La Bourse de Paris repasse au-dessus des 4.900 points à la clôture

(AFP)

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,90% mercredi, au-dessus des 4.900 points, poursuivant sa remontée progressive après une glissade la semaine dernière, dans un contexte plutôt optimiste concernant des discussions au Congrès américain au sujet d'un nouveau plan de relance.

Affichant sa troisième séance de hausse de suite après un recul de 3,49% la semaine dernière, l'indice CAC 40 a avancé de 43,82 points à 4.933,34 points, au-dessus du cap des 4.900 points pour la première fois depuis mercredi dernier.

"Le marché poursuit son rebond après la forte baisse de la semaine dernière liée à la situation sanitaire et aux tergiversations sur le nouveau plan de relance américain", réagit Guillaume Garabedian, responsable de la gestion conseillée de Meeschaert gestion privée.

Rien n'est encore décidé entre républicains et démocrates américains au Congrès concernant l'épineux sujet de la reconduction de l'allocation chômage de 600 dollars par semaine, alors que l'aide précédente a pris fin le 31 juillet et que les États-Unis comptent des millions de nouveaux chômeurs à cause de la pandémie.

Mais "l'heure tourne, il est de plus en plus probable qu'on parvienne à un accord", indique Guillaume Garabedian, en ce début du mois d'août.

Le spécialiste attribue en outre le relatif optimisme des investisseurs aux résultats d'entreprises du deuxième trimestre, majoritairement supérieurs aux attentes aux États-Unis et en Europe.

"C'est encourageant, même si ce n'était pas le trimestre le plus difficile pour battre le consensus", juge M. Garabedian, les groupes ayant revu en très forte baisse leurs anticipations avec la pandémie de Covid-19.

Les chiffres quotidiens de la pandémie font, eux, toujours l'objet d'une attention particulière, alors que le virus a fait 701.112 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à 11H00 GMT, et 18,5 millions de cas officiellement comptabilisés.

Parmi les valeurs du jour, Accor a pris 3,45% à 23,07 euros. Le géant français de l'hôtellerie a annoncé mardi un plan d'économies qui va se traduire par la suppression de 1.000 emplois dans le monde, après une importante perte au premier semestre du fait de la crise sanitaire.

Total a progressé de 1,57% à 33,72 euros, alors que les prix du pétrole ont atteint mercredi leurs plus hauts depuis mars.

Sensible à la conjoncture économique, ArcelorMittal a connu la plus forte hausse du jour sur le CAC 40 avec une progression de 5,62% à 10,22 euros.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

La Bourse de Paris repasse au-dessus des 4.900 points à la clôture

Le 05 août 2020 à17:32

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,90% mercredi, au-dessus des 4.900 points, poursuivant sa remontée progressive après une glissade la semaine dernière, dans un contexte plutôt optimiste concernant des discussions au Congrès américain au sujet d'un nouveau plan de relance.

Affichant sa troisième séance de hausse de suite après un recul de 3,49% la semaine dernière, l'indice CAC 40 a avancé de 43,82 points à 4.933,34 points, au-dessus du cap des 4.900 points pour la première fois depuis mercredi dernier.

"Le marché poursuit son rebond après la forte baisse de la semaine dernière liée à la situation sanitaire et aux tergiversations sur le nouveau plan de relance américain", réagit Guillaume Garabedian, responsable de la gestion conseillée de Meeschaert gestion privée.

Rien n'est encore décidé entre républicains et démocrates américains au Congrès concernant l'épineux sujet de la reconduction de l'allocation chômage de 600 dollars par semaine, alors que l'aide précédente a pris fin le 31 juillet et que les États-Unis comptent des millions de nouveaux chômeurs à cause de la pandémie.

Mais "l'heure tourne, il est de plus en plus probable qu'on parvienne à un accord", indique Guillaume Garabedian, en ce début du mois d'août.

Le spécialiste attribue en outre le relatif optimisme des investisseurs aux résultats d'entreprises du deuxième trimestre, majoritairement supérieurs aux attentes aux États-Unis et en Europe.

"C'est encourageant, même si ce n'était pas le trimestre le plus difficile pour battre le consensus", juge M. Garabedian, les groupes ayant revu en très forte baisse leurs anticipations avec la pandémie de Covid-19.

Les chiffres quotidiens de la pandémie font, eux, toujours l'objet d'une attention particulière, alors que le virus a fait 701.112 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à 11H00 GMT, et 18,5 millions de cas officiellement comptabilisés.

Parmi les valeurs du jour, Accor a pris 3,45% à 23,07 euros. Le géant français de l'hôtellerie a annoncé mardi un plan d'économies qui va se traduire par la suppression de 1.000 emplois dans le monde, après une importante perte au premier semestre du fait de la crise sanitaire.

Total a progressé de 1,57% à 33,72 euros, alors que les prix du pétrole ont atteint mercredi leurs plus hauts depuis mars.

Sensible à la conjoncture économique, ArcelorMittal a connu la plus forte hausse du jour sur le CAC 40 avec une progression de 5,62% à 10,22 euros.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.