Haut Atlas: Imlil touché par de violentes crues (vidéos)

Après les inondations qu'a connues Douar Tizert dans la région de Taroudant, l'oued d'Imnane, traversant le petit village d'Imlil (El Haouz), a été frappé par les crues durant la soirée du dimanche 1er septembre. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/02-09-2019/cap.jpg-oui
Haut Atlas : Imlil touché par de violentes crues (vidéos) Capture d'écran

Le 02 septembre 2019 à 13:33

Modifié le 02 septembre 2019 à 14:50

Les violentes crues sont dues aux pluies torrentielles subies par la région. 

Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrent l'ampleur de la catastrophe. Pour le moment, aucune communication officielle n'a été rendue publique. 

Il est difficile de savoir s'il y a eu des victimes, mais selon les vidéos publiées, les dégâts matériels sont très importants.

Les crues emportaient tout ce qui se trouvait sur leur passage.

Les images se passent de tout commentaire.

Pour rappel, la Direction de la météorologie nationale (DMN) a publié dimanche 1er septembre dans la matinée un bulletin spécial pour annoncer que des averses orageuses localement fortes étaient attendues de midi à 23h dans plusieurs provinces du sud du pays. 

L'alerte organe, qui annonce des phénomènes météorologiques dangereux, a été annoncée dans les régions de Al Haouz, Aousserd, Assa-Zag, Es-Semara, Ouarzazate, Oued Ed-Dahab, Taroudant, Tata. 


Lire aussi: 

Inondations: les tragédies se répètent, les leçons pas toujours tirées

Inondations: Tizert sous le choc au lendemain de la crue meurtrière (AFP)

Capture d'écran

Haut Atlas: Imlil touché par de violentes crues (vidéos)

Le 02 septembre 2019 à13:58

Modifié le 02 septembre 2019 à 14:50

Après les inondations qu'a connues Douar Tizert dans la région de Taroudant, l'oued d'Imnane, traversant le petit village d'Imlil (El Haouz), a été frappé par les crues durant la soirée du dimanche 1er septembre. 

Les violentes crues sont dues aux pluies torrentielles subies par la région. 

Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrent l'ampleur de la catastrophe. Pour le moment, aucune communication officielle n'a été rendue publique. 

Il est difficile de savoir s'il y a eu des victimes, mais selon les vidéos publiées, les dégâts matériels sont très importants.

Les crues emportaient tout ce qui se trouvait sur leur passage.

Les images se passent de tout commentaire.

Pour rappel, la Direction de la météorologie nationale (DMN) a publié dimanche 1er septembre dans la matinée un bulletin spécial pour annoncer que des averses orageuses localement fortes étaient attendues de midi à 23h dans plusieurs provinces du sud du pays. 

L'alerte organe, qui annonce des phénomènes météorologiques dangereux, a été annoncée dans les régions de Al Haouz, Aousserd, Assa-Zag, Es-Semara, Ouarzazate, Oued Ed-Dahab, Taroudant, Tata. 


Lire aussi: 

Inondations: les tragédies se répètent, les leçons pas toujours tirées

Inondations: Tizert sous le choc au lendemain de la crue meurtrière (AFP)

A lire aussi


Communication financière

INVOLYS: Tableau des Comptes Au 30-06-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.