La Bourse de Paris repasse sous les 5.600 points (-0,33%)

(AFP)

La Bourse de Paris est repassée sous les 5.600 points mardi (-0,33%) à la veille de l'investiture de Joe Biden à la Maison-Blanche et pendant un discours de la future secrétaire au Trésor Janet Yellen devant des sénateurs américains.

L'indice CAC 40 a reculé de 18,6 points à 5.598,61 points, au lendemain d'une hausse de 0,10%.

La cote parisienne avait été encouragée dans la matinée par la hausse du moral des investisseurs en janvier en Allemagne, avant de repasser en territoire négatif en deuxième partie de séance.

"L'investiture de Joe Biden prévue mercredi et peut-être ses premiers mots d'orientation peuvent être l'objet d'une temporisation", observe Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille à Mirabaud France, interrogé par l'AFP.

Le marché se situe dans un "creux" et connaît une "rotation sectorielle très forte", les valeurs cycliques étant particulièrement recherchées, ajoute le spécialiste.

La marché européen a clôturé alors que se tenait le grand oral de la future secrétaire au Trésor Janet Yellen devant des sénateurs américains.

Mme Yellen a estimé qu'une taxe internationale sur les géants du numérique, en discussions dans le cadre de l'OCDE, permettrait aux États-Unis de récolter une "juste part" auprès des entreprises, prenant le contre-pied de son prédécesseur.

Face à la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19, Janet Yellen appelle par ailleurs à ne pas regarder à la dépense et à remettre à plus tard les préoccupations sur le déficit public, selon des extraits de son propos liminaire obtenu par l'AFP.

Le président élu américain Joe Biden, qui prendra ses fonctions mercredi, a présenté la semaine dernière un plan d'urgence de 1.900 milliards de dollars, qui sera suivi d'un plan de relance économique, dont les contours doivent être précisés.

Certains investisseurs s'attendent à d'autres mesures encore plus ambitieuses, notamment en matière d'écologie.

Le constructeur ferroviaire Alstom (+6,04% à 48,46 euros, plus forte progression du CAC 40) a publié un chiffre d'affaires en progression de 2,0% à périmètre et taux de change constants et a confirmé ses objectifs.

Danone a gagné 2,67% à 56,18 euros au lendemain de l'annonce d'un renforcement de la gouvernance de l'entreprise.

Dans le trio des poids lourds du luxe, Kering a perdu 2,68% à 547,90 euros, LVMH 1,72% à 491,05 euros et Hermès 2,84% à 862,40 euros.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

La Bourse de Paris repasse sous les 5.600 points (-0,33%)

Le 19 janvier 2021 à18:49

La Bourse de Paris est repassée sous les 5.600 points mardi (-0,33%) à la veille de l'investiture de Joe Biden à la Maison-Blanche et pendant un discours de la future secrétaire au Trésor Janet Yellen devant des sénateurs américains.

L'indice CAC 40 a reculé de 18,6 points à 5.598,61 points, au lendemain d'une hausse de 0,10%.

La cote parisienne avait été encouragée dans la matinée par la hausse du moral des investisseurs en janvier en Allemagne, avant de repasser en territoire négatif en deuxième partie de séance.

"L'investiture de Joe Biden prévue mercredi et peut-être ses premiers mots d'orientation peuvent être l'objet d'une temporisation", observe Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille à Mirabaud France, interrogé par l'AFP.

Le marché se situe dans un "creux" et connaît une "rotation sectorielle très forte", les valeurs cycliques étant particulièrement recherchées, ajoute le spécialiste.

La marché européen a clôturé alors que se tenait le grand oral de la future secrétaire au Trésor Janet Yellen devant des sénateurs américains.

Mme Yellen a estimé qu'une taxe internationale sur les géants du numérique, en discussions dans le cadre de l'OCDE, permettrait aux États-Unis de récolter une "juste part" auprès des entreprises, prenant le contre-pied de son prédécesseur.

Face à la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19, Janet Yellen appelle par ailleurs à ne pas regarder à la dépense et à remettre à plus tard les préoccupations sur le déficit public, selon des extraits de son propos liminaire obtenu par l'AFP.

Le président élu américain Joe Biden, qui prendra ses fonctions mercredi, a présenté la semaine dernière un plan d'urgence de 1.900 milliards de dollars, qui sera suivi d'un plan de relance économique, dont les contours doivent être précisés.

Certains investisseurs s'attendent à d'autres mesures encore plus ambitieuses, notamment en matière d'écologie.

Le constructeur ferroviaire Alstom (+6,04% à 48,46 euros, plus forte progression du CAC 40) a publié un chiffre d'affaires en progression de 2,0% à périmètre et taux de change constants et a confirmé ses objectifs.

Danone a gagné 2,67% à 56,18 euros au lendemain de l'annonce d'un renforcement de la gouvernance de l'entreprise.

Dans le trio des poids lourds du luxe, Kering a perdu 2,68% à 547,90 euros, LVMH 1,72% à 491,05 euros et Hermès 2,84% à 862,40 euros.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.