Mort d'Imane Fadil: l'ambassade marocaine en Italie poursuit Souad Sbai

L'ambassade marocaine en Italie a décidé de poursuivre Souad Sbai pour diffusion de fausses informations visant à ternir l'image du pays, dans l'affaire de la mort d'Imane Fadil. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/19-03-2019/justice100.jpg-oui
Mort d'Imane Fadil: l'ambassade marocaine en Italie poursuit Souad Sbai

Le 19 mars 2019 à 15:00

Modifié le 19 mars 2019 à 15:01

Dans un communiqué, l'ambassade du Maroc en Italie explique que Souad Sbai porte de graves accusations au Maroc dans l'affaire de la mort d'Imane Fadil, mannequin d'origine marocaine, impliquée dans le scandale des fêtes "bunga bunga" de Silvio Berlusconi. 

Voici le communiqué en entier: 

"Dans son édition électronique du 17 mars 2019, le journal La Repubblica a publié un entretien de la journaliste Alessandra Ziniti avec Souad Sbai, avec le titre provocateur: 'Souad Sbaï: Pour la mort d'Imane Fadil, suivez la piste marocaine, ils savent utiliser le poison'".

"Dans cet entretien, Mme Sbai porte de graves accusations à l'encontre du Maroc et ses institutions, en particulier les institutions diplomatiques, suite à la mort d'Imane Fadil. Elle avance ainsi des informations mensongères, manipule les faits et se substitue à la justice italienne, alors que l'autopsie de la victime n'a pas encore été effectuée".

"Devant ces propos, l'ambassade du Royaume du Maroc à Rome a engagé une action en justice contre l'intéressée (Souad Sbai, NDLR) auprès du Tribunal de Rome pour diffamation et diffusion d'informations mensongères visant à ternir l'image du pays".

"Par cette action, l’ambassade du Royaume du Maroc rejette donc toutes les accusations et insinuations portées à son encontre et fait pleinement confiance à la justice italienne pour établir la vérité dans cette affaire".

"En ce qui concerne le cas de la défunte, Imane Fadil, le Consulat général du Maroc suit de près l'évolution de la situation, et ce en étroite collaboration avec la justice italienne".

Souad Sbai est une députée au parlement Italien, d'origine marocaine. 

Rappelons qu'Imane Fadil serait morte empoisonnée, selon les médias étrangers. Agée de 34 ans, elle est décédée il y a deux semaines dans un hôpital de Milan, mais cette histoire n'a été révélée que vendredi dernier. Elle était l'un des principaux témoins d'un procès dans lequel Silvio Berlusconi, ancien Premier ministre italien, est accusé d'avoir corrompu des actrices, des mannequins et des escortes afin de mentir au tribunal au sujet des prétendues parties sexuelles.

Les autorités judiciaires italiennes ont ouvert une enquête sur le meurtre, dont les détails sont obscurs, selon les médias anglais.

Mort d'Imane Fadil: l'ambassade marocaine en Italie poursuit Souad Sbai

Le 19 mars 2019 à14:19

Modifié le 19 mars 2019 à 15:01

L'ambassade marocaine en Italie a décidé de poursuivre Souad Sbai pour diffusion de fausses informations visant à ternir l'image du pays, dans l'affaire de la mort d'Imane Fadil. 

Dans un communiqué, l'ambassade du Maroc en Italie explique que Souad Sbai porte de graves accusations au Maroc dans l'affaire de la mort d'Imane Fadil, mannequin d'origine marocaine, impliquée dans le scandale des fêtes "bunga bunga" de Silvio Berlusconi. 

Voici le communiqué en entier: 

"Dans son édition électronique du 17 mars 2019, le journal La Repubblica a publié un entretien de la journaliste Alessandra Ziniti avec Souad Sbai, avec le titre provocateur: 'Souad Sbaï: Pour la mort d'Imane Fadil, suivez la piste marocaine, ils savent utiliser le poison'".

"Dans cet entretien, Mme Sbai porte de graves accusations à l'encontre du Maroc et ses institutions, en particulier les institutions diplomatiques, suite à la mort d'Imane Fadil. Elle avance ainsi des informations mensongères, manipule les faits et se substitue à la justice italienne, alors que l'autopsie de la victime n'a pas encore été effectuée".

"Devant ces propos, l'ambassade du Royaume du Maroc à Rome a engagé une action en justice contre l'intéressée (Souad Sbai, NDLR) auprès du Tribunal de Rome pour diffamation et diffusion d'informations mensongères visant à ternir l'image du pays".

"Par cette action, l’ambassade du Royaume du Maroc rejette donc toutes les accusations et insinuations portées à son encontre et fait pleinement confiance à la justice italienne pour établir la vérité dans cette affaire".

"En ce qui concerne le cas de la défunte, Imane Fadil, le Consulat général du Maroc suit de près l'évolution de la situation, et ce en étroite collaboration avec la justice italienne".

Souad Sbai est une députée au parlement Italien, d'origine marocaine. 

Rappelons qu'Imane Fadil serait morte empoisonnée, selon les médias étrangers. Agée de 34 ans, elle est décédée il y a deux semaines dans un hôpital de Milan, mais cette histoire n'a été révélée que vendredi dernier. Elle était l'un des principaux témoins d'un procès dans lequel Silvio Berlusconi, ancien Premier ministre italien, est accusé d'avoir corrompu des actrices, des mannequins et des escortes afin de mentir au tribunal au sujet des prétendues parties sexuelles.

Les autorités judiciaires italiennes ont ouvert une enquête sur le meurtre, dont les détails sont obscurs, selon les médias anglais.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : Indicateurs du deuxième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.