Indice de perception de la corruption: le Maroc perd 7 places en 2019

Le Maroc a perdu 7 places dans l'indice de perception de la corruption de l'année 2019, présenté ce jeudi 23 janvier par Transparency International.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/23-01-2020/Corruptionnn0.jpg-oui
Indice de perception de la corruption : le Maroc perd 7 places en 2019

Le 23 janvier 2020 à 15:06

Modifié le 23 janvier 2020 à 16:13

En 2019, le Maroc a été classé à la 80e place. En 2018, il occupait la 73e position.

Le Royaume a obtenu un score de 43 points sur 100, contre 41/100 en 2018. La notation est faite selon une échelle allant de 1 à 100. Plus le score est proche de 0, plus le pays est considéré comme très corrompu et plus le score obtenu est proche de 100, plus le pays est perçu comme très peu corrompu.

L'Indice 2019 s'appuie sur 13 enquêtes et évaluations par des agences et des experts pour mesurer la corruption du secteur public dans 180 pays.

A la tête de ce classement, se trouve le Danemark, avec un score de 87/100. Le pays est suivi par la Nouvelle-Zélande (87/100), la Finlande (86/100), Singapour (85/100) la Suède (85/100), la Suisse (85/100), la Norvège (84/100), les Pays-bas (82/100), l'Allemagne ( 80/100) et le Luxembourg (80/100). 

La France et les Etats-Unis occupent la même place (23e au niveau mondial), enregistrant le même score: 69/100.

S'agissant du baromètre global de la corruption dans la région Mena, les Emirats arabes unis sont les mieux classés puisqu'ils arrivent à la 21e position suivis du Qatar à la 30e place et de l'Arabie saoudite (51e place).

Lire aussi:

Corruption: 6 ans de prison ferme pour un responsable à la wilaya de Marrakech

Marrakech: un président de commune arrêté en flagrant délit de corruption

Indice de perception de la corruption: le Maroc perd 7 places en 2019

Le 23 janvier 2020 à15:06

Modifié le 23 janvier 2020 à 16:13

Le Maroc a perdu 7 places dans l'indice de perception de la corruption de l'année 2019, présenté ce jeudi 23 janvier par Transparency International.

com_redaction-31

En 2019, le Maroc a été classé à la 80e place. En 2018, il occupait la 73e position.

Le Royaume a obtenu un score de 43 points sur 100, contre 41/100 en 2018. La notation est faite selon une échelle allant de 1 à 100. Plus le score est proche de 0, plus le pays est considéré comme très corrompu et plus le score obtenu est proche de 100, plus le pays est perçu comme très peu corrompu.

L'Indice 2019 s'appuie sur 13 enquêtes et évaluations par des agences et des experts pour mesurer la corruption du secteur public dans 180 pays.

A la tête de ce classement, se trouve le Danemark, avec un score de 87/100. Le pays est suivi par la Nouvelle-Zélande (87/100), la Finlande (86/100), Singapour (85/100) la Suède (85/100), la Suisse (85/100), la Norvège (84/100), les Pays-bas (82/100), l'Allemagne ( 80/100) et le Luxembourg (80/100). 

La France et les Etats-Unis occupent la même place (23e au niveau mondial), enregistrant le même score: 69/100.

S'agissant du baromètre global de la corruption dans la région Mena, les Emirats arabes unis sont les mieux classés puisqu'ils arrivent à la 21e position suivis du Qatar à la 30e place et de l'Arabie saoudite (51e place).

Lire aussi:

Corruption: 6 ans de prison ferme pour un responsable à la wilaya de Marrakech

Marrakech: un président de commune arrêté en flagrant délit de corruption

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication financière T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.