La tarification de référence des actes Covid dans le privé n'est toujours pas fixée

Les tarifs de remboursement des actes Covid-19 effectués dans le secteur libéral sont toujours en cours d'étude. Ils seront bientôt arrêtés, apprend-on de source informée. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/20-10-2020/tarification-des-actes-Covid-pris-en-charge-par-la-CNSS-et-la-Cnops-medias24.jpg-oui
La tarification de référence des actes Covid dans le privé n'est toujours pas fixée

Le 20 octobre 2020 à 18:58

Modifié le 22 octobre 2020 à 17:34

Mise à jour: Au lendemain de la publication de cet article, nous avons appris de sources informées au sein de l'ANAM, que le démarrage du remboursement des actes Covid-19 est imminent et que le protocole thérapeutique, permettant de fixer les modalités de remboursement, a été validé.

Le comité scientifique, présidé par Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, se penche sur un protocole thérapeutique qui, une fois validé permettra à l'ANAM de fixer des modalités de remboursement irréversibles des prestations Covid-19, pour les assurés de l'AMO atteints du virus. 

Selon notre source, l'ANAM devra présenter au comité scientifique un rapport d'évaluation sur l'impact de la prise en charge des prestations liées au Covid. 

La tarification des prestations n'a donc pas encore été arrêtée. Cela dit, le remboursement des tests PCR sera fixé par la commission permanente de suivi et de négociation (créée dans le cadre de la convention nationale entre les organismes gestionnaires et les biologistes) et ce, dans les prochains jours.  

Cette commission devra prendre en compte, d'une part, l'impact qu'aura cette prise en charge sur les caisses, et d'autre part l'évolution du prix des tests dans le monde. 

A noter que le ministère de la Santé a d'ores et déjà procédé à l'assimilation du tarif du test PCR selon les références de biologie médicale. 

Par ailleurs, il convient de souligner que c'est une commission technique composée des représentants de 3 ministères (Finances, Santé et Travail), ainsi que de l'ACAPS, l'ANAM et la CNOPS, qui a été chargée de mettre en place un référentiel permettant de prendre en charge les assurés de l'AMO contaminés par le Sars-CoV-2. 

L'objectif est de garantir une prise en charge médicale du Covid sans dépassements en matière de facturation. 

La tarification de référence des actes Covid dans le privé n'est toujours pas fixée

Le 20 octobre 2020 à19:05

Modifié le 22 octobre 2020 à 17:34

Les tarifs de remboursement des actes Covid-19 effectués dans le secteur libéral sont toujours en cours d'étude. Ils seront bientôt arrêtés, apprend-on de source informée. 

com_redaction-100

Mise à jour: Au lendemain de la publication de cet article, nous avons appris de sources informées au sein de l'ANAM, que le démarrage du remboursement des actes Covid-19 est imminent et que le protocole thérapeutique, permettant de fixer les modalités de remboursement, a été validé.

Le comité scientifique, présidé par Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, se penche sur un protocole thérapeutique qui, une fois validé permettra à l'ANAM de fixer des modalités de remboursement irréversibles des prestations Covid-19, pour les assurés de l'AMO atteints du virus. 

Selon notre source, l'ANAM devra présenter au comité scientifique un rapport d'évaluation sur l'impact de la prise en charge des prestations liées au Covid. 

La tarification des prestations n'a donc pas encore été arrêtée. Cela dit, le remboursement des tests PCR sera fixé par la commission permanente de suivi et de négociation (créée dans le cadre de la convention nationale entre les organismes gestionnaires et les biologistes) et ce, dans les prochains jours.  

Cette commission devra prendre en compte, d'une part, l'impact qu'aura cette prise en charge sur les caisses, et d'autre part l'évolution du prix des tests dans le monde. 

A noter que le ministère de la Santé a d'ores et déjà procédé à l'assimilation du tarif du test PCR selon les références de biologie médicale. 

Par ailleurs, il convient de souligner que c'est une commission technique composée des représentants de 3 ministères (Finances, Santé et Travail), ainsi que de l'ACAPS, l'ANAM et la CNOPS, qui a été chargée de mettre en place un référentiel permettant de prendre en charge les assurés de l'AMO contaminés par le Sars-CoV-2. 

L'objectif est de garantir une prise en charge médicale du Covid sans dépassements en matière de facturation. 

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: indicateurs d'activité du 3ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.