Hackcovid: 100 candidatures et 17 projets retenus

Lancé le 21 mars, l’appel à projets innovants HackCovid: Moroccan Tech Against Covid-19 a rencontré un franc succès. Le premier batch a vu plus de 100 candidatures spontanées, dont 17 projets ont été retenus.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/30-03-2020/cap8.jpg-oui
Hackcovid : 100 candidatures et 17 projets retenus

Le 30 mars 2020 à 15:25

Modifié le 30 mars 2020 à 17:18
Le premier batch de l’appel à projets HackCovid: Moroccan Tech Against Covid-19 a en effet enregistré plus de 100 candidatures spontanées, issues de startups, de TPE/PME, de groupes d’étudiants, d’écoles, d’universités, d’acteurs associatifs, d’experts locaux et issus de la diaspora. Cet engouement "prouve la prise de conscience de ces jeunes et moins jeunes passionnés de technologie et leur état d’esprit orienté solutions", commente un communiqué de l'Apebi.

Face à l’immense qualité des réponses, l’Association a mis en place un comité de sélection des projets retenus pour le batch 1 et "il a été difficile de trancher face à autant de talents et de volonté."

La sélection des projets s’est faite selon les priorités identifiées par les autorités et la nation et avons retenu les projets dont l’impact était le plus concret, pragmatique et actionnable à court terme, précise la même source.

C’est ainsi que 17 projets (à consulter sur www.hackcovid.tech) ont été retenus sur les différents thèmes du challenge, à savoir: la solidarité, la sécurité, le sanitaire et l’économie de crise. Certains de ces projets aideront les autorités, d’autres les médecins, les associations ou encore nos concitoyens à pouvoir traverser plus sereinement cette période de crise et continuer à avoir des activités en phase avec leurs besoins tout en respectant les circonstances actuelles.

"De grandes institutions nationales et internationales que nous avons sollicitées ont répondu positivement pour contribuer au succès de cette initiative, en participant selon leurs moyens, qu’ils soient d’ordre financier, expertise, médiatisation ou mise à disposition de ressources technologiques."

l’Apebi met donc à la disposition des porteurs des projets 5 piliers d’accompagnement.

1- Financier, pour essayer dans la mesure du possible de couvrir a minima les coûts du projet.

2- Technologique, via des partenaires prêts à aider en provisionnant des ressources technologiques, humaines et matérielles.

3- Réglementaire: la CNDP met à la disposition de ces innovateurs et start-ups un accompagnement dédié pour les aider à innover dans la conformité.

4- Mentorship: chaque projet qui le souhaite sera accompagné par un mentor du réseau des meilleurs experts marocains dans le domaine pour aider les start-ups à faire avancer leur projet et naviguer toutes les difficultés.

5- L’Apebi se chargera de la promotion et de la mise en relation entre porteurs de projets, autorités et corporations nécessaires à une adhésion des utilisateurs finaux aux projets qui les concernent.

Face à ce succès, l'Association compte élargir le dispositif à plus grande échelle et sur des enjeux plus larges. "L'Afrique regorge de talents prêts à le défendre, et c'est dans ce sens qu'une portée Africaine pour le HackCovid est en cours de préparation en partenariat avec les institutions africaines de la Technologie."

Tags : Apebi

Hackcovid: 100 candidatures et 17 projets retenus

Le 30 mars 2020 à15:59

Modifié le 30 mars 2020 à 17:18
Lancé le 21 mars, l’appel à projets innovants HackCovid: Moroccan Tech Against Covid-19 a rencontré un franc succès. Le premier batch a vu plus de 100 candidatures spontanées, dont 17 projets ont été retenus.
Le premier batch de l’appel à projets HackCovid: Moroccan Tech Against Covid-19 a en effet enregistré plus de 100 candidatures spontanées, issues de startups, de TPE/PME, de groupes d’étudiants, d’écoles, d’universités, d’acteurs associatifs, d’experts locaux et issus de la diaspora. Cet engouement "prouve la prise de conscience de ces jeunes et moins jeunes passionnés de technologie et leur état d’esprit orienté solutions", commente un communiqué de l'Apebi.

Face à l’immense qualité des réponses, l’Association a mis en place un comité de sélection des projets retenus pour le batch 1 et "il a été difficile de trancher face à autant de talents et de volonté."

La sélection des projets s’est faite selon les priorités identifiées par les autorités et la nation et avons retenu les projets dont l’impact était le plus concret, pragmatique et actionnable à court terme, précise la même source.

C’est ainsi que 17 projets (à consulter sur www.hackcovid.tech) ont été retenus sur les différents thèmes du challenge, à savoir: la solidarité, la sécurité, le sanitaire et l’économie de crise. Certains de ces projets aideront les autorités, d’autres les médecins, les associations ou encore nos concitoyens à pouvoir traverser plus sereinement cette période de crise et continuer à avoir des activités en phase avec leurs besoins tout en respectant les circonstances actuelles.

"De grandes institutions nationales et internationales que nous avons sollicitées ont répondu positivement pour contribuer au succès de cette initiative, en participant selon leurs moyens, qu’ils soient d’ordre financier, expertise, médiatisation ou mise à disposition de ressources technologiques."

l’Apebi met donc à la disposition des porteurs des projets 5 piliers d’accompagnement.

1- Financier, pour essayer dans la mesure du possible de couvrir a minima les coûts du projet.

2- Technologique, via des partenaires prêts à aider en provisionnant des ressources technologiques, humaines et matérielles.

3- Réglementaire: la CNDP met à la disposition de ces innovateurs et start-ups un accompagnement dédié pour les aider à innover dans la conformité.

4- Mentorship: chaque projet qui le souhaite sera accompagné par un mentor du réseau des meilleurs experts marocains dans le domaine pour aider les start-ups à faire avancer leur projet et naviguer toutes les difficultés.

5- L’Apebi se chargera de la promotion et de la mise en relation entre porteurs de projets, autorités et corporations nécessaires à une adhésion des utilisateurs finaux aux projets qui les concernent.

Face à ce succès, l'Association compte élargir le dispositif à plus grande échelle et sur des enjeux plus larges. "L'Afrique regorge de talents prêts à le défendre, et c'est dans ce sens qu'une portée Africaine pour le HackCovid est en cours de préparation en partenariat avec les institutions africaines de la Technologie."

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.