L'opération de melkisation des terres collectives démarre sur le terrain

Après une période de préparation, l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) a organisé, du 2 au 9 octobre 2019, quatre rencontres provinciales de lancement sur le terrain de l’opération pilote de melkisation de près de 66.000 Ha de terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz.

L'opération pilote de melkisation des terres collectives démarre sur le terrain

Le 10 octobre 2019 à 12:58

Modifié le 10 octobre 2019 à 15:53

Lancée officiellement à Rabat le 26 juin dernier, cette opération pilote de melkisation s’inscrit dans le cadre de l’application des orientations du Roi Mohammed VI appelant à faire des terres collectives un levier du développement économique et social en milieu rural, en général, et à l’activation de la melkisation à titre gracieux de celles qui sont situées à l’intérieur des périmètres d’irrigation, en particulier. 

Entamées le mercredi 2 octobre 2019 dans la province de Sidi Kacem sous la présidence de son gouverneur et en présence du directeur général de l’Agence MCA-Morocco et du représentant de Millennium Challenge Corporation (MCC), ces rencontres se sont poursuivies dans les Provinces de Sidi Slimane, Kenitra et Kelaâ des Sraghna, respectivement les 3, 4 et 9 octobre 2019.

Regroupant l’ensemble des parties prenantes au projet, à savoir les représentants du ministère de l’Intérieur, du ministère de l’Agriculture, de l’Agence nationale de la conservation foncière, du Cadastre et de la cartographie et des Offices régionaux de mise en valeur du Gharb et du Haouz, ces rencontres ont eu pour objectif de partager la méthodologie de mise en œuvre adoptée, les outils préparés à cette fin, ainsi que le plan d’action pour l’implémentation du projet.

En particulier, les outils de gestion et de suivi du projet ont été présentés, à savoir un système d’information avec une composante géographique, un Plan d’engagement des parties prenantes (PEPP) et les supports des enquêtes de terrain.

L’étape suivante est la mise en œuvre et le test de la procédure optimisée de melkisation développée dans le cadre du Compact II porté par l’Agence MCA-Morocco.

Concrètement, il s’agit, au niveau de chaque collectivité ethnique concernée, de tenir des ateliers de lancement sur le terrain de l’opération pilote de melkisation et de procéder à la reconnaissance et à la délimitation de l'assiette foncière objet de cette opération, avant la réalisation des enquêtes de terrain, parcellaires et auprès des ménages, et la création des lotissements.

Pour ce faire, d’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés (un groupement de bureaux d’études, des experts multidisciplinaires, des enquêteurs, des animateurs et des brigades topographiques), en plus du recours aux nouvelles technologies, notamment des drones pour préparer les opérations topographiques et des tablettes pour administrer les enquêtes.

Pour renforcer le caractère inclusif de cette opération, une campagne de communication et de sensibilisation de proximité est prévue tout au long du projet. En particulier, des points d’information fixes au niveau des Caïdats et des infoshops itinérants vont être mise en place. 

Parallèlement à l’opération de melkisation et pour en maximiser les retombées économiques et sociales, des mesures d’accompagnement seront prises, en vue d’assurer une meilleure valorisation agricole des terres melkisées et garantir un développement inclusif de la population cible en favorisant sa qualification et son autonomisation.

Lire aussi:  Terres soulalyates: La Melkisation, une révolution en marche !

L'opération de melkisation des terres collectives démarre sur le terrain

Le 10 octobre 2019 à13:28

Modifié le 10 octobre 2019 à 15:53

Après une période de préparation, l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) a organisé, du 2 au 9 octobre 2019, quatre rencontres provinciales de lancement sur le terrain de l’opération pilote de melkisation de près de 66.000 Ha de terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz.

Lancée officiellement à Rabat le 26 juin dernier, cette opération pilote de melkisation s’inscrit dans le cadre de l’application des orientations du Roi Mohammed VI appelant à faire des terres collectives un levier du développement économique et social en milieu rural, en général, et à l’activation de la melkisation à titre gracieux de celles qui sont situées à l’intérieur des périmètres d’irrigation, en particulier. 

Entamées le mercredi 2 octobre 2019 dans la province de Sidi Kacem sous la présidence de son gouverneur et en présence du directeur général de l’Agence MCA-Morocco et du représentant de Millennium Challenge Corporation (MCC), ces rencontres se sont poursuivies dans les Provinces de Sidi Slimane, Kenitra et Kelaâ des Sraghna, respectivement les 3, 4 et 9 octobre 2019.

Regroupant l’ensemble des parties prenantes au projet, à savoir les représentants du ministère de l’Intérieur, du ministère de l’Agriculture, de l’Agence nationale de la conservation foncière, du Cadastre et de la cartographie et des Offices régionaux de mise en valeur du Gharb et du Haouz, ces rencontres ont eu pour objectif de partager la méthodologie de mise en œuvre adoptée, les outils préparés à cette fin, ainsi que le plan d’action pour l’implémentation du projet.

En particulier, les outils de gestion et de suivi du projet ont été présentés, à savoir un système d’information avec une composante géographique, un Plan d’engagement des parties prenantes (PEPP) et les supports des enquêtes de terrain.

L’étape suivante est la mise en œuvre et le test de la procédure optimisée de melkisation développée dans le cadre du Compact II porté par l’Agence MCA-Morocco.

Concrètement, il s’agit, au niveau de chaque collectivité ethnique concernée, de tenir des ateliers de lancement sur le terrain de l’opération pilote de melkisation et de procéder à la reconnaissance et à la délimitation de l'assiette foncière objet de cette opération, avant la réalisation des enquêtes de terrain, parcellaires et auprès des ménages, et la création des lotissements.

Pour ce faire, d’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés (un groupement de bureaux d’études, des experts multidisciplinaires, des enquêteurs, des animateurs et des brigades topographiques), en plus du recours aux nouvelles technologies, notamment des drones pour préparer les opérations topographiques et des tablettes pour administrer les enquêtes.

Pour renforcer le caractère inclusif de cette opération, une campagne de communication et de sensibilisation de proximité est prévue tout au long du projet. En particulier, des points d’information fixes au niveau des Caïdats et des infoshops itinérants vont être mise en place. 

Parallèlement à l’opération de melkisation et pour en maximiser les retombées économiques et sociales, des mesures d’accompagnement seront prises, en vue d’assurer une meilleure valorisation agricole des terres melkisées et garantir un développement inclusif de la population cible en favorisant sa qualification et son autonomisation.

Lire aussi:  Terres soulalyates: La Melkisation, une révolution en marche !

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.