Dubaï: le tourisme en hausse, nombre record de visiteurs en 2019

(AFP)

Le tourisme à Dubaï a augmenté de 5,1% en 2019 par rapport à l'année précédente, avec un chiffre record de 16,73 millions de visiteurs dans un émirat qui tente de juguler un ralentissement de son économie, a annoncé mardi le gouvernement local.

La cité-Etat, qui ne dépend pas du pétrole, dispose de l'économie la plus diversifiée du Golfe grâce aux secteurs de la finance, de l'immobilier et du tourisme. Ce dernier avait déjà enregistré un chiffre record en 2018, avec 15,92 millions de touristes, mais n'avait progressé que de 0,8% par rapport à l'exercice précédent.

"Le secteur du tourisme de Dubaï a enregistré une croissance remarquable de 5,1% en 2019, l'émirat ayant accueilli plus de 16,73 millions de visiteurs internationaux", s'est félicité dans un communiqué le gouvernement de Dubaï, l'une des sept composantes des Emirats arabes unis.

Les Indiens, les Saoudiens, les Britanniques, les Omanais, les Chinois et les Russes représentent à eux seuls près de la moitié des touristes à Dubaï, soit plus de 7 millions de visiteurs en 2019, selon les autorités.

Deuxième économie des pays arabes après l'Arabie saoudite, les Emirats multiplient les mesures de relance, en particulier Dubaï dont le ralentissement économique devrait se poursuivre d'ici 2022, selon l'agence de notation Standard and Poor's.

En décembre, Dubaï a annoncé un budget 2020 prévoyant les dépenses les plus élevées de son histoire dans le but de stimuler l'économie et de préparer l'émirat à accueillir l'Exposition universelle à partir d'octobre. Grâce à cet événement, organisé pour la première fois au Moyen-Orient, l'émirat vise les 20 millions de visiteurs en 2020.

Le pays a annoncé début janvier l'adoption d'un système de visas de tourisme valides pendant cinq ans et permettant d'effectuer de multiples entrées dans le pays, pour toutes les nationalités.

Actuellement, les ressortissants des pays occidentaux, de l'ex-URSS et de nombreux pays d'Asie n'ont pas besoin de visa préalable à l'entrée sur le territoire émirati.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Dubaï: le tourisme en hausse, nombre record de visiteurs en 2019

Le 29 février 2020 à10:53

Modifié le 29 février 2020 à 10:53

Le tourisme à Dubaï a augmenté de 5,1% en 2019 par rapport à l'année précédente, avec un chiffre record de 16,73 millions de visiteurs dans un émirat qui tente de juguler un ralentissement de son économie, a annoncé mardi le gouvernement local.

La cité-Etat, qui ne dépend pas du pétrole, dispose de l'économie la plus diversifiée du Golfe grâce aux secteurs de la finance, de l'immobilier et du tourisme. Ce dernier avait déjà enregistré un chiffre record en 2018, avec 15,92 millions de touristes, mais n'avait progressé que de 0,8% par rapport à l'exercice précédent.

"Le secteur du tourisme de Dubaï a enregistré une croissance remarquable de 5,1% en 2019, l'émirat ayant accueilli plus de 16,73 millions de visiteurs internationaux", s'est félicité dans un communiqué le gouvernement de Dubaï, l'une des sept composantes des Emirats arabes unis.

Les Indiens, les Saoudiens, les Britanniques, les Omanais, les Chinois et les Russes représentent à eux seuls près de la moitié des touristes à Dubaï, soit plus de 7 millions de visiteurs en 2019, selon les autorités.

Deuxième économie des pays arabes après l'Arabie saoudite, les Emirats multiplient les mesures de relance, en particulier Dubaï dont le ralentissement économique devrait se poursuivre d'ici 2022, selon l'agence de notation Standard and Poor's.

En décembre, Dubaï a annoncé un budget 2020 prévoyant les dépenses les plus élevées de son histoire dans le but de stimuler l'économie et de préparer l'émirat à accueillir l'Exposition universelle à partir d'octobre. Grâce à cet événement, organisé pour la première fois au Moyen-Orient, l'émirat vise les 20 millions de visiteurs en 2020.

Le pays a annoncé début janvier l'adoption d'un système de visas de tourisme valides pendant cinq ans et permettant d'effectuer de multiples entrées dans le pays, pour toutes les nationalités.

Actuellement, les ressortissants des pays occidentaux, de l'ex-URSS et de nombreux pays d'Asie n'ont pas besoin de visa préalable à l'entrée sur le territoire émirati.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.