Immigration clandestine: l'Espagne alloue 30 M€ de plus pour le Maroc

Le gouvernement espagnol a approuvé, ce vendredi 19 juillet, un montant de 30 millions d'euros destiné à aider le Maroc à lutter contre l'immigration clandestine, le trafic de migrants et la traite des êtres humains.

Immigration clandestine : l'Espagne alloue 30 M€ de plus pour le Maroc

Le 19 juillet 2019 à 13:47

Modifié le 19 juillet 2019 à 14:03

L'annonce a été faite par la porte-parole du gouvernement et ministre espagnole par intérim de l'Education, Isabel Celaá, ce vendredi lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil des ministres, annoncent des médias espagnols.

Ce montant s'ajoute aux 140 M€ déjà engagés par l'Union européenne, ajoute la même source. 

Les 30 M€ proviennent du "Fonds pour imprévus", destiné à couvrir des dépenses imprévues, telles que ceux des catastrophes naturelles. Ce Fonds est également utilisé pour financer des opérations militaires à l'étranger. "Cet argent sera utilisé pour payer une partie des dépenses engagées par les autorités marocaines dans leurs activités de collaboration avec l'Espagne et l'ensemble de l'Union européenne dans la surveillance des frontières et dans la lutte contre l'immigration irrégulière à destination des côtes espagnoles".

Rappelons qu'il y a moins de deux semaines, l'Espagne a approuvé, en Conseil des ministres, un montant de 26 M€ pour l'achat et la livraison au Maroc de véhicules, drones, scanners, radars et autres équipements techniques destinés à renforcer le contrôle aux frontières.

Lire aussi: Contrôle des frontières: l'Espagne va fournir 384 véhicules au Maroc

Immigration clandestine: l'Espagne alloue 30 M€ de plus pour le Maroc

Le 19 juillet 2019 à14:03

Modifié le 19 juillet 2019 à 14:03

Le gouvernement espagnol a approuvé, ce vendredi 19 juillet, un montant de 30 millions d'euros destiné à aider le Maroc à lutter contre l'immigration clandestine, le trafic de migrants et la traite des êtres humains.

L'annonce a été faite par la porte-parole du gouvernement et ministre espagnole par intérim de l'Education, Isabel Celaá, ce vendredi lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil des ministres, annoncent des médias espagnols.

Ce montant s'ajoute aux 140 M€ déjà engagés par l'Union européenne, ajoute la même source. 

Les 30 M€ proviennent du "Fonds pour imprévus", destiné à couvrir des dépenses imprévues, telles que ceux des catastrophes naturelles. Ce Fonds est également utilisé pour financer des opérations militaires à l'étranger. "Cet argent sera utilisé pour payer une partie des dépenses engagées par les autorités marocaines dans leurs activités de collaboration avec l'Espagne et l'ensemble de l'Union européenne dans la surveillance des frontières et dans la lutte contre l'immigration irrégulière à destination des côtes espagnoles".

Rappelons qu'il y a moins de deux semaines, l'Espagne a approuvé, en Conseil des ministres, un montant de 26 M€ pour l'achat et la livraison au Maroc de véhicules, drones, scanners, radars et autres équipements techniques destinés à renforcer le contrôle aux frontières.

Lire aussi: Contrôle des frontières: l'Espagne va fournir 384 véhicules au Maroc

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.