La Bourse de Paris marque une pause après un début de semaine en yo-yo

(AFP)

La Bourse de Paris a terminé quasi à l'équilibre (+0,03%) jeudi, temporisant après avoir rebondi la veille sur fond d'espoir ravivé de voir les États-Unis et la Chine parvenir rapidement à un accord commercial.

L'indice CAC 40 a grappillé 1,87 point à 5.801,55 points, dans un volume d'échanges restreint de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 1,27%, rattrapant environ la moitié de ses larges pertes des deux séances précédentes.

"Ce qui a fait rebondir le marché hier, c'est une marche arrière par rapport à ce que Trump semblait vouloir dire" les jours précédents, a résumé auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale à Oddo BHF Securities.

"Nous sommes vraiment dans une période très court-termiste de chaud-froid avec très peu de contenu ou d'indications supplémentaires entre le moment où Donald Trump nous dit qu'un accord pourrait prendre encore un an (...) et du très court terme où les Chinois jouent un peu au +good cop+ (gentil policier)", a-t-il complété.

Chinois et Américains restent "en contact étroit" pour tenter de parvenir à un accord commercial, a assuré jeudi Pékin, alors que les deux pays traversent une phase de turbulences diplomatiques.

Nous avons "essentiellement un marché qui est poussé par les vents un peu positifs ou un peu négatifs concernant les espoirs ou les pseudo espoirs sur le commerce international, donc c'est assez creux", a encore estimé M. Jacoby.

Sur le terrain des valeurs, TF1 (+4,89% à 7,62 euros) et M6 (+3,57% à 15,66 euros) ont profité tous deux d'un relèvement de recommandation.

Accor s'est apprécié de 1,87% à 38,63 euros après avoir annoncé jeudi un accord définitif pour céder 5% du capital de son partenaire chinois Huazhu Group, soit environ la moitié de sa participation, pour 451 millions de dollars.

Euronext a grappillé 0,14% à 69,45 euros après l'annonce d'un accord en vue du rachat de 66% du scandinave Nord Pool, deuxième marché européen pour le négoce de l'électricité, valorisé à 850 millions de couronnes (environ 84 millions d'euros).

Kering a progressé de 0,35% à 540,00 euros. Selon l'agence Bloomberg, citant des sources proches, Kering a entamé des "négociations exploratoires avec Moncler" pour une possible prise de contrôle du groupe italien. Le principal actionnaire de Moncler, Remo Ruffini, a confirmé des contacts avec Kering, mais a indiqué qu'il n'y avait aucune hypothèse concrète de vente de la société dans l'immédiat.

Derichebourg a bondi de 9,47% à 3,40 euros grâce à des résultats supérieurs aux attentes des analystes même si son bénéfice net et son chiffre d'affaires ont reculé durant son exercice décalé 2018-2019, du fait d'éléments exceptionnels et du conflit commercial sino-américain.

Oeneo a pris 4,46% à 11,70 euros, porté par une forte hausse de son bénéfice net au premier semestre de son exercice décalé 2019-2020.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

La Bourse de Paris marque une pause après un début de semaine en yo-yo

Le 19 janvier 2020 à01:11

Modifié le 19 janvier 2020 à 01:11

La Bourse de Paris a terminé quasi à l'équilibre (+0,03%) jeudi, temporisant après avoir rebondi la veille sur fond d'espoir ravivé de voir les États-Unis et la Chine parvenir rapidement à un accord commercial.

L'indice CAC 40 a grappillé 1,87 point à 5.801,55 points, dans un volume d'échanges restreint de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 1,27%, rattrapant environ la moitié de ses larges pertes des deux séances précédentes.

"Ce qui a fait rebondir le marché hier, c'est une marche arrière par rapport à ce que Trump semblait vouloir dire" les jours précédents, a résumé auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale à Oddo BHF Securities.

"Nous sommes vraiment dans une période très court-termiste de chaud-froid avec très peu de contenu ou d'indications supplémentaires entre le moment où Donald Trump nous dit qu'un accord pourrait prendre encore un an (...) et du très court terme où les Chinois jouent un peu au +good cop+ (gentil policier)", a-t-il complété.

Chinois et Américains restent "en contact étroit" pour tenter de parvenir à un accord commercial, a assuré jeudi Pékin, alors que les deux pays traversent une phase de turbulences diplomatiques.

Nous avons "essentiellement un marché qui est poussé par les vents un peu positifs ou un peu négatifs concernant les espoirs ou les pseudo espoirs sur le commerce international, donc c'est assez creux", a encore estimé M. Jacoby.

Sur le terrain des valeurs, TF1 (+4,89% à 7,62 euros) et M6 (+3,57% à 15,66 euros) ont profité tous deux d'un relèvement de recommandation.

Accor s'est apprécié de 1,87% à 38,63 euros après avoir annoncé jeudi un accord définitif pour céder 5% du capital de son partenaire chinois Huazhu Group, soit environ la moitié de sa participation, pour 451 millions de dollars.

Euronext a grappillé 0,14% à 69,45 euros après l'annonce d'un accord en vue du rachat de 66% du scandinave Nord Pool, deuxième marché européen pour le négoce de l'électricité, valorisé à 850 millions de couronnes (environ 84 millions d'euros).

Kering a progressé de 0,35% à 540,00 euros. Selon l'agence Bloomberg, citant des sources proches, Kering a entamé des "négociations exploratoires avec Moncler" pour une possible prise de contrôle du groupe italien. Le principal actionnaire de Moncler, Remo Ruffini, a confirmé des contacts avec Kering, mais a indiqué qu'il n'y avait aucune hypothèse concrète de vente de la société dans l'immédiat.

Derichebourg a bondi de 9,47% à 3,40 euros grâce à des résultats supérieurs aux attentes des analystes même si son bénéfice net et son chiffre d'affaires ont reculé durant son exercice décalé 2018-2019, du fait d'éléments exceptionnels et du conflit commercial sino-américain.

Oeneo a pris 4,46% à 11,70 euros, porté par une forte hausse de son bénéfice net au premier semestre de son exercice décalé 2019-2020.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.