Grâce royale au profit de Hajar Raissouni

Le Roi Mohammed VI a accordé une grâce à Hajar Raissouni qui a écopé d'une peine d'un an de prison ferme pour "consentement à se faire avorter par autrui" et "rapport sexuel hors mariage".

Grâce royale au profit de Hajar Raissouni

Le 16 octobre 2019 à 17:18

Modifié le 16 octobre 2019 à 17:34

C'est ce qu'annonce ce mercredi 16 octobre un communiqué du ministère de la justice relayé par la MAP. Les autres condamnés dans cette affaire, dont le fiancé de Hajar Raissouni, ont également été graciés.

"Cette grâce s'inscrit dans le cadre de la compassion et la clémence reconnues au Souverain et du souci de SM le Roi de préserver l'avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l'erreur qu'ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite", précise le communiqué.

Pour rappel, le verdict du tribunal de première instance de Rabat avait été prononcé le 30 septembre, moins d'un mois après l'ouverture du procès le 2 septembre. Les prévenus avaient été arrêtés dans la journée du 30 août. La défense comptait faire appel.

Grâce royale au profit de Hajar Raissouni

Le 16 octobre 2019 à17:18

Modifié le 16 octobre 2019 à 17:34

Le Roi Mohammed VI a accordé une grâce à Hajar Raissouni qui a écopé d'une peine d'un an de prison ferme pour "consentement à se faire avorter par autrui" et "rapport sexuel hors mariage".

C'est ce qu'annonce ce mercredi 16 octobre un communiqué du ministère de la justice relayé par la MAP. Les autres condamnés dans cette affaire, dont le fiancé de Hajar Raissouni, ont également été graciés.

"Cette grâce s'inscrit dans le cadre de la compassion et la clémence reconnues au Souverain et du souci de SM le Roi de préserver l'avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l'erreur qu'ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite", précise le communiqué.

Pour rappel, le verdict du tribunal de première instance de Rabat avait été prononcé le 30 septembre, moins d'un mois après l'ouverture du procès le 2 septembre. Les prévenus avaient été arrêtés dans la journée du 30 août. La défense comptait faire appel.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.