Le CVE travaille sur le 20 mai comme scénario préférentiel de déconfinement

"Pour nous, il s'agit du meilleur scénario", a précisé Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie et des Finances jeudi 30 avril devant la commission des Finances à la Chambre des représentants.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/04-05-2020/Benchaaboun-AIC0.jpg-oui
Le CVE travaille sur le 20 mai comme scénario préférentiel de déconfinement (Photo AIC press)

Le 04 mai 2020 à 11:33

Modifié le 04 mai 2020 à 12:05

Il s'agit bien entendu de la sortie du déconfinement qui sera forcément progressive.
Le CVE, Comité de veille économique, se prépare pour un démarrage du déconfinement en cette fin de mois de mai, avec la date du 20 mai comme scénario principal.
Si la sortie du confinement est entamée le 20 mai, le Maroc aura passé deux mois en confinement obligatoire, avec un coût pour l'économie et pour les finances publiques très élevé.
Dans la plupart des pays qui ont adopté le confinement, dès que le pic de propagation a été dépassé, il a fallu arbitrer entre poursuite du confinement et activité économique. Le Maroc se trouve dans la même situation et la pression économique va devenir de plus en plus forte.
Le propos de Benchaâboun était général. Il a ajouté que la décision sera prise en fonction de l'évolution de la situation sanitaire dans le futur proche.
L'état d'urgence sanitaire prend fin le 20 mai prochain.

(Photo AIC press)

Le CVE travaille sur le 20 mai comme scénario préférentiel de déconfinement

Le 04 mai 2020 à11:52

Modifié le 04 mai 2020 à 12:05

"Pour nous, il s'agit du meilleur scénario", a précisé Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie et des Finances jeudi 30 avril devant la commission des Finances à la Chambre des représentants.

com_redaction-29

Il s'agit bien entendu de la sortie du déconfinement qui sera forcément progressive.
Le CVE, Comité de veille économique, se prépare pour un démarrage du déconfinement en cette fin de mois de mai, avec la date du 20 mai comme scénario principal.
Si la sortie du confinement est entamée le 20 mai, le Maroc aura passé deux mois en confinement obligatoire, avec un coût pour l'économie et pour les finances publiques très élevé.
Dans la plupart des pays qui ont adopté le confinement, dès que le pic de propagation a été dépassé, il a fallu arbitrer entre poursuite du confinement et activité économique. Le Maroc se trouve dans la même situation et la pression économique va devenir de plus en plus forte.
Le propos de Benchaâboun était général. Il a ajouté que la décision sera prise en fonction de l'évolution de la situation sanitaire dans le futur proche.
L'état d'urgence sanitaire prend fin le 20 mai prochain.

A lire aussi


Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.