De nouvelles routes aux Etats-Unis pour les voitures autonomes de Waymo

(AFP)

Déjà présentes sur les routes d'Arizona, dans le sud-ouest des Etats-Unis, les voitures autonomes de Waymo, filiale d'Alphabet, vont circuler au Texas et au Nouveau-Mexique dès cette semaine afin d'explorer de "nouvelles solutions de transport", a annoncé jeudi la compagnie sur Twitter.


Les monospaces Chrysler Pacifica et les poids-lourds utilisés par la start-up s'appuieront sur le projet en cours dans l'Etat de l'Arizona pour circuler sur ces nouvelles routes, indique Waymo.

L'entreprise propose un service de "robotaxis", Waymo One Brand, depuis environ un an à Chandler, dans l'Arizona. Un humain, appelé "safety driver", est néanmoins sur le siège conducteur pour prendre le contrôle en cas d'urgence. Une application permet d'appeler le véhicule pour circuler dans un périmètre délimité.

Waymo veut toutefois aller plus loin et offre depuis l'été dernier ce service à des abonnés à Phoenix et sa banlieue: des voyages sans humain derrière le volant, gratuits dans l'après-midi et parfois en soirée.

"Ce sont des itinéraires commerciaux intéressants et prometteurs, et nous utiliserons nos véhicules pour explorer les manières pour le conducteur Waymo de créer de nouvelles solutions de transport", explique l'entreprise.

Née dans un laboratoire de Google, Waymo est devenue en 2016 une filiale à part entière.

La technologie autonome peut être utilisée par des camions sur de longues distances, car les autoroutes et voies rapides offrent moins de variables à gérer que des rues situées en ville.

Uber, concurrent de Waymo, a annoncé pour sa part jeudi dans un communiqué que des véhicules avec deux conducteurs circuleront dans les rues de Washington, la capitale fédérale, à partir de vendredi afin de "collecter des données pour soutenir le développement de la technologie autonome".

Une voiture autonome Uber a été mise en cause dans un accident mortel en mars 2018, ce qui avait forcé la plupart des groupes engagés dans cette technologie à réévaluer leurs systèmes de sécurité.

Fin 2019, Hyundai était devenu le premier constructeur automobile à mettre en place des trajets autonomes sur le marché américain.

(AFP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

De nouvelles routes aux Etats-Unis pour les voitures autonomes de Waymo

Le 29 février 2020 à09:46

Modifié le 29 février 2020 à 09:46

Déjà présentes sur les routes d'Arizona, dans le sud-ouest des Etats-Unis, les voitures autonomes de Waymo, filiale d'Alphabet, vont circuler au Texas et au Nouveau-Mexique dès cette semaine afin d'explorer de "nouvelles solutions de transport", a annoncé jeudi la compagnie sur Twitter.


Les monospaces Chrysler Pacifica et les poids-lourds utilisés par la start-up s'appuieront sur le projet en cours dans l'Etat de l'Arizona pour circuler sur ces nouvelles routes, indique Waymo.

L'entreprise propose un service de "robotaxis", Waymo One Brand, depuis environ un an à Chandler, dans l'Arizona. Un humain, appelé "safety driver", est néanmoins sur le siège conducteur pour prendre le contrôle en cas d'urgence. Une application permet d'appeler le véhicule pour circuler dans un périmètre délimité.

Waymo veut toutefois aller plus loin et offre depuis l'été dernier ce service à des abonnés à Phoenix et sa banlieue: des voyages sans humain derrière le volant, gratuits dans l'après-midi et parfois en soirée.

"Ce sont des itinéraires commerciaux intéressants et prometteurs, et nous utiliserons nos véhicules pour explorer les manières pour le conducteur Waymo de créer de nouvelles solutions de transport", explique l'entreprise.

Née dans un laboratoire de Google, Waymo est devenue en 2016 une filiale à part entière.

La technologie autonome peut être utilisée par des camions sur de longues distances, car les autoroutes et voies rapides offrent moins de variables à gérer que des rues situées en ville.

Uber, concurrent de Waymo, a annoncé pour sa part jeudi dans un communiqué que des véhicules avec deux conducteurs circuleront dans les rues de Washington, la capitale fédérale, à partir de vendredi afin de "collecter des données pour soutenir le développement de la technologie autonome".

Une voiture autonome Uber a été mise en cause dans un accident mortel en mars 2018, ce qui avait forcé la plupart des groupes engagés dans cette technologie à réévaluer leurs systèmes de sécurité.

Fin 2019, Hyundai était devenu le premier constructeur automobile à mettre en place des trajets autonomes sur le marché américain.

(AFP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.