Décès de l'ancien maire de Moscou Iouri Loujkov

(AFP)

Iouri Loujkov, le maire qui de 1992 à 2010 transforma Moscou la grise en une capitale effervescente du luxe, est mort à 83 ans, sa réputation étant entachée de nombreuses accusations de corruption.

La chaîne de télévision publique Rossiya 24 a annoncé mardi que l'ancien maire de Moscou est décédé en Allemagne alors qu'il subissait une opération du coeur.

"Je suis sincèrement désolé que cet homme énergique et joyeux, qui a dirigé Moscou durant la difficile période post-soviétique et a fait beaucoup pour la ville et les Moscovites, soit parti. Mes condoléances à sa famille et ses proches", a écrit sur Twitter l'actuel maire de Moscou, Sergueï Sobianine.

Nommé par le président Boris Eltsine à la tête de la mairie en 1992, Iouri Loujkov avait transformé la capitale russe de façon controversée, affrontant d'innombrables accusations de corruption et critiques pour avoir détruit des bâtiments historiques victimes de spéculation immobilière.

Son épouse, Elena Batourina, a justement fait fortune dans l'immobilier et le bâtiment à Moscou et reste, selon le magazine Forbes, la femme la plus riche de Russie, pesant 1,2 milliard de dollars

Figure majeure de la scène politique russe, un temps pressenti pour succéder à Boris Eltsine comme président à la fin des années 1990, Iouri Loujkov avait été démis de ses fonctions par le Kremlin en 2010, après avoir "perdu la confiance" du président Dmitri Medvedev et de son Premier ministre d'alors, Vladimir Poutine.

Nationaliste, orthodoxe affichant sa dévotion, ce petit homme rond et énergique semblait jusqu'alors indéboulonnable malgré les accusations des médias et de ses opposants qui l'accusaient d'avoir mis la capitale russe en coupe réglée avec son épouse.

Iouri Loujkov a été remplacé par un fidèle de Vladimir Poutine, Sergueï Sobianine. Après son limogeage, il avait quitté le parti au pouvoir "Russie unie" et s'était retiré de la vie politique, faisant peu d'apparitions dans les médias.

Il entretenait une passion pour les abeilles

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Décès de l'ancien maire de Moscou Iouri Loujkov

Le 10 décembre 2019 à11:46

Iouri Loujkov, le maire qui de 1992 à 2010 transforma Moscou la grise en une capitale effervescente du luxe, est mort à 83 ans, sa réputation étant entachée de nombreuses accusations de corruption.

La chaîne de télévision publique Rossiya 24 a annoncé mardi que l'ancien maire de Moscou est décédé en Allemagne alors qu'il subissait une opération du coeur.

"Je suis sincèrement désolé que cet homme énergique et joyeux, qui a dirigé Moscou durant la difficile période post-soviétique et a fait beaucoup pour la ville et les Moscovites, soit parti. Mes condoléances à sa famille et ses proches", a écrit sur Twitter l'actuel maire de Moscou, Sergueï Sobianine.

Nommé par le président Boris Eltsine à la tête de la mairie en 1992, Iouri Loujkov avait transformé la capitale russe de façon controversée, affrontant d'innombrables accusations de corruption et critiques pour avoir détruit des bâtiments historiques victimes de spéculation immobilière.

Son épouse, Elena Batourina, a justement fait fortune dans l'immobilier et le bâtiment à Moscou et reste, selon le magazine Forbes, la femme la plus riche de Russie, pesant 1,2 milliard de dollars

Figure majeure de la scène politique russe, un temps pressenti pour succéder à Boris Eltsine comme président à la fin des années 1990, Iouri Loujkov avait été démis de ses fonctions par le Kremlin en 2010, après avoir "perdu la confiance" du président Dmitri Medvedev et de son Premier ministre d'alors, Vladimir Poutine.

Nationaliste, orthodoxe affichant sa dévotion, ce petit homme rond et énergique semblait jusqu'alors indéboulonnable malgré les accusations des médias et de ses opposants qui l'accusaient d'avoir mis la capitale russe en coupe réglée avec son épouse.

Iouri Loujkov a été remplacé par un fidèle de Vladimir Poutine, Sergueï Sobianine. Après son limogeage, il avait quitté le parti au pouvoir "Russie unie" et s'était retiré de la vie politique, faisant peu d'apparitions dans les médias.

Il entretenait une passion pour les abeilles

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.