Impôts: Les médecins du privé protestent contre les propos de Chorfi

L'Association nationale des cliniques privées a porté plainte contre Zouhair Chorfi, secrétaire général du ministère de l'Economie et des finances.

Impôts: les médecins du privé protestent contre les propos de Chorfi

Le 08 mai 2019 à 10:41

Modifié le 08 mai 2019 à 12:17

L'ANCP annonce, dans un communiqué, avoir porté plainte contre M. Chorfi, suite à ses propos concernant la déclaration des revenus des cliniques privées, lors des Assises de la fiscalité. 

Voici l'essentiel du communiqué: 

"Le samedi 4 mai 2019, lors des dernières assises de la fiscalité, le secrétaire général du ministère des Finances a fait une sortie fracassante et irresponsable par laquelle a été dénigrée et stigmatisée la profession médicale (...). Ces propos de ce haut commis de l’Etat qui accuse solennellement les médecins de sous-déclaration majeure (90%) de leur imposition et qui affirme en même temps accepter des contribuables une sous-déclaration de leurs revenus imposables à hauteur de 20% sont d’autant plus regrettables".

"(...) Devant le tollé général dans la profession, tous secteurs d’exercice confondus, que cela a généré, les résolutions ci-après ont été adoptées par les syndicats et l’ANCP:

- Un courrier au président du CNOM (Conseil national de l'ordre des médecins) a été envoyé, demandant qu’il prenne position dans ce problème vu ses responsabilités vis-à-vis des médecins marocains;

- L’ANCP a esté en justice le SG du ministère des Finances qui devra répondre à celle-ci de ses propos;

- Le collège et l’ANCP ont sollicité des parlementaires pour qu’ils interpellent le ministre des Finances, au sein du Parlement, à propos des glissements graves de son secrétaire général;

- Un plan de communication via tous les médias est acté. Il consiste à dénoncer, sans ambages, les dérives verbales graves du secrétaire général du ministère des Finances dont la vidéo a fait le tour de tous les médecins du pays et bien au-delà;

Une grève des médecins du secteur privé est proposée. La proposition est de faire une assemblée générale des médecins associant l’ANCP et les différents syndicats juste après le mois de Ramadan et de lancer, immédiatement après, une grève nationale de tout le corps médical libéral sur une durée d’une semaine."

Lire aussi: Impôts: tensions entre médecins privés et Zouhair Chorfi (vidéo)

Impôts: Les médecins du privé protestent contre les propos de Chorfi

Le 08 mai 2019 à11:24

Modifié le 08 mai 2019 à 12:17

L'Association nationale des cliniques privées a porté plainte contre Zouhair Chorfi, secrétaire général du ministère de l'Economie et des finances.

L'ANCP annonce, dans un communiqué, avoir porté plainte contre M. Chorfi, suite à ses propos concernant la déclaration des revenus des cliniques privées, lors des Assises de la fiscalité. 

Voici l'essentiel du communiqué: 

"Le samedi 4 mai 2019, lors des dernières assises de la fiscalité, le secrétaire général du ministère des Finances a fait une sortie fracassante et irresponsable par laquelle a été dénigrée et stigmatisée la profession médicale (...). Ces propos de ce haut commis de l’Etat qui accuse solennellement les médecins de sous-déclaration majeure (90%) de leur imposition et qui affirme en même temps accepter des contribuables une sous-déclaration de leurs revenus imposables à hauteur de 20% sont d’autant plus regrettables".

"(...) Devant le tollé général dans la profession, tous secteurs d’exercice confondus, que cela a généré, les résolutions ci-après ont été adoptées par les syndicats et l’ANCP:

- Un courrier au président du CNOM (Conseil national de l'ordre des médecins) a été envoyé, demandant qu’il prenne position dans ce problème vu ses responsabilités vis-à-vis des médecins marocains;

- L’ANCP a esté en justice le SG du ministère des Finances qui devra répondre à celle-ci de ses propos;

- Le collège et l’ANCP ont sollicité des parlementaires pour qu’ils interpellent le ministre des Finances, au sein du Parlement, à propos des glissements graves de son secrétaire général;

- Un plan de communication via tous les médias est acté. Il consiste à dénoncer, sans ambages, les dérives verbales graves du secrétaire général du ministère des Finances dont la vidéo a fait le tour de tous les médecins du pays et bien au-delà;

Une grève des médecins du secteur privé est proposée. La proposition est de faire une assemblée générale des médecins associant l’ANCP et les différents syndicats juste après le mois de Ramadan et de lancer, immédiatement après, une grève nationale de tout le corps médical libéral sur une durée d’une semaine."

Lire aussi: Impôts: tensions entre médecins privés et Zouhair Chorfi (vidéo)

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.