Google rassure les utilisateurs de Huawei, privé de licence Android

Google a rassuré, dimanche 19 mai dans la soirée sur Twitter, les détenteurs de smartphones Huwaei, suite à sa décision de retirer la licence Android au groupe chinois.

Google rassure les utilisateurs de Huawei, privé de licence Android

Le 20 mai 2019 à 14:05

Modifié le 20 mai 2019 à 14:40

L'américain Google, dont le système mobile Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde, a indiqué dimanche commencer à suspendre ses relations avec le chinois Huawei, qui fait partie des entreprises jugées "à risque" par Washington.

En pleines tensions commerciales avec Pékin, Donald Trump a interdit cette semaine aux groupes américains de commercer dans les télécommunications auprès de sociétés étrangères jugées dangereuses pour la sécurité nationale, une mesure qui cible notamment Huawei, le géant chinois des télécommunications, bête noire de Washington.

Cela interdit en particulier les partages de technologies.

Le groupe figure nommément dans une liste d'entreprises suspectes auprès desquelles on ne peut commercer qu'après avoir obtenu un feu vert des autorités, établie par le ministère américain du Commerce. 

Google a rassuré, dimanche soir, les détenteurs de smartphones Huawei. "Nous vous assurons que nous respectons toutes les exigences gouvernementales des Etats-Unis. Toutefois, les services comme Google Play & Security de Google Play Protect continueront à fonctionner sur vos appareils Huawei existants".

La mise à jour continue pour les smartphones sur le marché

Ce matin, Huawei qui a refusé dans un premier temps de répondre à plusieurs médias qui l'ont sollicité, prend enfin la parole.

C’est la filiale allemande du constructeur qui a pris la parole dans un communiqué publié par le site WinFuture: 

"Huawei a contribué fortement au développement et à la croissance d’Android dans le monde et en tant que partenaire mondial d’Android, nous travaillons étroitement avec sa plateforme open source pour développer un écosystème qui profite à la fois aux utilisateurs et à l’industrie.

Huawei continuera à proposer des mises à jour de sécurité et de services pour tous les smartphones et tablettes Huawei existants. Cela comprend les appareils déjà vendus et stockés partout dans le monde.

Nous continuerons à travailler à développer un écosystème logiciel sûr et durable pour proposer la meilleure expérience utilisateur possible partout dans le monde".

Un communiqué identique a ensuite été publié dans la journée par Huawei France.

Google rassure les utilisateurs de Huawei, privé de licence Android

Le 20 mai 2019 à14:40

Modifié le 20 mai 2019 à 14:40

Google a rassuré, dimanche 19 mai dans la soirée sur Twitter, les détenteurs de smartphones Huwaei, suite à sa décision de retirer la licence Android au groupe chinois.

L'américain Google, dont le système mobile Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde, a indiqué dimanche commencer à suspendre ses relations avec le chinois Huawei, qui fait partie des entreprises jugées "à risque" par Washington.

En pleines tensions commerciales avec Pékin, Donald Trump a interdit cette semaine aux groupes américains de commercer dans les télécommunications auprès de sociétés étrangères jugées dangereuses pour la sécurité nationale, une mesure qui cible notamment Huawei, le géant chinois des télécommunications, bête noire de Washington.

Cela interdit en particulier les partages de technologies.

Le groupe figure nommément dans une liste d'entreprises suspectes auprès desquelles on ne peut commercer qu'après avoir obtenu un feu vert des autorités, établie par le ministère américain du Commerce. 

Google a rassuré, dimanche soir, les détenteurs de smartphones Huawei. "Nous vous assurons que nous respectons toutes les exigences gouvernementales des Etats-Unis. Toutefois, les services comme Google Play & Security de Google Play Protect continueront à fonctionner sur vos appareils Huawei existants".

La mise à jour continue pour les smartphones sur le marché

Ce matin, Huawei qui a refusé dans un premier temps de répondre à plusieurs médias qui l'ont sollicité, prend enfin la parole.

C’est la filiale allemande du constructeur qui a pris la parole dans un communiqué publié par le site WinFuture: 

"Huawei a contribué fortement au développement et à la croissance d’Android dans le monde et en tant que partenaire mondial d’Android, nous travaillons étroitement avec sa plateforme open source pour développer un écosystème qui profite à la fois aux utilisateurs et à l’industrie.

Huawei continuera à proposer des mises à jour de sécurité et de services pour tous les smartphones et tablettes Huawei existants. Cela comprend les appareils déjà vendus et stockés partout dans le monde.

Nous continuerons à travailler à développer un écosystème logiciel sûr et durable pour proposer la meilleure expérience utilisateur possible partout dans le monde".

Un communiqué identique a ensuite été publié dans la journée par Huawei France.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.