Le déficit commercial du Maroc s’aggrave de 5 milliards de DH à fin octobre

Les importations ont augmenté de 12 milliards de DH contre 7 milliards pour les exportations. Le déficit commercial atteint 174 milliards de DH en 10 mois.

Le déficit commercial du Maroc s’aggrave de 5 milliards de DH à fin octobre

Le 02 décembre 2019 à 12:39

Modifié le 02 décembre 2019 à 13:40

Les dernières statistiques des échanges extérieures publiées par l’Office des changes montrent la situation ne change pas pour le Maroc en matière de commerce international. Les importations progressent toujours plus vite que les exportations et le déficit commercial se creuse.

(En MDH) Octobre 2019 Evolution
Importations 409.223 12.150
Exportations 235.220 6.969
Solde 174.003 5.181
Taux de couverture 57,5% 0 point

L’augmentation des importations de biens d’équipement (+9 milliards) et de demi produits (+4 milliards) n’est pas une tendance négative car reflétant une hausse de l’investissement et de la transformation.

Ce qui n’est pas le cas de l’évolution des autres postes d’importation : produits finis de consommation (+3 milliards), produits alimentaires (+2 milliards).

La baisse de la facture énergétique (-4,5 milliards) et des achats de produits bruts (-1,6 milliards) a permis de limiter la progression des importations.

En face, les secteurs locomotives à l’export n’ont que faiblement amélioré leurs performances : quasi-stagnation pour les phosphates, baisse de l’électronique et du textile, et légère hausse pour l’agriculture (+2,5 milliards), l’automobile (+2 milliards) et l’aéronautique (+900 MDH).

Forte baisse des IDE

La balance des services, excédentaire, a permis de compenser partiellement le déficit de la balance commerciale. Son solde s’est amélioré de 8,3 milliards de DH, à 74 milliards, tiré essentiellement par l’amélioration des recettes touristiques (+3,8 milliards).

Toutefois, les transferts des MRE marquent une légère baisse (-320 MDH) pour s’établir à 55 milliards de DH.

Les investissements directs étrangers reçus par le Maroc ont, eux, carrément baissé de 51% ou 15 milliards de DH. Alors que les IDE émis par le Maroc ont augmenté de 2,7 milliards ou 50%.

Le déficit commercial du Maroc s’aggrave de 5 milliards de DH à fin octobre

Le 02 décembre 2019 à12:39

Modifié le 02 décembre 2019 à 13:40

Les importations ont augmenté de 12 milliards de DH contre 7 milliards pour les exportations. Le déficit commercial atteint 174 milliards de DH en 10 mois.

Les dernières statistiques des échanges extérieures publiées par l’Office des changes montrent la situation ne change pas pour le Maroc en matière de commerce international. Les importations progressent toujours plus vite que les exportations et le déficit commercial se creuse.

(En MDH) Octobre 2019 Evolution
Importations 409.223 12.150
Exportations 235.220 6.969
Solde 174.003 5.181
Taux de couverture 57,5% 0 point

L’augmentation des importations de biens d’équipement (+9 milliards) et de demi produits (+4 milliards) n’est pas une tendance négative car reflétant une hausse de l’investissement et de la transformation.

Ce qui n’est pas le cas de l’évolution des autres postes d’importation : produits finis de consommation (+3 milliards), produits alimentaires (+2 milliards).

La baisse de la facture énergétique (-4,5 milliards) et des achats de produits bruts (-1,6 milliards) a permis de limiter la progression des importations.

En face, les secteurs locomotives à l’export n’ont que faiblement amélioré leurs performances : quasi-stagnation pour les phosphates, baisse de l’électronique et du textile, et légère hausse pour l’agriculture (+2,5 milliards), l’automobile (+2 milliards) et l’aéronautique (+900 MDH).

Forte baisse des IDE

La balance des services, excédentaire, a permis de compenser partiellement le déficit de la balance commerciale. Son solde s’est amélioré de 8,3 milliards de DH, à 74 milliards, tiré essentiellement par l’amélioration des recettes touristiques (+3,8 milliards).

Toutefois, les transferts des MRE marquent une légère baisse (-320 MDH) pour s’établir à 55 milliards de DH.

Les investissements directs étrangers reçus par le Maroc ont, eux, carrément baissé de 51% ou 15 milliards de DH. Alors que les IDE émis par le Maroc ont augmenté de 2,7 milliards ou 50%.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.