France est resté stable en novembre par rapport au mois précédent.

La confiance des consommateurs en zone euro en novembre, l'indice d'activité de la région de Philadelphie pour le même mois et les reventes de logements pour octobre aux Etats-Unis sont aussi attendus.

Sur le terrain des valeurs, la cote était dominée par l'arrivée de la Française des Jeux.

L'action FdJ prenait 15,58% à 23 euros pour sa première cotation. Le prix du titre a été fixé mercredi à 19,90 euros, avec un vif intérêt des petits et grands investisseurs pour cette privatisation qui rapportera 2,1 milliards d'euros à l'Etat.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
(AFP)

La Bourse de Paris en baisse, la FDJ star du jour

Le 14 décembre 2019 à02:43

Modifié le 14 décembre 2019 à 02:43

La Bourse de Paris a débuté dans le rouge jeudi (-0,88%), sous le coup des derniers développements négatifs dans la négociation commerciale sino-américaine, au jour de l'arrivée très attendue de la Française des Jeux, qui a démarré en fanfare (+15%).

A 09H44, l'indice CAC 40 perdait 51,70 points à 5.842,33 points. La veille, il avait fini en légère baisse de 0,25%.

"Le marché reste sur la défensive, du fait du coup de froid entre la Chine et les Etats-Unis à propos de Hong Kong", a relevé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"Le fait que le président Trump signe bientôt un décret (après le Sénat et le Congrès) condamnant la répression des manifestants à Hong-Kong a du mal à passer à Pékin...", ont également souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les indices boursiers ont largement profité ces derniers temps des déclarations encourageantes des deux parties sur la signature d'un accord partiel.

Mais l'atmosphère été refroidie par des déclarations de président américain mardi promettant une nouvelle hausse des tarifs douaniers sur les produits chinois faute d'accord. Mercredi, Donald Trump a enfoncé le clou en affirmant qu'il n'en avait pas encore signé parce que Pékin n'est pas prêt "à faire (sa) part".

Le Congrès américain a en outre adopté mercredi à une écrasante majorité une résolution soutenant les "droits humains et la démocratie" à Hong Kong face à Pékin et menaçant de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l'ancienne colonie britannique.

Les investisseurs ont pris connaissance dans la soirée des minutes de la dernière réunion de la Fed, s'intéressant en particulier au rapport de force concernant une pause dans la baisse des taux d'intérêt.

La Banque centrale européenne doit aussi publier les minutes de sa dernière réunion en début d'après-midi.

Du côté des indicateurs, le climat des affaires en France est resté stable en novembre par rapport au mois précédent.

La confiance des consommateurs en zone euro en novembre, l'indice d'activité de la région de Philadelphie pour le même mois et les reventes de logements pour octobre aux Etats-Unis sont aussi attendus.

Sur le terrain des valeurs, la cote était dominée par l'arrivée de la Française des Jeux.

L'action FdJ prenait 15,58% à 23 euros pour sa première cotation. Le prix du titre a été fixé mercredi à 19,90 euros, avec un vif intérêt des petits et grands investisseurs pour cette privatisation qui rapportera 2,1 milliards d'euros à l'Etat.

Euronext CAC40

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.