Hervé Renard: "On peut rivaliser avec l’Argentine"

Dans une interview accordée à la CAF, le sélectionneur marocain Hervé Renard revient sur la CAN 2019, le match qui opposera les Lions de l'Atlas au Malawi et le match de gala contre l'Argentine. 

Hervé Renard:

Le 01 mars 2019 à 13:00

Modifié le 12 avril 2019 à 10:10

A l’approche de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui aura lieu en Egypte, Renard revient sur l’état de forme de son équipe. Les Lions de l’Atlas, déjà qualifiés, affronteront le Malawi lors de la dernière journée des éliminatoires avant un match de gala contre l’Argentine à Tanger.

Rappelons que dans une interview accordée à Jeune Afrique, le 19 janvier dernier, le sélectionneur national avait estimé que "le Maroc fait partie des gros outsiders de la CAN 2019". Selon lui, le Sénégal et l'Egypte sont les deux grands favoris de cette l'édition qui démarre le 21 juin. 

Dans une interview accordée à la CAF le 28 février, Hervé Renard revient sur le sujet. 

"En faisant preuve d’humilité, c’est très difficile de gagner une CAN et je sais de quoi je parle. Statistiquement, les amoureux du football savent que l’Egypte c’est un grand pays. Encore plus quand on peut compter sur Mohamed Sala. Et encore plus à domicile avec un fort soutien populaire. Cela va être très difficile pour tous leurs adversaires. Quelle équipe possède aujourd’hui des qualités individuelles comme le Sénégal de Sadio Mané ou Koulibaly? N’oublions pas aussi la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé et Serge Aurier, les champions en titre camerounais ou le Nigeria. Je préfère ne pas m’enflammer pour le Maroc et faire tomber les adversaires sur le terrain", a-t-il déclaré. 

Concernant le lieu du stage de préparation de l'équipe marocaine pour la CAN 2019, Renard indique que "la Fédération royale marocaine est en train de construire un centre technique national magnifique. C’est exceptionnel en qualité! Sera-t-il fini à temps d’ici juin? Je l’espère et pour le moment nous planifions notre préparation à Rabat. Sinon, on trouvera un plan B mais ce n’est pas d’actualité.”

Maroc-Malawi et Maroc-Argentine 

Le Maroc est déjà qualifié pour la CAN 2019, mais il lui reste un dernier match contre le Malawi, le 22 mars prochain

Pour Hervé Renard, ce match "va permettre de voir certains joueurs qui n’ont pas beaucoup porté le maillot de l’équipe nationale. Sans compter l’Argentine, c’est le dernier rendez-vous officiel avant la préparation de la CAN au mois de juin. C’est important aussi de récolter des points pour le classement Fifa. C’est toujours difficile d’évoluer au Malawi.”

Les Lions affronteront également l'Argentine, le 26 mars, pour un match amical, dans le cadre des préparatifs pour la CAN.

Selon le sélectionneur national, pour ce match, "il va falloir faire les mêmes prestations que contre le Portugal et l’Espagne au Mondial 2018. Si on est à notre niveau, on peut rivaliser. Tout en sachant qu’ils ont un extraterrestre nommé Lionel Messi qui peut tout faire changer. C’est un match exceptionnel dans une carrière et pour le Maroc. Je suis sûr que les joueurs seront tous motivés".

Lire aussi:

Match Maroc-Argentine: la présence de Messi fait polémique

CAN 2019: la CAF dévoile la date du tirage au sort

Hervé Renard: "On peut rivaliser avec l’Argentine"

Le 01 mars 2019 à13:59

Modifié le 12 avril 2019 à 10:10

Dans une interview accordée à la CAF, le sélectionneur marocain Hervé Renard revient sur la CAN 2019, le match qui opposera les Lions de l'Atlas au Malawi et le match de gala contre l'Argentine. 

A l’approche de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui aura lieu en Egypte, Renard revient sur l’état de forme de son équipe. Les Lions de l’Atlas, déjà qualifiés, affronteront le Malawi lors de la dernière journée des éliminatoires avant un match de gala contre l’Argentine à Tanger.

Rappelons que dans une interview accordée à Jeune Afrique, le 19 janvier dernier, le sélectionneur national avait estimé que "le Maroc fait partie des gros outsiders de la CAN 2019". Selon lui, le Sénégal et l'Egypte sont les deux grands favoris de cette l'édition qui démarre le 21 juin. 

Dans une interview accordée à la CAF le 28 février, Hervé Renard revient sur le sujet. 

"En faisant preuve d’humilité, c’est très difficile de gagner une CAN et je sais de quoi je parle. Statistiquement, les amoureux du football savent que l’Egypte c’est un grand pays. Encore plus quand on peut compter sur Mohamed Sala. Et encore plus à domicile avec un fort soutien populaire. Cela va être très difficile pour tous leurs adversaires. Quelle équipe possède aujourd’hui des qualités individuelles comme le Sénégal de Sadio Mané ou Koulibaly? N’oublions pas aussi la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé et Serge Aurier, les champions en titre camerounais ou le Nigeria. Je préfère ne pas m’enflammer pour le Maroc et faire tomber les adversaires sur le terrain", a-t-il déclaré. 

Concernant le lieu du stage de préparation de l'équipe marocaine pour la CAN 2019, Renard indique que "la Fédération royale marocaine est en train de construire un centre technique national magnifique. C’est exceptionnel en qualité! Sera-t-il fini à temps d’ici juin? Je l’espère et pour le moment nous planifions notre préparation à Rabat. Sinon, on trouvera un plan B mais ce n’est pas d’actualité.”

Maroc-Malawi et Maroc-Argentine 

Le Maroc est déjà qualifié pour la CAN 2019, mais il lui reste un dernier match contre le Malawi, le 22 mars prochain

Pour Hervé Renard, ce match "va permettre de voir certains joueurs qui n’ont pas beaucoup porté le maillot de l’équipe nationale. Sans compter l’Argentine, c’est le dernier rendez-vous officiel avant la préparation de la CAN au mois de juin. C’est important aussi de récolter des points pour le classement Fifa. C’est toujours difficile d’évoluer au Malawi.”

Les Lions affronteront également l'Argentine, le 26 mars, pour un match amical, dans le cadre des préparatifs pour la CAN.

Selon le sélectionneur national, pour ce match, "il va falloir faire les mêmes prestations que contre le Portugal et l’Espagne au Mondial 2018. Si on est à notre niveau, on peut rivaliser. Tout en sachant qu’ils ont un extraterrestre nommé Lionel Messi qui peut tout faire changer. C’est un match exceptionnel dans une carrière et pour le Maroc. Je suis sûr que les joueurs seront tous motivés".

Lire aussi:

Match Maroc-Argentine: la présence de Messi fait polémique

CAN 2019: la CAF dévoile la date du tirage au sort

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.