Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d’auto-entrepreneurs

Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d’auto-entrepreneurs. Ce dispositif émane d’une collaboration entre Heetch, Maroc PME et la DGI. Son objectif est de motiver davantage les professionnels.

Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d’auto-entrepreneurs

Le 16 septembre 2019 à 12:01

Modifié le 16 septembre 2019 à 13:41

Plus de 600 chauffeurs Heetch ont déjà intégré ce système. Ainsi, ceux disposant du statut auto-entrepreneur se verront attribuer une commission sur les publicités diffusées dans leur taxi.

Chaque véhicule sera équipé d’un écran qui affichera l’application Heetch sur une moitié de l’écran, au moment où l’autre partie sera réservée à divers annonceurs.

Les chauffeurs seront rémunérés au prorata du nombre de publicités diffusées sur leur écran pendant qu’ils transportent des passagers.

En revanche, les chauffeurs tout en régularisant leur activité, grâce au statut auto-entrepreneur, n’auront pas d’obligation de tenue de comptabilité, ils seront exemptés de TVA avec un plafond de CA à 200 kDH/an.

Ce nouveau statut représente également un avantage pour le client qui peut désormais obtenir une facture. 

Tags : Heetch

Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d’auto-entrepreneurs

Le 16 septembre 2019 à12:01

Modifié le 16 septembre 2019 à 13:41

Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d’auto-entrepreneurs. Ce dispositif émane d’une collaboration entre Heetch, Maroc PME et la DGI. Son objectif est de motiver davantage les professionnels.

Plus de 600 chauffeurs Heetch ont déjà intégré ce système. Ainsi, ceux disposant du statut auto-entrepreneur se verront attribuer une commission sur les publicités diffusées dans leur taxi.

Chaque véhicule sera équipé d’un écran qui affichera l’application Heetch sur une moitié de l’écran, au moment où l’autre partie sera réservée à divers annonceurs.

Les chauffeurs seront rémunérés au prorata du nombre de publicités diffusées sur leur écran pendant qu’ils transportent des passagers.

En revanche, les chauffeurs tout en régularisant leur activité, grâce au statut auto-entrepreneur, n’auront pas d’obligation de tenue de comptabilité, ils seront exemptés de TVA avec un plafond de CA à 200 kDH/an.

Ce nouveau statut représente également un avantage pour le client qui peut désormais obtenir une facture. 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.