Le déficit budgétaire sera ramené à 3,5% en 2019, selon gouvernement

Le ministre de l'Economie et des Finances a présenté les prévisions de clôture du budget 2019 en Conseil de gouvernement. Les orientations générales, hypothèses et indicateurs du projet de loi de Finances 2020 seront annoncés après le prochain Conseil des ministres.

Le déficit budgétaire sera ramené à 3,5% en 2019, selon gouvernement

Le 08 octobre 2019 à 16:04

Modifié le 08 octobre 2019 à 16:24

Lors de la présentation des mesures relatives à l’élaboration du projet de loi de Finances 2020, ce mardi 8 octobre en Conseil de gouvernement, le ministre s’est arrêté sur les prévisions de clôture du budget 2019.

Le taux de croissance prévisionnel est estimé à 2,9% en 2019, celui du PIB non agricole passera de 2,6% en 2018 à 3,3% en 2019.

Le déficit budgétaire passera, quant à lui, à 3,5% contre 3,7% en 2018.

Cette maîtrise du déficit intervient dans un contexte marqué par le lancement de plusieurs chantiers sociaux en 2019, notamment:

- l’accord du Dialogue social dont le coût global atteint 14 milliards de DH, dont 6 milliards pour la seule année 2019,

- les dépenses de la Caisse de compensation: 18 milliards de DH en 2019,

- le lancement de la 3e phase de l'INDH: 18 MMDH,

- le programme de lutte contre les disparités spatiales et la régionalisation avancée: plus de 3,6 milliards de DH,

- le remboursement des arriérés de TVA: 40 milliards de DH début 2019.

Les orientations générales, hypothèses et indicateurs du projet de loi de Finances 2020 seront annoncés après le prochain Conseil des ministres, dont la date n'a pas été précisée.

Le déficit budgétaire sera ramené à 3,5% en 2019, selon gouvernement

Le 08 octobre 2019 à16:10

Modifié le 08 octobre 2019 à 16:24

Le ministre de l'Economie et des Finances a présenté les prévisions de clôture du budget 2019 en Conseil de gouvernement. Les orientations générales, hypothèses et indicateurs du projet de loi de Finances 2020 seront annoncés après le prochain Conseil des ministres.

Lors de la présentation des mesures relatives à l’élaboration du projet de loi de Finances 2020, ce mardi 8 octobre en Conseil de gouvernement, le ministre s’est arrêté sur les prévisions de clôture du budget 2019.

Le taux de croissance prévisionnel est estimé à 2,9% en 2019, celui du PIB non agricole passera de 2,6% en 2018 à 3,3% en 2019.

Le déficit budgétaire passera, quant à lui, à 3,5% contre 3,7% en 2018.

Cette maîtrise du déficit intervient dans un contexte marqué par le lancement de plusieurs chantiers sociaux en 2019, notamment:

- l’accord du Dialogue social dont le coût global atteint 14 milliards de DH, dont 6 milliards pour la seule année 2019,

- les dépenses de la Caisse de compensation: 18 milliards de DH en 2019,

- le lancement de la 3e phase de l'INDH: 18 MMDH,

- le programme de lutte contre les disparités spatiales et la régionalisation avancée: plus de 3,6 milliards de DH,

- le remboursement des arriérés de TVA: 40 milliards de DH début 2019.

Les orientations générales, hypothèses et indicateurs du projet de loi de Finances 2020 seront annoncés après le prochain Conseil des ministres, dont la date n'a pas été précisée.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.