Lancée en juin, l'opération de lutte contre les nuisibles se poursuit à Casablanca

Depuis quelques années, à chaque été, les rues de Casablanca sont infestées de blattes. Le traitement des égouts pour l'année 2020 a été lancé vers la mi-juin et se poursuit dans toute la ville, dans le cadre d'un programme annuel.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/09-07-2020/desinfection-el-ferdaous.jpg-oui
Lancée en juin, l'opération de lutte contre les nuisibles se poursuit à Casablanca

Le 09 juillet 2020 à 12:15

Modifié le 09 juillet 2020 à 13:13

La problématique des nuisibles se pose chaque été à Casablanca, et devient un sujet de débat, y compris sur les réseaux sociaux, notamment dans les pages dédiées aux problèmes de la ville.

Pour y faire face, la Commune de Casablanca et la société de développement local Casa Baia ont signé, en juillet 2019, une convention pour le lancement des prestations de lutte contre les vecteurs de maladies et les nuisibles ainsi que la capture des animaux errants, pour un budget annuel de 20 MDH. Une division spécialisée dans les actions de salubrité et d’hygiène (DASH) a été créée à cet effet.

La SDL se charge notamment du traitement des bouches d’égout contre les rats et les rongeurs, la lutte contre les insectes rampants dans le réseau d’assainissement, le traitement des terres non construites, des boulevards et des rues, ainsi que la lutte contre les larves d’insectes dans les mares d’eau et lacs.

"L’opération 3D (désinsectisation, dératisation, démoustication) pour l’année 2020, a démarré le 16 juin, après de nombreuses plaintes concernant la recrudescence des moustiques et des cafards", nous apprend la directrice communication de Casa Baia.

"Depuis le mois de mars, les services de la DASH étaient plus axés sur la désinfection des rues, boulevard et des institutions publiques, pour lutter contre la propagation du Covid-19".

"Après la période d’hiver, la Lydec passe en premier pour faire un travail de curage des égouts bouchés. Les services de la DASH procèdent ensuite au traitement de ces égouts, pour empêcher la multiplication et la formation des insectes rampants, notamment la blatte américaine", ajoute notre source.

"La priorité est donnée aux plaintes et réclamations des citoyens au numéro vert 0800 00 45 45, et aux points noirs de la ville, tels que l’Oued Bouskoura, le lac Al Firdaous ou encore le bassin Lahraouine".

En effet, la SDL a procédé, le 16 juin à l’introduction du poisson "Gambusia" dans l’étang Al Firdaous à Hay Hassani. Cette espèce, mise à la disposition de Casa Baia par le centre de pisciculture d’Azrou, est connue comme prédateur pour la lutte biologique contre les larves de moustiques dans les milieux aquatiques.

Les quartiers d’habitat insalubre, les parcs, et les lieux publics, sont également considérés parmi les sites prioritaires.

Par ailleurs des plans d’intervention par quartier et arrondissement sont organisés en coordination avec les acteurs concernés, selon un planning bien défini. L'opération a concerné plusieurs quartiers et se poursuit dans toute la ville. 

Lancée en juin, l'opération de lutte contre les nuisibles se poursuit à Casablanca

Le 09 juillet 2020 à13:13

Modifié le 09 juillet 2020 à 13:13

Depuis quelques années, à chaque été, les rues de Casablanca sont infestées de blattes. Le traitement des égouts pour l'année 2020 a été lancé vers la mi-juin et se poursuit dans toute la ville, dans le cadre d'un programme annuel.

La problématique des nuisibles se pose chaque été à Casablanca, et devient un sujet de débat, y compris sur les réseaux sociaux, notamment dans les pages dédiées aux problèmes de la ville.

Pour y faire face, la Commune de Casablanca et la société de développement local Casa Baia ont signé, en juillet 2019, une convention pour le lancement des prestations de lutte contre les vecteurs de maladies et les nuisibles ainsi que la capture des animaux errants, pour un budget annuel de 20 MDH. Une division spécialisée dans les actions de salubrité et d’hygiène (DASH) a été créée à cet effet.

La SDL se charge notamment du traitement des bouches d’égout contre les rats et les rongeurs, la lutte contre les insectes rampants dans le réseau d’assainissement, le traitement des terres non construites, des boulevards et des rues, ainsi que la lutte contre les larves d’insectes dans les mares d’eau et lacs.

"L’opération 3D (désinsectisation, dératisation, démoustication) pour l’année 2020, a démarré le 16 juin, après de nombreuses plaintes concernant la recrudescence des moustiques et des cafards", nous apprend la directrice communication de Casa Baia.

"Depuis le mois de mars, les services de la DASH étaient plus axés sur la désinfection des rues, boulevard et des institutions publiques, pour lutter contre la propagation du Covid-19".

"Après la période d’hiver, la Lydec passe en premier pour faire un travail de curage des égouts bouchés. Les services de la DASH procèdent ensuite au traitement de ces égouts, pour empêcher la multiplication et la formation des insectes rampants, notamment la blatte américaine", ajoute notre source.

"La priorité est donnée aux plaintes et réclamations des citoyens au numéro vert 0800 00 45 45, et aux points noirs de la ville, tels que l’Oued Bouskoura, le lac Al Firdaous ou encore le bassin Lahraouine".

En effet, la SDL a procédé, le 16 juin à l’introduction du poisson "Gambusia" dans l’étang Al Firdaous à Hay Hassani. Cette espèce, mise à la disposition de Casa Baia par le centre de pisciculture d’Azrou, est connue comme prédateur pour la lutte biologique contre les larves de moustiques dans les milieux aquatiques.

Les quartiers d’habitat insalubre, les parcs, et les lieux publics, sont également considérés parmi les sites prioritaires.

Par ailleurs des plans d’intervention par quartier et arrondissement sont organisés en coordination avec les acteurs concernés, selon un planning bien défini. L'opération a concerné plusieurs quartiers et se poursuit dans toute la ville. 

A lire aussi


Communication financière

CFG Bank - Enregistrement note d’information CD

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.