Crise politique en Italie: Conte garde la confiance d'un Italien sur deux

(AFP)

Le Premier ministre Giuseppe Conte, qui a dû démissionner mardi faute de majorité au Parlement, reste le dirigeant politique auquel les Italiens font le plus confiance (52%), selon un sondage publié jeudi.

Dans ce classement, M. Conte devance largement les figures de proue des principaux partis: Giorgia Meloni (Fratelli d'Italia, extrême droite, 35%), Matteo Salvini (Ligue, extrême droite, 31%), Silvio Berlusconi (Forza Italia, droite, 26%) ou Matteo Renzi (Italia Viva, centre, 10%).

Ce sondage de l'Institut Ixé a été réalisé du 25 au 28 janvier auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, avec une marge d'erreur de 3,1%.

Giuseppe Conte, membre d'aucun parti mais proche du Mouvement 5 Etoiles, expédie actuellement les affaires courantes en attendant que le président de la République Sergio Mattarella décide de le reconduire ou de lui trouver un successeur, à l'issue des consultations politiques entamées mercredi qui doivent s'achever vendredi.

Conte a démissionné après avoir constaté l'impossibilité de trouver une nouvelle majorité parlementaire suite à la défection du petit parti Italia Viva (IV) de l'ex-chef du gouvernement Matteo Renzi.

Il espère néanmoins obtenir un nouveau mandat pour tenter de former un gouvernement, son troisième depuis 2018, et mettre en œuvre un plan de plus de 200 milliards d'euros censé relancer la troisième économie de la zone euro, frappée par la pandémie qui a fait plus de 85.000 morts dans le pays.

M. Mattarella doit s'assurer au cours de ses consultations qu'un nouveau gouvernement, qu'il soit dirigé par M. Conte ou une autre personne, bénéficiera d'une majorité parlementaire stable. Il n'y a théoriquement aucune limite de temps pour ces consultations, mais la situation économique et sanitaire de l'Italie est telle qu'elle exige rapidement un gouvernement pleinement opérationnel.

Selon les médias, l'hypothèse la plus vraisemblable en l'état actuel est celle d'un nouveau gouvernement Conte.

L'autre possibilité serait un gouvernement dirigé par une personnalité provenant de l'un des deux principaux partis de l'actuelle coalition, le Parti démocrate (PD) ou le Mouvement 5 Etoiles (M5S). Des élections législatives anticipées ne semblent pour l'instant qu'une perspective assez éloignée.

Selon le sondage, 45% des personnes interrogées préféreraient que M. Conte soit reconduit à son poste, contre 26% qui voudraient de nouvelles élections.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Crise politique en Italie: Conte garde la confiance d'un Italien sur deux

Le 28 janvier 2021 à16:13

Le Premier ministre Giuseppe Conte, qui a dû démissionner mardi faute de majorité au Parlement, reste le dirigeant politique auquel les Italiens font le plus confiance (52%), selon un sondage publié jeudi.

Dans ce classement, M. Conte devance largement les figures de proue des principaux partis: Giorgia Meloni (Fratelli d'Italia, extrême droite, 35%), Matteo Salvini (Ligue, extrême droite, 31%), Silvio Berlusconi (Forza Italia, droite, 26%) ou Matteo Renzi (Italia Viva, centre, 10%).

Ce sondage de l'Institut Ixé a été réalisé du 25 au 28 janvier auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, avec une marge d'erreur de 3,1%.

Giuseppe Conte, membre d'aucun parti mais proche du Mouvement 5 Etoiles, expédie actuellement les affaires courantes en attendant que le président de la République Sergio Mattarella décide de le reconduire ou de lui trouver un successeur, à l'issue des consultations politiques entamées mercredi qui doivent s'achever vendredi.

Conte a démissionné après avoir constaté l'impossibilité de trouver une nouvelle majorité parlementaire suite à la défection du petit parti Italia Viva (IV) de l'ex-chef du gouvernement Matteo Renzi.

Il espère néanmoins obtenir un nouveau mandat pour tenter de former un gouvernement, son troisième depuis 2018, et mettre en œuvre un plan de plus de 200 milliards d'euros censé relancer la troisième économie de la zone euro, frappée par la pandémie qui a fait plus de 85.000 morts dans le pays.

M. Mattarella doit s'assurer au cours de ses consultations qu'un nouveau gouvernement, qu'il soit dirigé par M. Conte ou une autre personne, bénéficiera d'une majorité parlementaire stable. Il n'y a théoriquement aucune limite de temps pour ces consultations, mais la situation économique et sanitaire de l'Italie est telle qu'elle exige rapidement un gouvernement pleinement opérationnel.

Selon les médias, l'hypothèse la plus vraisemblable en l'état actuel est celle d'un nouveau gouvernement Conte.

L'autre possibilité serait un gouvernement dirigé par une personnalité provenant de l'un des deux principaux partis de l'actuelle coalition, le Parti démocrate (PD) ou le Mouvement 5 Etoiles (M5S). Des élections législatives anticipées ne semblent pour l'instant qu'une perspective assez éloignée.

Selon le sondage, 45% des personnes interrogées préféreraient que M. Conte soit reconduit à son poste, contre 26% qui voudraient de nouvelles élections.

Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.