La réaction des étudiants en médecine se fait attendre

Les représentants des étudiants en médecine se réunissent ce vendredi 14 juin pour annoncer leur position suite à la dernière sortie du gouvernement au sujet du boycott des examens semestriels.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/14-06-2019/etudmed20190.jpg-oui
La réaction des étudiants en médecine se fait attendre

Le 14 juin 2019 à 17:00

Modifié le 15 juin 2019 à 10:34

Après la très ferme réaction du gouvernement face au boycott des examens par les étudiants en médecine, les regards se tournent vers ces derniers. Une réunion décisive est prévue ce vendredi 14 juin au niveau des commissions des étudiants.

Depuis le 25 mars dernier, les étudiants en médecine, médecine dentaire et pharmacie, boycottent les cours magistraux, TP, TD, stages hospitaliers et examens semestriels.

Le mouvement a pris de l'ampleur au fil des jours. Des professeurs universitaires des facultés de médecine et les parents ont soutenu le mouvement des étudiants.

Trois professeurs ont été suspendus, par le département de tutelle, pour "manquements professionnels". Une décision qui a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. 

Dans une sortie sans concession, le gouvernement a refusé de déclarer une année blanche et s'attache à la poursuite des examens dans les facultés de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie. Il pointe du doigt l'implication d'Al Adl Wa L'Ihsane dans le mouvement de boycott des étudiants.

Dans la foulée, le ministère de l'Education nationale a annoncé les dates du concours d'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire au titre de l'année 2019-2020 pour les candidats titulaires du baccalauréat 2019 et ce dans les facultés publiques, partenaires et privées.

La réaction des étudiants en médecine se fait attendre

Le 14 juin 2019 à17:22

Modifié le 15 juin 2019 à 10:34

Les représentants des étudiants en médecine se réunissent ce vendredi 14 juin pour annoncer leur position suite à la dernière sortie du gouvernement au sujet du boycott des examens semestriels.

Après la très ferme réaction du gouvernement face au boycott des examens par les étudiants en médecine, les regards se tournent vers ces derniers. Une réunion décisive est prévue ce vendredi 14 juin au niveau des commissions des étudiants.

Depuis le 25 mars dernier, les étudiants en médecine, médecine dentaire et pharmacie, boycottent les cours magistraux, TP, TD, stages hospitaliers et examens semestriels.

Le mouvement a pris de l'ampleur au fil des jours. Des professeurs universitaires des facultés de médecine et les parents ont soutenu le mouvement des étudiants.

Trois professeurs ont été suspendus, par le département de tutelle, pour "manquements professionnels". Une décision qui a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. 

Dans une sortie sans concession, le gouvernement a refusé de déclarer une année blanche et s'attache à la poursuite des examens dans les facultés de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie. Il pointe du doigt l'implication d'Al Adl Wa L'Ihsane dans le mouvement de boycott des étudiants.

Dans la foulée, le ministère de l'Education nationale a annoncé les dates du concours d'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire au titre de l'année 2019-2020 pour les candidats titulaires du baccalauréat 2019 et ce dans les facultés publiques, partenaires et privées.

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.