Plus de cent mille Bangladais aux funérailles d'un leader islamiste

(AFP)

Plus de cent mille Bangladais ont assisté samedi à Chittagong (sud-est) aux funérailles du leader islamiste controversé Allama Shah Ahmad Shafi, fondateur du groupe Hefazat-e-Islam, selon la police.

"Quelque 150.000 personnes se sont rassemblés dans et autour de la madrasa (école coranique, ndlr)", a déclaré le chef de la police régionale Anwar Hossain, alors que selon le groupe islamiste fondé en 2010 le chiffre était bien plus élevé.

Allama Shah Ahmad Shafi, dont on pense qu'il était plus que centenaire, est décédé dans la capitale, Dacca, au lendemain d'une révolte impliquant des milliers d'étudiants de la madrasa dont il était le responsable depuis 30 ans, qui l'avaient contraint à la démission.

En mai 2013 Allama Shah Ahmad Shafi avait mobilisé des dizaines de milliers de manifestants exigeant qu'on exécute des blogueurs athées et qu'on adopte des lois châtiant le blasphème. Une cinquantaine de personnes avaient été tuées dans les affrontement avec la police.

Sheikh Hasina, Premier ministre du Bangladesh, a salué le rôle de Allama Shah Ahmad Shafi dans la récente expansion des écoles coraniques dans le pays.

Le population du Bangladesh - 160 millions d'habitants - est à 90% musulmane.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Plus de cent mille Bangladais aux funérailles d'un leader islamiste

Le 19 septembre 2020 à13:35

Plus de cent mille Bangladais ont assisté samedi à Chittagong (sud-est) aux funérailles du leader islamiste controversé Allama Shah Ahmad Shafi, fondateur du groupe Hefazat-e-Islam, selon la police.

"Quelque 150.000 personnes se sont rassemblés dans et autour de la madrasa (école coranique, ndlr)", a déclaré le chef de la police régionale Anwar Hossain, alors que selon le groupe islamiste fondé en 2010 le chiffre était bien plus élevé.

Allama Shah Ahmad Shafi, dont on pense qu'il était plus que centenaire, est décédé dans la capitale, Dacca, au lendemain d'une révolte impliquant des milliers d'étudiants de la madrasa dont il était le responsable depuis 30 ans, qui l'avaient contraint à la démission.

En mai 2013 Allama Shah Ahmad Shafi avait mobilisé des dizaines de milliers de manifestants exigeant qu'on exécute des blogueurs athées et qu'on adopte des lois châtiant le blasphème. Une cinquantaine de personnes avaient été tuées dans les affrontement avec la police.

Sheikh Hasina, Premier ministre du Bangladesh, a salué le rôle de Allama Shah Ahmad Shafi dans la récente expansion des écoles coraniques dans le pays.

Le population du Bangladesh - 160 millions d'habitants - est à 90% musulmane.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.