Gels hydroalcooliques : Plusieurs professionnels impliqués dans la production

Le ministère de la santé autorise la mise à disposition sur le marché et l’utilisation temporaire des produits hydro-alcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l’hygiène humaine, fabriqués par plusieurs types d'opérateurs.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/19-03-2020/Gelshydroalcooliquesafp.jpg-oui
Gels hydroalcooliques : Plusieurs professionnels impliqués dans la production (Photo AFP)

Le 19 mars 2020 à 18:07

Modifié le 19 mars 2020 à 20:02

Pour renforcer l'approvisionnement sur le territoire et éviter une pénurie, le ministère de la Santé a autorisé, par décision ministérielle datant du 17 mars 2020, d'autres acteurs à fabriquer et vendre des produits hydro-alcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l'hygiène humaine.

Le document, signé par Khalid Ait Taleb, indique que "considérant que lorsque le lavage des mains n’est pas possible, les produits hydro-alcooliques font partie des solutions les plus efficaces pour l’inactivation rapide et efficace d’un large éventail de micro-organismes qui peuvent être présents sur les mains, et considérant la nécessité de prévenir les risques de pénurie de produits hydro-alcooliques utilisés pour l’hygiène humaine, aux fins de limiter le risque infectieux lié à la transmission du virus, les produits biocides hydro-alcooliques destinés à l’hygiène humaine peuvent à présent être préparés au niveau:

 - des officines de pharmacies;

- des pharmacies des établissements hospitaliers publics et privés;

- des établissements pharmaceutiques industriels;

- des établissements de fabrication de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle déclarés au ministère de la Santé".

La fabrication de ces produits doit toutefois se faire conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et aux standards internationaux.

La note du ministère précise également que "les fabricants des produits biocides hydro-alcoolique bénéficient d’une autorisation temporaire de commercialisation (ATC), sous réserve de déposer un dossier de demande".

Par ailleurs, "la distribution et la vente de ces produits doivent s’effectuer dans le strict respect du circuit pharmaceutique tel qu'il est défini par la loi 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie".

"Les prix de vente au public sont quant à eux fixés par l’arrêté n° 986-20 du ministère de l’Economie et des finances, et doivent apparaître sur l’étiquetage accompagnés du numéro de certificat d’enregistrement des produits ou du numéro de l’autorisation temporaire de commercialisation (ATC)".

Formulations des solutions hydro-alcooliques. 

(Photo AFP)

Gels hydroalcooliques : Plusieurs professionnels impliqués dans la production

Le 19 mars 2020 à18:34

Modifié le 19 mars 2020 à 20:02

Le ministère de la santé autorise la mise à disposition sur le marché et l’utilisation temporaire des produits hydro-alcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l’hygiène humaine, fabriqués par plusieurs types d'opérateurs.

com_redaction-29

Pour renforcer l'approvisionnement sur le territoire et éviter une pénurie, le ministère de la Santé a autorisé, par décision ministérielle datant du 17 mars 2020, d'autres acteurs à fabriquer et vendre des produits hydro-alcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l'hygiène humaine.

Le document, signé par Khalid Ait Taleb, indique que "considérant que lorsque le lavage des mains n’est pas possible, les produits hydro-alcooliques font partie des solutions les plus efficaces pour l’inactivation rapide et efficace d’un large éventail de micro-organismes qui peuvent être présents sur les mains, et considérant la nécessité de prévenir les risques de pénurie de produits hydro-alcooliques utilisés pour l’hygiène humaine, aux fins de limiter le risque infectieux lié à la transmission du virus, les produits biocides hydro-alcooliques destinés à l’hygiène humaine peuvent à présent être préparés au niveau:

 - des officines de pharmacies;

- des pharmacies des établissements hospitaliers publics et privés;

- des établissements pharmaceutiques industriels;

- des établissements de fabrication de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle déclarés au ministère de la Santé".

La fabrication de ces produits doit toutefois se faire conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et aux standards internationaux.

La note du ministère précise également que "les fabricants des produits biocides hydro-alcoolique bénéficient d’une autorisation temporaire de commercialisation (ATC), sous réserve de déposer un dossier de demande".

Par ailleurs, "la distribution et la vente de ces produits doivent s’effectuer dans le strict respect du circuit pharmaceutique tel qu'il est défini par la loi 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie".

"Les prix de vente au public sont quant à eux fixés par l’arrêté n° 986-20 du ministère de l’Economie et des finances, et doivent apparaître sur l’étiquetage accompagnés du numéro de certificat d’enregistrement des produits ou du numéro de l’autorisation temporaire de commercialisation (ATC)".

Formulations des solutions hydro-alcooliques. 

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.