82% des salariés estiment que l'entreprise est responsable de leur bonheur

(AFP)

L'entreprise est-elle responsable du bonheur de ses salariés? Oui, répondent 82% de ces derniers, selon un sondage commandé par le média en ligne Philonomist, réalisé par l'institut Ifop et publié mardi.

A en croire cette étude, 77% des salariés estiment aussi que l'entreprise devrait fonctionner "comme une réelle démocratie" en associant les salariés aux "décisions stratégiques" - 22% des personnes interrogées se disant "tout à fait d'accord" avec cette affirmation, et 55% "plutôt d'accord".

Mais le sondage - réalisé en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 970 personnes - révèle aussi que si 65% des salariés estiment pouvoir exercer leur esprit critique dans leur entreprise, près de la moitié (49%) dit cependant être malgré cela "parfois amené à agir contre (ses) valeurs dans le cadre" professionnel.

La grande majorité sont toutefois plutôt confiants dans l'avenir: seuls 29% des salariés interrogés craignent d'être un jour remplacés par une intelligence artificielle.

La majorité des personnes interrogées estime par ailleurs que c'est l'Etat, et non l'entreprise, qui est à même d'apporter des réponses à de grands défis tels que les inégalités (72%) et le changement climatique (72%).

Au contraire, 58% des personnes interrogées estiment que les entreprises sont les mieux placées pour réduire les inégalités hommes/femmes (à 58%).

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

82% des salariés estiment que l'entreprise est responsable de leur bonheur

Le 28 février 2020 à09:30

Modifié le 28 février 2020 à 09:30

L'entreprise est-elle responsable du bonheur de ses salariés? Oui, répondent 82% de ces derniers, selon un sondage commandé par le média en ligne Philonomist, réalisé par l'institut Ifop et publié mardi.

A en croire cette étude, 77% des salariés estiment aussi que l'entreprise devrait fonctionner "comme une réelle démocratie" en associant les salariés aux "décisions stratégiques" - 22% des personnes interrogées se disant "tout à fait d'accord" avec cette affirmation, et 55% "plutôt d'accord".

Mais le sondage - réalisé en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 970 personnes - révèle aussi que si 65% des salariés estiment pouvoir exercer leur esprit critique dans leur entreprise, près de la moitié (49%) dit cependant être malgré cela "parfois amené à agir contre (ses) valeurs dans le cadre" professionnel.

La grande majorité sont toutefois plutôt confiants dans l'avenir: seuls 29% des salariés interrogés craignent d'être un jour remplacés par une intelligence artificielle.

La majorité des personnes interrogées estime par ailleurs que c'est l'Etat, et non l'entreprise, qui est à même d'apporter des réponses à de grands défis tels que les inégalités (72%) et le changement climatique (72%).

Au contraire, 58% des personnes interrogées estiment que les entreprises sont les mieux placées pour réduire les inégalités hommes/femmes (à 58%).

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.