Football: les clubs de la Botola acculés à se transformer en S.A.

Lundi 22 juillet dernier, lors d'une rencontre dédiée à la situation du football marocain, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, s'est montré intransigeant concernant la transformation des clubs de la Botola en sociétés sportives.

Football: les clubs de la Botola acculés à se transformer en S.A.

Le 24 juillet 2019 à 10:36

Modifié le 24 juillet 2019 à 12:36

"La transformation des clubs en sociétés sportives est une condition pour participer à la Botola" a-t-il annoncé. 

"La décision a été prise lors de la dernière assemblée générale, et je ne reviendrais pas sur cela". 

"La transformation des clubs en S.A. leur permettra de tenir un conseil d'administration, et de présenter un bilan".

Il a également rappelé que "les clubs concernés garderont 100% des actions de leurs sociétés".

"Pour créer sa société sportive, un club doit dépenser 300.000 DH. Le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, s'est engagé à injecter 2,5 millions de DH pour aider les clubs à engager des experts, des comptables et des bureaux d'audit. Ainsi, les clubs qui ont refusé de procéder à cette transformation ne joueront pas la Botola. Nous aurons moins de frais à payer et moins de clubs".  

Rappelons que le délai pour cette transformation est dépassé. Il a été fixé par la Fédération au 31 août 2018. Cette transformation concerne 16 clubs de première division et 8 de deuxième division.

Selon notre confrère Leboursier.ma, tous les clubs de la 1ère division et la moitié de ceux de la 2e division de la Botola Pro ont déposé leurs dossiers auprès du ministère de tutelle. A septembre 2018, seuls cinq d’entre eux avaient obtenu l’agrément.

Lire aussi: 

Foot: le futur sélectionneur national devra être à plein temps à Rabat

Football: d'où vient l'argent de la fédération et où il va

Tags : Botola

Football: les clubs de la Botola acculés à se transformer en S.A.

Le 24 juillet 2019 à11:17

Modifié le 24 juillet 2019 à 12:36

Lundi 22 juillet dernier, lors d'une rencontre dédiée à la situation du football marocain, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, s'est montré intransigeant concernant la transformation des clubs de la Botola en sociétés sportives.

"La transformation des clubs en sociétés sportives est une condition pour participer à la Botola" a-t-il annoncé. 

"La décision a été prise lors de la dernière assemblée générale, et je ne reviendrais pas sur cela". 

"La transformation des clubs en S.A. leur permettra de tenir un conseil d'administration, et de présenter un bilan".

Il a également rappelé que "les clubs concernés garderont 100% des actions de leurs sociétés".

"Pour créer sa société sportive, un club doit dépenser 300.000 DH. Le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, s'est engagé à injecter 2,5 millions de DH pour aider les clubs à engager des experts, des comptables et des bureaux d'audit. Ainsi, les clubs qui ont refusé de procéder à cette transformation ne joueront pas la Botola. Nous aurons moins de frais à payer et moins de clubs".  

Rappelons que le délai pour cette transformation est dépassé. Il a été fixé par la Fédération au 31 août 2018. Cette transformation concerne 16 clubs de première division et 8 de deuxième division.

Selon notre confrère Leboursier.ma, tous les clubs de la 1ère division et la moitié de ceux de la 2e division de la Botola Pro ont déposé leurs dossiers auprès du ministère de tutelle. A septembre 2018, seuls cinq d’entre eux avaient obtenu l’agrément.

Lire aussi: 

Foot: le futur sélectionneur national devra être à plein temps à Rabat

Football: d'où vient l'argent de la fédération et où il va

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.