La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement dresse son bilan

La Princesse Lalla Hasnaa a présidé, lundi 9 décembre, le conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, pour faire le bilan de l'année écoulée.

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement dresse son bilan

Le 10 décembre 2019 à 11:54

Modifié le 10 décembre 2019 à 12:40

La princesse a présenté l'initiative climat en faveur des jeunes pour l'Afrique au Sommet Action Climat de l'ONU à New York en septembre 2019.

L'African Youth Climate Hub, portée par le nouveau Centre international Hassan II pour la formation à l'environnement, rendra disponible tout le savoir et les initiatives qui y seront développées. Elle fait de ce centre physique un centre virtuel accessible à tous les jeunes d'Afrique.

Pour sa 20e édition, "Plages propres" a mis sur pied une opération d'envergure pour lutter contre la pollution des océans par les déchets plastiques: "bhar bla plastic".

Air/Climat s'est développé en 2018 sur les territoires, notamment Marrakech, ville pilote pour la réalisation d'un bilan carbone et l'introduction de la mobilité électrique pour les motocyclettes.

Les programmes de la Fondation ont poursuivi leur développement. Pour les appuyer, la princesse Lalla Hasnaa a effectué deux visites sur le terrain. La première à l'éco-écoles Al Masjid à Ain Aouda, près de Rabat, un établissement qui développe de manière exemplaire le programme éco-écoles et arbore le Pavillon vert depuis 2012.

Un total de 2.172 écoles sont inscrites au programme dont 44% rurales et 56% urbaines, alors que 544 ont été labellisées "Pavillon vert". Les connexions internationales du programme se développent au Japon et bientôt en Chine.

Lors de la deuxième visite à Marrakech, le princesse a fait le bilan du Programme de sauvegarde de la palmeraie et s'est intéressée à ses derniers développements: un programme d'agroécologie au bénéfice de familles d'agriculteurs de la Palmeraie et le déploiement d'un important dispositif d'irrigation avec les eaux usées de la ville.

La Fondation gère près de vingt programmes dans l’éducation à l'Environnement, le littoral, l'air et le climat, le tourisme durable, la palmeraie de Marrakech et les jardins historiques.

(MAP)

La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement dresse son bilan

Le 10 décembre 2019 à12:40

Modifié le 10 décembre 2019 à 12:40

La Princesse Lalla Hasnaa a présidé, lundi 9 décembre, le conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, pour faire le bilan de l'année écoulée.

La princesse a présenté l'initiative climat en faveur des jeunes pour l'Afrique au Sommet Action Climat de l'ONU à New York en septembre 2019.

L'African Youth Climate Hub, portée par le nouveau Centre international Hassan II pour la formation à l'environnement, rendra disponible tout le savoir et les initiatives qui y seront développées. Elle fait de ce centre physique un centre virtuel accessible à tous les jeunes d'Afrique.

Pour sa 20e édition, "Plages propres" a mis sur pied une opération d'envergure pour lutter contre la pollution des océans par les déchets plastiques: "bhar bla plastic".

Air/Climat s'est développé en 2018 sur les territoires, notamment Marrakech, ville pilote pour la réalisation d'un bilan carbone et l'introduction de la mobilité électrique pour les motocyclettes.

Les programmes de la Fondation ont poursuivi leur développement. Pour les appuyer, la princesse Lalla Hasnaa a effectué deux visites sur le terrain. La première à l'éco-écoles Al Masjid à Ain Aouda, près de Rabat, un établissement qui développe de manière exemplaire le programme éco-écoles et arbore le Pavillon vert depuis 2012.

Un total de 2.172 écoles sont inscrites au programme dont 44% rurales et 56% urbaines, alors que 544 ont été labellisées "Pavillon vert". Les connexions internationales du programme se développent au Japon et bientôt en Chine.

Lors de la deuxième visite à Marrakech, le princesse a fait le bilan du Programme de sauvegarde de la palmeraie et s'est intéressée à ses derniers développements: un programme d'agroécologie au bénéfice de familles d'agriculteurs de la Palmeraie et le déploiement d'un important dispositif d'irrigation avec les eaux usées de la ville.

La Fondation gère près de vingt programmes dans l’éducation à l'Environnement, le littoral, l'air et le climat, le tourisme durable, la palmeraie de Marrakech et les jardins historiques.

(MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.