La voie express Tiznit-Dakhla sera réalisée "dans les délais" (Amara)

Les travaux du projet de la voie express Tiznit-Dakhla seront réalisés dans les délais prévus par la convention de partenariat signée en 2015 devant le Roi Mohammed VI, soit "fin 2021", a assuré vendredi le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/11-01-2020/amaratiznitlaayoune0.jpg-oui
La voie express Tiznit-Dakhla sera réalisée

Le 11 janvier 2020 à 09:02

Modifié le 14 janvier 2020 à 16:21

"Tous les travaux de ce projet titanesque, que ce soit le dédoublement de la route nationale No1 entre Tiznit et Laâyoune ou l'élargissement de la voie entre Laâyoune et Dakhla, ont été lancés", a affirmé le ministre qui a pris connaissance de l'état d'avancement des travaux de réalisation de deux sections de cette route près de Laâyoune et Tarfaya.

Il a ajouté que les marchés des 15 sections de ce projet "stratégique" ont été attribués et les travaux des ouvrages d'art sont en train d'être lancés "conformément au délai de la convention qui court jusqu'à fin 2021".

Le ministre s'est dit "très ferme" sur le respect par les entreprises attributaires des marchés des délais de mise en oeuvre de ce chantier.

"On peut comprendre certaines contraintes liées aux travaux de transfert des branchements d'eau et d'électricité ou les procédures d'expropriation, mais les entreprises qui ne respectent pas les cahiers de charge et accusent de grands retards verront leurs contrats résiliés", a-t-il dit.

Ainsi, le ministre, qui était accompagné du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, et du gouverneur de la province de Tarfaya, Mohamed Hamim, s'est enquis des travaux du deuxième lot de la section Laâyoune-Tarfaya, sur une longueur de 57 km, y compris les aménagements des bretelles d'entrées Nord et Sud de la ville de Tarfaya, pour un coût de 284,5 millions de DH.

Les travaux de ce lot ont atteint un taux d'avancement global de 60%.

Le ministre s'est également rendu sur le site du 2ème lot de la section Tarfaya-Oued El Waar qui s'étend sur 40 km, pour un coût de 212 millions de DH.

Les travaux de ce lot, qui a démarré le 15 octobre 2018 pour un délai d'exécution de 24 mois, ont atteint un taux d'avancement global de 35%.

La réalisation de la voie express Tiznit-Laâyoune fait partie du projet de la voie express Tiznit-Dakhla, qui s'inscrit dans le cadre des projets intégrés de développement des provinces du Sud prévus par le nouveau modèle de développement lancé par le Roi à Laâyoune à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche verte.

Ce projet d'envergure, qui s'étend sur 1.055 km et dont le coût de réalisation s'élève à environ 10 milliards de DH, constitue un levier structurant pour le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume.

En effet, le projet va réduire le temps et le coût du transport, améliorer la fluidité du trafic, le niveau de service, le confort et la sécurité routière et facilitera le transport des marchandises entre les villes du Sud du Royaume et les grands centres de production et de distribution.

(MAP)

La voie express Tiznit-Dakhla sera réalisée "dans les délais" (Amara)

Le 11 janvier 2020 à09:02

Modifié le 14 janvier 2020 à 16:21

Les travaux du projet de la voie express Tiznit-Dakhla seront réalisés dans les délais prévus par la convention de partenariat signée en 2015 devant le Roi Mohammed VI, soit "fin 2021", a assuré vendredi le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara.

"Tous les travaux de ce projet titanesque, que ce soit le dédoublement de la route nationale No1 entre Tiznit et Laâyoune ou l'élargissement de la voie entre Laâyoune et Dakhla, ont été lancés", a affirmé le ministre qui a pris connaissance de l'état d'avancement des travaux de réalisation de deux sections de cette route près de Laâyoune et Tarfaya.

Il a ajouté que les marchés des 15 sections de ce projet "stratégique" ont été attribués et les travaux des ouvrages d'art sont en train d'être lancés "conformément au délai de la convention qui court jusqu'à fin 2021".

Le ministre s'est dit "très ferme" sur le respect par les entreprises attributaires des marchés des délais de mise en oeuvre de ce chantier.

"On peut comprendre certaines contraintes liées aux travaux de transfert des branchements d'eau et d'électricité ou les procédures d'expropriation, mais les entreprises qui ne respectent pas les cahiers de charge et accusent de grands retards verront leurs contrats résiliés", a-t-il dit.

Ainsi, le ministre, qui était accompagné du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, et du gouverneur de la province de Tarfaya, Mohamed Hamim, s'est enquis des travaux du deuxième lot de la section Laâyoune-Tarfaya, sur une longueur de 57 km, y compris les aménagements des bretelles d'entrées Nord et Sud de la ville de Tarfaya, pour un coût de 284,5 millions de DH.

Les travaux de ce lot ont atteint un taux d'avancement global de 60%.

Le ministre s'est également rendu sur le site du 2ème lot de la section Tarfaya-Oued El Waar qui s'étend sur 40 km, pour un coût de 212 millions de DH.

Les travaux de ce lot, qui a démarré le 15 octobre 2018 pour un délai d'exécution de 24 mois, ont atteint un taux d'avancement global de 35%.

La réalisation de la voie express Tiznit-Laâyoune fait partie du projet de la voie express Tiznit-Dakhla, qui s'inscrit dans le cadre des projets intégrés de développement des provinces du Sud prévus par le nouveau modèle de développement lancé par le Roi à Laâyoune à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche verte.

Ce projet d'envergure, qui s'étend sur 1.055 km et dont le coût de réalisation s'élève à environ 10 milliards de DH, constitue un levier structurant pour le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume.

En effet, le projet va réduire le temps et le coût du transport, améliorer la fluidité du trafic, le niveau de service, le confort et la sécurité routière et facilitera le transport des marchandises entre les villes du Sud du Royaume et les grands centres de production et de distribution.

(MAP)

A lire aussi


Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 - LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.