Wall Street sans direction claire après un bond la veille

(AFP)

La Bourse de New York reculait légèrement mardi en début de séance, la dernière du mois de juin et du deuxième trimestre, après s'être nettement appréciée la veille.

Vers 13H50 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, reculait de 0,25%, à 25.533,05 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,54%, à 9.927,17 points, et l'indice élargi S&P 500 prenait 0,19%, à 3.058,93 points

Wall Street avait fini dans le vert lundi, soutenue par l'envolée du titre de Boeing après le premier vol de certification de son modèle phare, le 737 MAX: le Dow Jones avait grimpé de 2,32% et le Nasdaq était monté de 1,20%.

"De manière générale, il y a un sentiment d'indécision, voire de nervosité sur le marché", décrit Patrick O'Hare de Briefing.com.

"C'est la nature de la phase de consolidation suivant une hausse énorme, qui s'est faite grâce à l'élan du marché plutôt qu'à des facteurs économiques fondamentaux", ajoute M. O'Hare.

Malgré quelques accrocs en cours de route, les grands indices new-yorkais ont en effet connu un rebond quasiment ininterrompu depuis fin mars, date à laquelle ils ont touché leur plus bas de l'année.

Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 s'apprêtent ainsi à conclure leur meilleur trimestre depuis plusieurs décennies.

Mardi, les acteurs du marché suivront l'audition devant la Chambre des représentants du président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, et du secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.

Dans des propos liminaires diffusés lundi, M. Powell a indiqué que le rebond de l'économie américaine avait commencé plus vite que prévu tout en soulignant que la production et l'emploi restaient à des niveaux très inférieurs à ceux d'avant la pandémie de Covid-19.

M. Mnuchin devrait lui évoquer la possibilité de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine, se disant prêt à travailler sur un projet bipartisan avec le Congrès.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était en légère hausse, s'établissant à 0,6266% contre 0,6234% lundi soir.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Wall Street sans direction claire après un bond la veille

Le 30 juin 2020 à14:56

La Bourse de New York reculait légèrement mardi en début de séance, la dernière du mois de juin et du deuxième trimestre, après s'être nettement appréciée la veille.

Vers 13H50 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, reculait de 0,25%, à 25.533,05 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,54%, à 9.927,17 points, et l'indice élargi S&P 500 prenait 0,19%, à 3.058,93 points

Wall Street avait fini dans le vert lundi, soutenue par l'envolée du titre de Boeing après le premier vol de certification de son modèle phare, le 737 MAX: le Dow Jones avait grimpé de 2,32% et le Nasdaq était monté de 1,20%.

"De manière générale, il y a un sentiment d'indécision, voire de nervosité sur le marché", décrit Patrick O'Hare de Briefing.com.

"C'est la nature de la phase de consolidation suivant une hausse énorme, qui s'est faite grâce à l'élan du marché plutôt qu'à des facteurs économiques fondamentaux", ajoute M. O'Hare.

Malgré quelques accrocs en cours de route, les grands indices new-yorkais ont en effet connu un rebond quasiment ininterrompu depuis fin mars, date à laquelle ils ont touché leur plus bas de l'année.

Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 s'apprêtent ainsi à conclure leur meilleur trimestre depuis plusieurs décennies.

Mardi, les acteurs du marché suivront l'audition devant la Chambre des représentants du président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, et du secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.

Dans des propos liminaires diffusés lundi, M. Powell a indiqué que le rebond de l'économie américaine avait commencé plus vite que prévu tout en soulignant que la production et l'emploi restaient à des niveaux très inférieurs à ceux d'avant la pandémie de Covid-19.

M. Mnuchin devrait lui évoquer la possibilité de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine, se disant prêt à travailler sur un projet bipartisan avec le Congrès.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était en légère hausse, s'établissant à 0,6266% contre 0,6234% lundi soir.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.