La fondation CDG accorde des aides financières à 121 porteurs de micro-projets

L’appel à projets lancé en mai 2019 pour la 5ème édition du programme d’appui aux Activités génératrices de revenus via le microcrédit, a connu la participation de 176 candidats porteurs de micro-projets, avec une sélection finale de 121 micro-projets, indique la fondation dans un communiqué.

La fondation CDG accorde des aides financières à 121 porteurs de micro-projets

Le 11 décembre 2019 à 18:13

Modifié le 11 décembre 2019 à 18:13

Ce Programme a été initié en 2014 par la Fondation CDG en partenariat avec le Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire, la Fédération Nationale des Associations de Microcrédit et le Fonds Jaïda.

Son objectif est de contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale des jeunes à travers la promotion de l’auto-emploi pour favoriser leur insertion et autonomie économique.

C'est une initiative permettant d’identifier et de soutenir financièrement des Micro-Entrepreneur(se)s porteurs de projets d’AGRs, et bénéficiant d’un accompagnement et d’un préfinancement par les Associations de Microcrédit (AMC).

2,5 MDH de subventions

Lors d'une cérémonie, les 121 micro-entrepreneurs ont reçu des certificats de mérite et bénéficié de subventions totalisant 2,5 MDH , octroyées par la Fondation CDG.

Par ailleurs, plusieurs distinctions ont été remises aux AMC qui ont pris part à cette édition à savoir : Attadamoune, INMAA, Al Amana, Al Karama, Attawfiq, BRJ et ARDI.

"Ce programme s’inscrit dans le cadre des orientations royales qui placent l’économie solidaire comme composante essentielle permettant de participer à la création d’un nouveau modèle de développement, impliquant toutes les composantes de la société, et permettant l’amélioration des conditions sociales des populations démunies et la réduction des disparités sociales", a déclaré Abdellatif ZAGHNOUN, DG de la CDG.

Un programme axé sur l’accompagnement

Chaque année, un appel à candidature est lancé auprès des associations de microcrédit en vue d’identifier les projets en cours de création ou ceux créés récemment et éligibles au soutien du Programme.

L’aide financière de la Fondation CDG permet de financer une partie ou la totalité de l’apport personnel des micro-entrepreneurs, et se situe à hauteur de 50% du coût du projet dans la limite du plafond du crédit attribué par les AMC.

Les entrepreneurs bénéficiaires du programme suivent également une formation dispensée par le Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire et d’un accompagnement ciblé par le Fonds JAIDA et la FNAM via les AMC, et ce dans l’objectif de garantir la viabilité et la pérennité de leurs micro-entreprises.

La fondation CDG accorde des aides financières à 121 porteurs de micro-projets

Le 11 décembre 2019 à18:13

Modifié le 11 décembre 2019 à 18:13

L’appel à projets lancé en mai 2019 pour la 5ème édition du programme d’appui aux Activités génératrices de revenus via le microcrédit, a connu la participation de 176 candidats porteurs de micro-projets, avec une sélection finale de 121 micro-projets, indique la fondation dans un communiqué.

Ce Programme a été initié en 2014 par la Fondation CDG en partenariat avec le Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire, la Fédération Nationale des Associations de Microcrédit et le Fonds Jaïda.

Son objectif est de contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale des jeunes à travers la promotion de l’auto-emploi pour favoriser leur insertion et autonomie économique.

C'est une initiative permettant d’identifier et de soutenir financièrement des Micro-Entrepreneur(se)s porteurs de projets d’AGRs, et bénéficiant d’un accompagnement et d’un préfinancement par les Associations de Microcrédit (AMC).

2,5 MDH de subventions

Lors d'une cérémonie, les 121 micro-entrepreneurs ont reçu des certificats de mérite et bénéficié de subventions totalisant 2,5 MDH , octroyées par la Fondation CDG.

Par ailleurs, plusieurs distinctions ont été remises aux AMC qui ont pris part à cette édition à savoir : Attadamoune, INMAA, Al Amana, Al Karama, Attawfiq, BRJ et ARDI.

"Ce programme s’inscrit dans le cadre des orientations royales qui placent l’économie solidaire comme composante essentielle permettant de participer à la création d’un nouveau modèle de développement, impliquant toutes les composantes de la société, et permettant l’amélioration des conditions sociales des populations démunies et la réduction des disparités sociales", a déclaré Abdellatif ZAGHNOUN, DG de la CDG.

Un programme axé sur l’accompagnement

Chaque année, un appel à candidature est lancé auprès des associations de microcrédit en vue d’identifier les projets en cours de création ou ceux créés récemment et éligibles au soutien du Programme.

L’aide financière de la Fondation CDG permet de financer une partie ou la totalité de l’apport personnel des micro-entrepreneurs, et se situe à hauteur de 50% du coût du projet dans la limite du plafond du crédit attribué par les AMC.

Les entrepreneurs bénéficiaires du programme suivent également une formation dispensée par le Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire et d’un accompagnement ciblé par le Fonds JAIDA et la FNAM via les AMC, et ce dans l’objectif de garantir la viabilité et la pérennité de leurs micro-entreprises.

A lire aussi


0-1

Communication financière

SCR. Etats financiers au 31.12.2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.