Le binôme Chakib Alj- Mehdi Tazi officiellement à la tête de la CGEM (vidéo)

A l'issue d'une assemblée générale élective qui a duré près de 3 heures, Chakib Alj et Mehdi Tazi, candidats uniques, sont officiellement élus président et vice-président général du patronat. 

Le binôme Chakib Alj- Mehdi Tazi officiellement à la tête de la CGEM Chakib Alj et Mehdi Tazi, le binôme élu en compagnie des président des CGEM région et du président par intérim de la CGEM Mohamed Bachiri.

Le 22 janvier 2020 à 18:44

Modifié le 22 janvier 2020 à 21:49

Le binôme a été élu ce mercredi 22 janvier à 4.122 voix sur 4.275 (96% des suffrages) dans un contexte particulier. En effet, le club des patrons a été plongé dans une crise sans précédent après la démission du président Salaheddine Mezouar. Une démission qui s'est opérée alors que la CGEM n'avait pas de vice-président général pour assurer l'intérim.

Une situation inédite pour laquelle il fallait trouver une solution, une sortie par le haut, pour éviter les frictions dans les rangs du patronat. 

Après plusieurs déclarations d'intention, tous les candidats déclarés s'étaient retirés de la course laissant la place au binôme Chakib Alj et Mehdi Tazi pour que la CGEM avance dans un cadre consensuel et apaisé. 

>> Lire aussi : Elections CGEM: Une bataille avant l'heure?

>> Lire aussi : Elections CGEM : S’achemine-t-on vers une candidature unique ?

Finalement, les hommes d'affaires ont resserré les rangs derrière le duo Alj-Tazi qui défend une feuille de route articulée autour de 5 convictions :

- La confiance des entreprises dans l'organisation. Le binôme veut redonner à la CGEM un rôle de facilitateur au service de ses membres, des fédérations et des régions.

- La confiance dans l’économie, les atouts des entreprises marocaines, et les régions qui regorgent de potentialités avec une volonté d’ouvrir de nouvelles perspectives, de nouveaux secteurs économiques, de nouveaux marchés pour suivre les évolutions mondiales qui vont en s’accélérant.

- La confiance dans les TPE-PME, un véritable gisement de croissance qu’il faudra aider et défendre parce que ce sont elles qui constituent le tissu économique du Maroc et disposent des potentialités d’innovations.

- La confiance dans l’avenir pour construire l’économie de demain.

- La nécessité d’une CGEM forte qui se positionne en partenaire de l’Etat et qui poursuit le même objectif de développement du pays.

"Nous exercerons notre mandat dans la fidélité aux engagements qui ont été pris durant tous les échanges pendant notre tournée  et en comptant sur le soutien de toutes les forces vives de l’économie. Nous prenons les dimensions de la charge et du challenge qui nous incombent à mon équipe et moi-même, et nous l’aborderons avec humilité mais avec beaucoup de détermination, de conviction et de pragmatisme !", a déclaré Chakib Alj. 

Le binôme est élu pour un mandat complet de 3 ans, donc jusqu'en 2023. 

>> Lire aussi : Elections CGEM : les justifications et promesses du duo Chakib Alj-Mehdi Tazi

 

Chakib Alj et Mehdi Tazi, le binôme élu en compagnie des président des CGEM région et du président par intérim de la CGEM Mohamed Bachiri.

Le binôme Chakib Alj- Mehdi Tazi officiellement à la tête de la CGEM (vidéo)

Le 22 janvier 2020 à19:43

Modifié le 22 janvier 2020 à 21:49

A l'issue d'une assemblée générale élective qui a duré près de 3 heures, Chakib Alj et Mehdi Tazi, candidats uniques, sont officiellement élus président et vice-président général du patronat. 

Le binôme a été élu ce mercredi 22 janvier à 4.122 voix sur 4.275 (96% des suffrages) dans un contexte particulier. En effet, le club des patrons a été plongé dans une crise sans précédent après la démission du président Salaheddine Mezouar. Une démission qui s'est opérée alors que la CGEM n'avait pas de vice-président général pour assurer l'intérim.

Une situation inédite pour laquelle il fallait trouver une solution, une sortie par le haut, pour éviter les frictions dans les rangs du patronat. 

Après plusieurs déclarations d'intention, tous les candidats déclarés s'étaient retirés de la course laissant la place au binôme Chakib Alj et Mehdi Tazi pour que la CGEM avance dans un cadre consensuel et apaisé. 

>> Lire aussi : Elections CGEM: Une bataille avant l'heure?

>> Lire aussi : Elections CGEM : S’achemine-t-on vers une candidature unique ?

Finalement, les hommes d'affaires ont resserré les rangs derrière le duo Alj-Tazi qui défend une feuille de route articulée autour de 5 convictions :

- La confiance des entreprises dans l'organisation. Le binôme veut redonner à la CGEM un rôle de facilitateur au service de ses membres, des fédérations et des régions.

- La confiance dans l’économie, les atouts des entreprises marocaines, et les régions qui regorgent de potentialités avec une volonté d’ouvrir de nouvelles perspectives, de nouveaux secteurs économiques, de nouveaux marchés pour suivre les évolutions mondiales qui vont en s’accélérant.

- La confiance dans les TPE-PME, un véritable gisement de croissance qu’il faudra aider et défendre parce que ce sont elles qui constituent le tissu économique du Maroc et disposent des potentialités d’innovations.

- La confiance dans l’avenir pour construire l’économie de demain.

- La nécessité d’une CGEM forte qui se positionne en partenaire de l’Etat et qui poursuit le même objectif de développement du pays.

"Nous exercerons notre mandat dans la fidélité aux engagements qui ont été pris durant tous les échanges pendant notre tournée  et en comptant sur le soutien de toutes les forces vives de l’économie. Nous prenons les dimensions de la charge et du challenge qui nous incombent à mon équipe et moi-même, et nous l’aborderons avec humilité mais avec beaucoup de détermination, de conviction et de pragmatisme !", a déclaré Chakib Alj. 

Le binôme est élu pour un mandat complet de 3 ans, donc jusqu'en 2023. 

>> Lire aussi : Elections CGEM : les justifications et promesses du duo Chakib Alj-Mehdi Tazi

 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.