L’Espagne alloue 26 M€ pour aider le Maroc à contrôler ses frontières

Le gouvernement espagnol va allouer 26 millions d’euros pour livrer au ministère marocain de l’Intérieur un parc de véhicules destiné au renforcement du contrôle de ses frontières. 

L’Espagne alloue 26 M€ pour aider le Maroc à contrôler ses frontières

Le 04 juillet 2019 à 11:20

Modifié le 04 juillet 2019 à 12:45

L’Espagne enverra au Maroc des véhicules 4x4, des camions et des ambulances, a annoncé ce 4 juillet le journal espagnol El Pais.

Cette aide a pour buts de renforcer le contrôle des frontières et de contenir la migration clandestine.

Le contrat qui permettra d’acheter le matériel en question devrait être approuvé par le Conseil des ministres espagnol vendredi 5 juillet, selon des sources gouvernementales, citées par le journal.

Après cette approbation, l’Espagne doit encore spécifier 16 millions d'euros supplémentaires.

Il s’agit de 7 lots de véhicules composés de 4 types de VUS, y compris des ambulances, et de 4 types de camions, dont des camions-citernes et des réfrigérateurs.

L’aide espagnole s’inscrit dans le cadre du décaissement de 140 millions d’euros que la Commission européenne avait promis au Maroc, pour compenser les efforts de ce dernier en matière de surveillance de ses frontières: 40 millions d’euros sont gérés par l’Espagne.

Le montant proviendra des budgets 2019 du projet "Appui à la gestion intégrale des frontières et des migrations au Maroc."

Par ailleurs, la Commission européenne a annoncé mercredi 3 juillet avoir approuvé cinq nouveaux programmes relatifs à la migration en Afrique du nord, principalement en Libye, pour un montant total de 61,5 millions d'euros.

"Ces programmes adoptés au titre du Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne (UE) pour l'Afrique "renforceront les actions actuellement menées en vue de protéger et d'aider les réfugiés et les migrants vulnérables en Afrique du nord, et en particulier en Libye", a précisé la Commission dans un communiqué.

"Grâce à ces nouveaux programmes, nous continuons d'aider nos voisins d'Afrique du nord à relever ensemble les défis liés à la migration d'une manière qui préserve la sécurité, les droits et la dignité des migrants et des réfugiés, dans l'intérêt mutuel des Européens et de nos voisins", a commenté le commissaire européen chargé de la politique de voisinage et des négociations d'élargissement, Johannes Hahn, cité dans le communiqué.

Lire aussi:

L’Espagne veut aider le Maroc à mieux freiner l'émigration clandestine

Migration: l'Espagne demande de débloquer l'aide promise au Maroc 

L’Espagne alloue 26 M€ pour aider le Maroc à contrôler ses frontières

Le 04 juillet 2019 à11:25

Modifié le 04 juillet 2019 à 12:45

Le gouvernement espagnol va allouer 26 millions d’euros pour livrer au ministère marocain de l’Intérieur un parc de véhicules destiné au renforcement du contrôle de ses frontières. 

L’Espagne enverra au Maroc des véhicules 4x4, des camions et des ambulances, a annoncé ce 4 juillet le journal espagnol El Pais.

Cette aide a pour buts de renforcer le contrôle des frontières et de contenir la migration clandestine.

Le contrat qui permettra d’acheter le matériel en question devrait être approuvé par le Conseil des ministres espagnol vendredi 5 juillet, selon des sources gouvernementales, citées par le journal.

Après cette approbation, l’Espagne doit encore spécifier 16 millions d'euros supplémentaires.

Il s’agit de 7 lots de véhicules composés de 4 types de VUS, y compris des ambulances, et de 4 types de camions, dont des camions-citernes et des réfrigérateurs.

L’aide espagnole s’inscrit dans le cadre du décaissement de 140 millions d’euros que la Commission européenne avait promis au Maroc, pour compenser les efforts de ce dernier en matière de surveillance de ses frontières: 40 millions d’euros sont gérés par l’Espagne.

Le montant proviendra des budgets 2019 du projet "Appui à la gestion intégrale des frontières et des migrations au Maroc."

Par ailleurs, la Commission européenne a annoncé mercredi 3 juillet avoir approuvé cinq nouveaux programmes relatifs à la migration en Afrique du nord, principalement en Libye, pour un montant total de 61,5 millions d'euros.

"Ces programmes adoptés au titre du Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne (UE) pour l'Afrique "renforceront les actions actuellement menées en vue de protéger et d'aider les réfugiés et les migrants vulnérables en Afrique du nord, et en particulier en Libye", a précisé la Commission dans un communiqué.

"Grâce à ces nouveaux programmes, nous continuons d'aider nos voisins d'Afrique du nord à relever ensemble les défis liés à la migration d'une manière qui préserve la sécurité, les droits et la dignité des migrants et des réfugiés, dans l'intérêt mutuel des Européens et de nos voisins", a commenté le commissaire européen chargé de la politique de voisinage et des négociations d'élargissement, Johannes Hahn, cité dans le communiqué.

Lire aussi:

L’Espagne veut aider le Maroc à mieux freiner l'émigration clandestine

Migration: l'Espagne demande de débloquer l'aide promise au Maroc 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.