Présidence de l'Amith: le duo Tazi-Bessa brigue un nouveau mandat

Karim Tazi, président sortant, et Abdelhai Bessa, vice-président général, se représentent pour un nouveau mandat de 3 ans à la tête de l’Amith. Le binôme est en course contre Mohammed Boubouh, PDG de BBH Holding et Jalil Skalli, DG de Dolidol. L’élection du président de l’Amith est prévue pour le 18 juin prochain.

Présidence de l'Amith: le duo Tazi-Bessa brigue un nouveau mandat

Le 29 mai 2019 à 13:00

Modifié le 30 mai 2019 à 08:34

Durant le précédent mandat, d’importants objectifs ont été atteints, indique un communiqué du binôme sortant, ayant permis au secteur d’approcher la barre des 38 MMDH à l’export, de redynamiser l’investissement et la création d’emplois ainsi que de renforcer la position de l’association vis-à-vis des pouvoirs publics.

De nombreuses dispositions favorables à l’ensemble des acteurs et des régions ont été entérinées, notamment l’allègement de la pression fiscale, l’accès à de nouveaux marchés, et la lutte contre la concurrence déloyale.

L’aboutissement de ces réalisations a permis d’installer des fondamentaux indispensables pour repositionner le secteur, que la plupart des décideurs considéraient comme peu attractif.

"Forts de ces fondations solides, il est indispensable de maintenir une continuité dans notre action pour finir le travail. C’est grâce aux efforts de tous nos membres et à l’écoute attentive des opérateurs publics que nous sommes aujourd’hui porteurs d’une ambition sectorielle solide", révèle Karim Tazi, président sortant et patron de l'enseigne Marwa.

Parmi les ambitions principales des deux candidats: atteindre le seuil des 60 MMDH en 2025 (marché export et local), voire plus si les conditions de concurrence déloyale sont levées.

Le programme s’articule autour de 4 piliers:

- Transformer l’association pour que les membres se la réapproprient;

- Soulager tous les acteurs des contraintes inutiles et les faire bénéficier des mesures d’aide en place depuis 3 ans;

- Faire du Maroc une destination incontournable pour les donneurs d’ordre et attirer de nouveaux clients ;

- Défendre le marché local.

"Pour traduire notre programme en actions concrètes, nous aurons besoin de dynamiser notre structure associative. Elle devra renforcer à la fois sa proximité et sa capacité d’écoute auprès des membres pour répondre à leurs attentes. L’ensemble des acteurs et des régions devront être associés pour assurer une meilleure représentativité. Elle devra également développer davantage les services mis en place pour les membres: interface avec l’administration pour gestion de litiges, accès aux formations, participation aux actions de promotion,… Pour cela nous constituerons une Direction autonome capable de répondre aux requêtes de nos membres dans les délais les plus courts pour compléter les actions existantes" ajoute M. Abdelhai Bessa.

Redorer l’image du secteur est une ambition clé pour les deux candidats. Installer un climat de confiance qui permettra aux gens qui y opèrent d’être rassurés et attirer ainsi plus de clients font partie aussi des objectifs à atteindre.

Afin d’échanger avec les différents acteurs, les premières rencontres ont déjà eu lieu avec Karim Tazi et Abdelhai Bessa. Lors des prochaines semaines d’autres visites des régions du Maroc continueront afin d’assurer proximité, échanges et interactions avec les membres.

Lire aussi: Présidence de l’Amith. Boubouh/Skalli prônent une nouvelle gouvernance

Tags : AMITH

Présidence de l'Amith: le duo Tazi-Bessa brigue un nouveau mandat

Le 29 mai 2019 à13:33

Modifié le 30 mai 2019 à 08:34

Karim Tazi, président sortant, et Abdelhai Bessa, vice-président général, se représentent pour un nouveau mandat de 3 ans à la tête de l’Amith. Le binôme est en course contre Mohammed Boubouh, PDG de BBH Holding et Jalil Skalli, DG de Dolidol. L’élection du président de l’Amith est prévue pour le 18 juin prochain.

Durant le précédent mandat, d’importants objectifs ont été atteints, indique un communiqué du binôme sortant, ayant permis au secteur d’approcher la barre des 38 MMDH à l’export, de redynamiser l’investissement et la création d’emplois ainsi que de renforcer la position de l’association vis-à-vis des pouvoirs publics.

De nombreuses dispositions favorables à l’ensemble des acteurs et des régions ont été entérinées, notamment l’allègement de la pression fiscale, l’accès à de nouveaux marchés, et la lutte contre la concurrence déloyale.

L’aboutissement de ces réalisations a permis d’installer des fondamentaux indispensables pour repositionner le secteur, que la plupart des décideurs considéraient comme peu attractif.

"Forts de ces fondations solides, il est indispensable de maintenir une continuité dans notre action pour finir le travail. C’est grâce aux efforts de tous nos membres et à l’écoute attentive des opérateurs publics que nous sommes aujourd’hui porteurs d’une ambition sectorielle solide", révèle Karim Tazi, président sortant et patron de l'enseigne Marwa.

Parmi les ambitions principales des deux candidats: atteindre le seuil des 60 MMDH en 2025 (marché export et local), voire plus si les conditions de concurrence déloyale sont levées.

Le programme s’articule autour de 4 piliers:

- Transformer l’association pour que les membres se la réapproprient;

- Soulager tous les acteurs des contraintes inutiles et les faire bénéficier des mesures d’aide en place depuis 3 ans;

- Faire du Maroc une destination incontournable pour les donneurs d’ordre et attirer de nouveaux clients ;

- Défendre le marché local.

"Pour traduire notre programme en actions concrètes, nous aurons besoin de dynamiser notre structure associative. Elle devra renforcer à la fois sa proximité et sa capacité d’écoute auprès des membres pour répondre à leurs attentes. L’ensemble des acteurs et des régions devront être associés pour assurer une meilleure représentativité. Elle devra également développer davantage les services mis en place pour les membres: interface avec l’administration pour gestion de litiges, accès aux formations, participation aux actions de promotion,… Pour cela nous constituerons une Direction autonome capable de répondre aux requêtes de nos membres dans les délais les plus courts pour compléter les actions existantes" ajoute M. Abdelhai Bessa.

Redorer l’image du secteur est une ambition clé pour les deux candidats. Installer un climat de confiance qui permettra aux gens qui y opèrent d’être rassurés et attirer ainsi plus de clients font partie aussi des objectifs à atteindre.

Afin d’échanger avec les différents acteurs, les premières rencontres ont déjà eu lieu avec Karim Tazi et Abdelhai Bessa. Lors des prochaines semaines d’autres visites des régions du Maroc continueront afin d’assurer proximité, échanges et interactions avec les membres.

Lire aussi: Présidence de l’Amith. Boubouh/Skalli prônent une nouvelle gouvernance

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.