Après 50 jours de grève à Radio France, le mouvement continue

(AFP)

La grève contre les économies et réductions d'effectifs à Radio France, entrée mardi dans son 50e jour, a été de nouveau reconduite pour 24H à l'issue d'une nouvelle assemblée générale du personnel, a constaté l'AFP.

Lors de cette AG retransmise sur internet, l'appel à la grève illimitée lancé par la CGT et reconduit de jour en jour a été prolongé jusqu'à mercredi soir.

Le mouvement a été lancé le 25 novembre pour obtenir le retrait d'un plan de départs présenté par la direction. Il en était mardi à son 50e jour, une trêve d'une dizaine de jours ayant été observée à Noël.

Une sortie de grève ne semble toujours pas en vue, alors que des discussions entre les syndicats et la direction sur le plan de départs ont repris début janvier.

Malgré des taux de participation variables mais globalement en baisse depuis le début du mouvement, les perturbations se poursuivent sur les antennes du groupe, notamment sur France Inter où la plupart des émissions prévues ce mardi ont été déprogrammées.

En outre plusieurs concerts ont été annulés ces dernières semaines à la Maison de la radio, alors que le choeur de Radio France est l'une des structures les plus touchées par les réductions de postes.

L'objectif du mouvement est d'obtenir le retrait d'un plan présenté par la direction qui prévoit 60 millions d'euros d'économies et 299 suppressions de postes (avec 76 créations de postes en parallèle).

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Après 50 jours de grève à Radio France, le mouvement continue

Le 28 février 2020 à10:45

Modifié le 28 février 2020 à 10:45

La grève contre les économies et réductions d'effectifs à Radio France, entrée mardi dans son 50e jour, a été de nouveau reconduite pour 24H à l'issue d'une nouvelle assemblée générale du personnel, a constaté l'AFP.

Lors de cette AG retransmise sur internet, l'appel à la grève illimitée lancé par la CGT et reconduit de jour en jour a été prolongé jusqu'à mercredi soir.

Le mouvement a été lancé le 25 novembre pour obtenir le retrait d'un plan de départs présenté par la direction. Il en était mardi à son 50e jour, une trêve d'une dizaine de jours ayant été observée à Noël.

Une sortie de grève ne semble toujours pas en vue, alors que des discussions entre les syndicats et la direction sur le plan de départs ont repris début janvier.

Malgré des taux de participation variables mais globalement en baisse depuis le début du mouvement, les perturbations se poursuivent sur les antennes du groupe, notamment sur France Inter où la plupart des émissions prévues ce mardi ont été déprogrammées.

En outre plusieurs concerts ont été annulés ces dernières semaines à la Maison de la radio, alors que le choeur de Radio France est l'une des structures les plus touchées par les réductions de postes.

L'objectif du mouvement est d'obtenir le retrait d'un plan présenté par la direction qui prévoit 60 millions d'euros d'économies et 299 suppressions de postes (avec 76 créations de postes en parallèle).

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.